lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’Oeil de Bielsa : OM – FCM : Ils n’en auront fait qu’une bouchée

3 min read

L’OM clôturait ce dimanche la seizième journée de Ligue 1 en recevant Metz au Vélodrome. Ce match nous a permis de reprendre la tête de la Ligue 1 après la difficile victoire du PSG face à Nantes (2-1) samedi après midi. Après une entame de match laborieuse, nous avons fini par nous réveiller en fin de première mi-temps sur un but d’André-Pierre Gignac. Le match fut pourtant long et difficile pour mes joueurs qui remportent les trois points grâce à un deuxième but du revenant André Ayew et à un fantastique Payet qui crucifie Metz à la 93ème minute.

bielsa

Le 3-3-3-1 qu’en penser ?

Afin d’adapter mon jeu au 4-4-2 de Metz, j’ai aligné un 3-3-1-3 ou 3-3-3-1 au choix. On a pu s’apercevoir au fil du jeu que le schéma tactique n’était pas encore tout à fait en place. En effet, Imbula est beaucoup trop seul au milieu et l’équipe se retrouve souvent coupée en deux. Cependant, on remarque que même en jouant dans cette disposition, nous arrivons à nous créer des occasions, à marquer et à garder le ballon à l’image du but d’André-Pierre Gignac à la 43ème minute. Je sais que ce schéma tactique n’est pas le préféré des supporters mais je n’ai pas trouvé d’autre solution face à une attaque à deux pointes. Je réfléchis, je réfléchis. Mais Romao est entré en milieu de match et nous sommes repassés dans un schéma un peu plus classique, le 4-2-3-1. Cependant, il est vrai qu’Imbula n’était pas dans une grande forme ce soir alors la transmission était un peu difficile au milieu.

Payet, l’homme du match 

Olympique de Marseille v OGC Nice - Ligue 1

Dimitri Payet est clairement l’homme de ce match. Un but et une passe décisive. L’ancien lillois enchaine depuis trois/quatre matchs les bonnes performances et est clairement un atout essentiel dans notre équipe. C’est lui qui délivre la passe décisive sur le front de Gignac. Il m’étonne de jour en jour et je ne doute pas qu’il finisse parmi les plus grands s’il continue à être aussi régulier que ça. On s’aperçoit aussi que malgré sa baisse de régime face à Lorient, André-Pierre Gignac est toujours aussi décisif puisqu’il marque le but qui permet aux Marseillais de mener. Le réalisme qui nous avait tant manqué face à Lorient est revenu. Je suis un peu plus déçu de Thauvin qui n’a pas été aussi bon que ça à droite. Néanmoins son travail défensif reste essentiel et je n’ai jamais vu un joueur aussi généreux dans ses efforts.

Une dépense d’énergie sans équivalent

Ce match fut des deux côtés d’une intensité sans égal. Tous les joueurs n’ont jamais lâché, ni abandonné ce match, même menés. Malouda égalise pour Metz au tout début de la deuxième mi-temps, Ayew, redonne l’avantage à l’OM après la barre de Romao et surtout, Payet marque le but qui achève Metz à la 93ème minute après une chevauchée de 50 mètres. Le travail de Steve Mandanda qui ne cesse de s’améliorer est aussi très important pour nous. Il est décisif quand il le faut et ses arrêts sont rassurants pour toute l’équipe. Malgré cette dépense d’énergie, il est vrai que nous n’avons pas déployé le jeu que j’espérais mais nous méritions quand même de gagner ce match.

Ce match fut un match très agréable à regarder. Metz nous a souvent inquiété, et le jeu déployé fut de qualité des deux côtés. Nous étions cependant trop forts pour cette brave équipe qui n’a pas eu assez de coffre, de physique pour nous inquiéter durablement. Nous reprenons la place de leader du championnat avant le déplacement face à Monaco qui promet d’être une belle affiche.

Les notes :

OM : Mandanda 7- DDD 5 – N’Koulou 8 -Fanni 7 – Morel 4 – Mendy 5 – Imbula 5- Payet 9 – Gignac 6 – Thauvin 4 – Ayew 6.

1 thought on “Dans l’Oeil de Bielsa : OM – FCM : Ils n’en auront fait qu’une bouchée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.