mer. Oct 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Coupe d’Asie 2015: L’Australie a pris sa revanche

5 min read

La grande finale de cette Coupe d’Asie a donc rendu son verdict. Entre des Socceroos portés par leur envie de devenir la première équipe a faire le doublé Océanie-Asie et des sud-coréens qui attendent depuis 1950 leur dernier titre de champion d’Asie. Autant dire que les deux équipes avaient la dalle. Et c’est devant plus de 76000 fans à l’AMZ Stadium de Sydney que tout ce petit monde s’est affronté pour se rassasier.

Korea-Republic-v-Australia-2015-Asian-Cup-Final

L’esprit de revanche était double pour la nation hôte. Primo : vis à vis d’elle même, parce que battue en finale de la compétition il y a quatre ans au Qatar par le Japon. Pour une deuxième finale en deux participations à la compétition, la bande à Timmy Cahill ne voulait pas revivre la même désillusion, qui plus est sur ses terres. Secondo : vis à vis de son adversaire du soir, parce que la Corée du Sud avait gagné en phase de poules de cette Coupe d’Asie  le match pour la première place du groupe. Seule défaite des Aussies de la compétition. Le style de jeu direct et porté vers l’avant se heurte donc face à la meilleure défense du tournoi. Aucun but encaissé en cinq matchs par les coréens. Le portier du Cerezo Osaka Kim Jin-Hyeon a donc vécu des semaines bien plus sereines qu’avec son club. Cela n’allait pas durer plus longtemps.

Rien de nouveau au niveau des compositions d’équipes. Les seules absences notables sont celles de Koo Ja-Cheol et de Lee Chung-Yong côté coréen, sur le flanc depuis la phase de poules. On part là dessus. Kick off, good luck.

luongoac2015Si les finales sont rarement les plus beaux matchs d’une compétition, celle-ci part sur des bases validant l’adage. En effet les premières minutes laissent peu d’opportunités aux deux attaques de briller. Il faut attendre la demie-heure de jeu pour cela. D’abord côté Socceroos, Robbie Kruse trouve Tim Cahill dans la surface qui sur son contrôle élimine Kwak Tae-Hwi avant de buter sur le gardien. Première banderille plantée. La réaction coréenne n’attendra pas. Après un très bon travail du latéral gauche Kim Jin-Su, Son Heung-Min envoie une superbe volée de son pied gauche fétiche au ras du poteau d’un Mat Ryan sur le coup battu. Et au terme de ce beau dernier quart d’heure, juste avant la mi-temps, c’est finalement le jeune Massimo Luongo qui trouve la faille en envoyant une roquette également au ras du poteau mais du bon côté cette fois. 1-0 à la pause. L’Australie a fait le plus dur? On le pense.

sonhmD’autant plus que la deuxième mi-temps s’apparente à une lente agonie coréenne tant ceux-ci semblent incapables de se mettre en bonne position. Les différents coachings ne semblent pas pouvoir changer l’issue de la partie. Et alors que l’on entre dans les arrêts de jeu du match, c’est le moment choisi par Son Heung-Min pour se faire oublier du marquage australien. Bien servi dans la surface, il remporte son face à face avec Ryan, punit l’Australie pour son attentisme et donne trente minutes de rab’ à tout le monde.

troisiac2015Mais malgré l’égalisation tardive qui aurait pu leur mettre le moral tout au fond des chaussettes, c’est bien l’Australie qui mène la danse dans la prolongation. Et en provoquant leur destin, celui-ci va basculer dans leur sens. Tout en combativité, Tomi Juric (entré à l’heure de jeu à la place d’un Cahill sur les rotules) remporte un duel en plusieurs temps face à Kim Jin-Su. Son centre repoussé finit aux six mètres sur James Troisi qui catapulte le ballon dans les filets et l’Australie vers sa première étoile asiatique. Car plus rien ne viendra inquiéter les locaux qui s’imposent donc (2-1).

La Coupe d’Asie 2015 est la leur. Les kangourous sautent de bonheur. Alors que la Corée du Sud aura réalisé sa meilleure performance depuis 1988. Mais une fois le coffre-fort sauté, il y avait trop de manques offensifs pour faire mieux. Il faut rendre hommage aux deux sélectionneurs pour leurs parcours. Ange Postecoglou, le vainqueur, arrivé il y a un peu plus d’un an et qui a revigoré cette équipe. Les bonnes prestations en Coupe du Monde ont été confirmées par ce titre. Et si Cahill et Bresciano devraient arrêter la sélection là-dessus, c’est sur la plus belles des notes. Cette Australie a un avenir, même sans ces deux là. Bravo aussi à Uli Stielike arrivé à la tête des Guerriers Taeguk dans une certaine confusion après le départ de Hong Myung-Bo et qui a su vite monter une équipe compétitive, à base d’une rigueur toute teutonne. On est en droit de se demander ce que ça aurait été en finale avec tous ses éléments offensifs disponibles. Mais l’histoire est ce qu’elle est.

Le tableau d’honneur de la Coupe d’Asie 2015

abdulramaOn oublie pas enfin qu’il y avait un autre match, pour la troisième place de cette Coupe d’Asie, entre les Emirats Arabes Unis et l’Irak. S’il est tout à fait honorifique et anecdotique, les deux surprises de la compétition lui ont toutefois fait honneur. Au terme d’un match enlevé c’est les émiratis qui prennent place sur le podium, encore une fois portés par le trident formé par Omar Abdulrahman, Ali Mabkhout et Amed Khalil qui ont fait toute les différences (3-2). Au plaisir de vous revoir messieurs.

 

MVP : Massimo Luongo (Australie)

Golden Boot : Ali Mabkhout (E.A.U.)

Meilleur gardien : Mat Ryan (Australie)

Prix du Fair Play : Australie

Le XI type :

11

 

Ainsi se finit donc cette Coupe d’Asie 2015. Un vrai succès d’organisation à tous les niveaux. Il faut noter que l’affluence moyenne sur l’ensemble de la compétition est de plus de 20 000 spectateurs. Un chiffre qui n’est pas loin de faire le double d’il y a 4 ans dans les stades vides qataris. Bravo et merci à l’Australie pour ces trois belles semaines de football.

Et puis merci à vous de nous avoir suivi pendant cette Coupe d’Asie. On continuera de traiter le foot asiatique, parce qu’on s’en fout pas et parce qu’il le mérite bien. En attendant on va se reposer un peu.

zzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.