lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’oeil de Fournier – Lyon/Metz

3 min read

Pas toujours simple de se prendre un triplé de Vincent Bessat en milieu de semaine. Difficile de marcher droit après, certes, mais rien de mieux pour que l’équipe se remette en question. Aujourd’hui, c’est le FC Metz, une des rares équipe qui nous a battu cette saison. Leader sans avoir besoin de jouer après la défaite de l’OM à Nice, cela commence à devenir un peu trop facile. L’occasion est parfaite pour creuser l’écart avec un dauphin qui s’épuise.

REIMS_FOURNIER_240813

Le discours du coach

«Coupez ce match de l’OM les gars, c’est pas bien de se moquer des handicapés. Hein Yoann. » Bref, pas un mot sur la furia messine, ni sur le canari chauve, c’est pas le moment.

La compo d’équipe

Olympique Lyonnais - Football tactics and formations

Un seul changement par rapport au match face à Lens, Bisevac prend la place de Lindsay Rose, blessé. Sur le banc : Gorgelin, Mboumbouni, Malbranque, Mvuemba, Gourcuff, Benzia, Cornet. Bahlouli sacrifié, encore une fois, il sera titulaire dans nos cœurs.

La première mi-temps

Nous prenons directement la possession du ballon. Les premières minutes sont tranquilles et les messins sont très bien organisés défensivement. 10ème minute, la première grosse occasion du match est pour Metz. Bisevac est bien aligné avec lui-même, Nsor en profite pour partir en profondeur et se retrouve seul devant Lopes. Seul ? Non. Umtiti revient in-extremis et effectue un tacle parfait sur le ballon. On s’en sort plutôt bien. Rien de tel pour se réveiller, les attaques sur le but adverse comment à se multiplier. 10 minutes plus tard, Fekir enroule parfaitement une frappe du gauche contrée par Rachid Ghezzal. Le fair-play algérien certainement. 25ème minute, Malouda sort blessé, ovationné par Gerland. On va pas huer le seul joueur de foot de l’équipe adverse quand même. Metz toujours aussi solide défensivement, nous sommes obligés d’attendre l’heure de notre penalty hebdomadaire. 29ème minute, Lacazette centre, Ghezzal est déséquilibré (n’y voir aucune allusion à une quelconque maladie mentale) dans la surface. Carton rouge un peu sévère pour Milan, le défenseur messin. 21ème but de la saison en Ligue 1 pour Lacazette. 1-0. Dans la foulée, le deuxième meilleur buteur d’Europe sort blessé. Maxwel Cornet le remplace, la recrue formée au FC Metz fait ses premiers pas en Ligue 1 sous notre maillot. Juste avant la mi-temps, Umtiti veut un match équilibré. Il fauche Nsor à l’entrée de la surface, l’attaquant de Metz partait seul au but. Carton jaune sympathique.

oeil

La seconde mi-temps

Les Messins continuent leur pressing malgré leur infériorité numérique. Quelques minutes après la reprise, Bouna Sarr s’effondre dans la surface. Carton jaune pour simulation. Jordan Ferri va alors prendre le jeu lyonnais en main. Oui, Jordan Ferri. 54ème minute, d’une feinte de corps, il élimine toute la défense adverse. Oui, Jordan Ferri. Il centre pour Ghezzal qui ne peut reprendre, le ballon revient sur le milieu lyonnais qui voit sa frappe sauvée sur la ligne par Palomino. Oui, Jordan Ferri, mais pas trop quand même. Le trio offensif Cornet-Ghezzal-Fekir, 20 ans de moyenne d’âge, pousse de plus en plus devant le but de Carrasso mais Metz est toujours aussi solide. 66ème minute, je fais rentrer Gourcuff à la place de Ghezzal. Quota COTOREP. On continue de dominer pendant que Metz rate toutes ses occasions de contre. Cornet rate par 2 fois l’occasion d’inscrire son premier but, mais nous montre l’étendue de son talent. 84e minute, Gourcuff part se promener sur le coté gauche de la défense adverse, il protège parfaitement son ballon, se retourne et envoie une sublime passe à Tolisso. Seul à 20 mètres du but, il arme une frappe puissante qui trompe Carrasso dans le petit filet gauche. 2-0. Le temps d’une dernière attaque de Cornet qui manque le cadre de justesse, nous nous imposons face à une équipe de Metz très solide.

Bilan du match

Même privés de Lacazette une bonne partie du match, nous avons su attaquer proprement. On prend 4 points d’avance importants sur Marseille avant d’affronter Monaco et le PSG lors des deux prochaines journées.

1 thought on “Dans l’oeil de Fournier – Lyon/Metz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.