mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’Oeil de Fournier – Lyon/ASSE: Le football contre la pauvreté

5 min read

Le match de la saison très certainement. Gerland est plein, sauf le parcage réservé aux supporters adverses. Ces derniers ont estimé que le déplacement était trop long. Compréhensible. Rarement un derby a eu autant d’enjeu. Pour le match aller d’abord, et pour les répercussions qu’il aura au classement. Lyon peut continuer de mettre la pression sur le PSG, et Saint-Etienne peut continuer de faire trembler le coefficient UEFA français en confortant sa place en Europa League.

REIMS_FOURNIER_240813
La compo d’équipe

Olympique Lyonnais - Football tactics and formations

C’est l’équipe type de ces derniers mois. Lindsay Rose est de retour, pour nous jouer de mauvais tours. La NFL est en place, Nabil Fekir en position de quarterback. N’jie est axe tout droit. Au milieu, Ferri joue certainement son dernier match en tant que titulaire avec le retour de Grenier. En face Saint-Etienne ne cache pas ses ambitions, et va évoluer en 5-3-2.

La première mi-temps

21 heures: les stéphanois ne sont toujours pas arrivés à Gerland. L’échauffement peut donc continuer. N’jie en profite pour s’illustrer lors d’un une-deux avec Bedimo, mais son contrôle est un peu trop long au moment de conclure. Les plots positionnés sur le terrain sont comme teintés de vert, il faut bien motiver les joueurs lyonnais. N’jie continue de courir balle au pied vers le but adverse, cette fois-ci, l’enchainement est parfait, la frappe cadrée mais stoppée par un plot malencontreusement placée sur la ligne. Fekir, lui, s’entraine aux 25 mètres et envoie des missiles vers le but. Maintenant, c’est la barre qui empêche Nabil de marquer.

21h25: Gerland entre en fusion. Clinton N’jie vient de trouver le chemin des filets. Décalé par Fekir sur le droite, il trompe Ruffier d’une frappe à ras de terre. Le héros de tout un peuple, mais rien de très surprenant, il a été excellent toute la saison. 1-0. Suite à ce but, Galtier décide de sortir un défenseur pour faire faire rentrer un attaquant. Hamouma remplace Baysse. Stupeur dans le stade, les stéphanois vont devoir se projeter vers l’avant. Une minute plus tard, sur un rare éclair de football, Gradel perd son duel face à Lopes, mais le ballon revient sur N’Guémo qui frappe face au but vide. But ? Non. Lindsay Rose est sur la trajectoire, enfin sa main dans tous les cas. Les Playoffs ont commencé. Carton rouge et pénalty pour l’ASSE. Je préfère largement la double peine à un but de Landry N’Guémo, y’a un minimum de dignité à conserver. Gradel transforme. 1-1. Mérité quand on voit ce que proposait les Verts depuis 30 secondes. On se dit alors que Lyon va subir. Gonalons descend en défense centrale, on ne sait jamais. Et puis on va pas faire entrer Bakary Koné, un joueur exclu suffit largement.

L’OL continue de récupérer très haut. Lacazette manque de redonner l’avantage quelques minutes plus tard, mais sa tête passe loin du but adverse. C’est N’jie qui est omniprésent en attaque, pas le meilleur buteur de Ligue 1. Mais bon, prendre des risques, jouer au football, c’est dangereux contre une équipe qui ne connait pas le principe. Juste avant la mi-temps, Hamouma est lancé dans le dos de la défense lyonnaise par Corgnet. Lopes perd son un contre un. 1-2. On joue bien au foot, on perd. L’impression d’être à l’OM, avec un bon entraîneur en plus.

oeil21

La seconde mi-temps

Les stéphanois reviennent avec un peu plus d’ambition, et décident de défendre à seulement 9 dans leur surface. Les coups-francs se succèdent aux abords de la surface de Ruffier. Les joueurs adverses ont apparemment beaucoup de mal avec le concept de supériorité numérique. 48ème minute, Fekir enroule un coup franc coté droit, Jallet coupe la trajectoire au premier poteau, sa tête finit au fond des filets. But de Christophe Jallet. Ce derby est dingue. 2-2 et 40 minutes pour aller chercher la victoire. Dans la foulée, N’jie continue de briller. Sa frappe puissante de 25 mètres passe juste au dessus de la barre transversale de Ruffier. Lacazette ne veut plus sortir de ce corps. Le match va s’enflammer grâce aux stéphanois, sans pour autant jouer au foot. Gradel prend Fekir par la gorge sur un corner, première action tranchante du joueur ivoirien. Carton jaune pour Gradel, carton jaune pour Lopes qui se fera d’ailleurs marcher dessus sur l’action suivante, par un Théophile-Catherine qui, à défaut de savoir s’en servir, essuie ses crampons sur le gardien portugais.

Les Verts peinent toujours à conserver le ballon. On assiste quand même à de très beaux une-deux entre entre Perrin et Jeremy Clément, ce qui met plus Ruffier en danger que Lopes. Il faut dire que le milieu de l’ASSE est tellement technique que Kurt Zouma pourrait jouer milieu offensif dans ce système. Grenier entre en jeu à la 70ème à la place de Jordan Ferri, acclamé une nouvelle fois. Premier changement à 10 contre 11, changement offensif qui plus est. Les deux équipes commencent à être épuisées, le niveau de jeu reste le même pour une seule équipe. Grenier voit un coup-franc plutôt bien tiré, repoussé par Ruffier. Il reste 5 minutes à jouer, et après un coup franc repoussé par Gonalons, Gradel reprend comme il peut le ballon. Lopes est battu, Umtiti non. La moitié du stade vient de faire un AVC. Rachid Ghezzal entre alors en jeu coté stéphanois pour conserver le score. Les 4 minutes de temps additionnels ne changeront rien. Match nul mais certainement le plus beau jeu de la saison, pour l’OL.

Bilan du match

Un derby comme on les aime. Les chances de titre s’envolent certainement, mais la Ligue des Champions nous tend les bras. Et quel match de Tolisso encore une fois. Lacazette a été transparent mais marqué individuellement tout le match par la défense adverse, ce qui a libéré des espaces pour les autres attaquants lyonnais. Loin d’être inutile, donc. Les Verts, eux, ont fait part d’une immense pauvreté footballistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.