mer. Oct 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’oeil de Gillot 25ème journée de Ligain Reims-Bordeaux

5 min read
Bordeaux 9ème se déplace à Reims 7ème pour le compte de la 25ème journée de L1. Entre l’oeil de Francis Gillot et l’analyse de la performance des joueurs, voici le compte-rendu de TLMSF.

Bordeaux 9ème se déplace à Reims 7ème pour le compte de la 25ème journée de L1. Entre l’oeil de Francis Gillot et l’analyse de la performance des joueurs voici le compte-rendu de TLMSF.

Le mot du coach : 15 jours sans jouer on avait quand même hâte de retrouver ce si beau championnat qu’est la Ligue 1. Déplacement compliqué à Reims : je vous préviens mes cocos on va s’ennuyer ferme, aucun but sur les 5 dernières rencontres entre bordelais et rémois. Je te balance une compo sans pression : Pellenard titulaire (oui on veut finir à onze, avec Poundjé c’est l’exclusion assurée) Faubert milieu droit et Hoarau en pointe. Le reste du classique. Le Cheick revient sur le banc.

Francis Gillot

Comment vous dire mon état d’esprit après ce match chers internautes … clairement dépité. Reims marque sur sa seule occasion nous on fait des efforts pour égaliser mais Placide sort le grand jeu. On fait une première mi-temps assez insipide, y’a eu une confrontation de deux gros blocs défensifs. On a eu le ballon mais on a jamais su se montrer dangereux. En seconde mi-temps le but rémois a eu le mérite de nous réveiller offensivement. On a eu 5 occasions franches mais Placide a été monstrueux. Diabaté et Hoarau ont été associés 25 minutes je suis assez satisfait de ce que j’ai pu voir, Hoarau a eu un rôle beaucoup plus libre, il a effectué son meilleur match chez nous pour le moment. Je ne doute pas que son premier but provoquera un déclic chez lui. Tout supporter aura le meme sentiment que moi : très mitigé, on a montré de bonnes choses je ne peux que reprocher une seule chose aux joueurs : ne pas voir marqué. Il nous reste  maintenant 13 matchs et on va se battre pour le haut du ventre mou… Désolé pour les supporters qui revaient de nouveau d’Europe mais là faut brancher la playstation.

PS: j’ai reçu une vidéo d’Obraniak qui marque un coup-franc avec le Werder contre Glabach. Le salaud il me chambre.

Les joueurs

Carrasso : il sauve la baraque sur une frappe de Mandi à la 32ème il se blesse sur un dégagement à la 40ème minute, remplacé par Olimpa. ce dernier se troue magnifiquement sur la frappe de De Préville offrant ainsi l’ouverture du score aux rémois. Il se rattrape sur une belle parade à la 71ème où il arrête une tête d’un remois sur coup-franc.

Mariano : un match très discret d’habitude très disponible sur son coté, le brésilien aura rendu une copie plus que moyenne.inquiété par les offensives rémoises. Il n’a pas assez pesé offensivement sur le but adverse sur les coups de pied arrêtés.

Henrique : capitaine après la sortie de Carrasso il a toujours effectué de bonnes couvertures défensives sauf une fois … sur le but rémois il a été à la ramasse sur De Preville. Dommage il aurait sans doute fait l’un de ses matchs les plus aboutis de sa saison.

Pellenard : remplaçant inattendu d’Orban, il a été préféré à Poundjé. Très propre techniquement il n’a pas été impressionné par cette titularisation surprise. Il a avant tout cherché à ne pas mettre se danger en se dégageant immédiatement. Il est très peu monté pour apporter le surnombre offensif. Dommage

Sertic : après quelques CPA hésitants il a tenté un corner direct à la 29ème minute qui a failli surprendre Placide. Il a eu une énorme occasion à la 78ème avec un coup franc direct aux 25 metres sorti magistralement par le gardien rémois. Son activité au milieu n’a pas été rayonnante, il a seulement su peser par ses CPA.

N’Guemo : métronome du jeu il a souvent trouvé des décalages par ses passes courtes, il n’a pas hésité à tenter sa chance notamment à la 36ème ou à la 73ème d’une belle volée. Remplacé à la 84ème minute par l’artiste malien Abdou Traoré qui n’aura absolument rien montré.

Saivet : une première mi-temps sans éclat où il s’est contenté d’un travail défensif pour bloquer les montées de Signorino. Beaucoup plus percutant en seconde période il a manqué de précision sur ses passes aux abords de la surface. Il a eu la plus grosse occasion coté bordelais avec une superbe frappe enroulée qui s’écrase sur le poteau à la 67ème

Maurice-Belay : moins remuant que d’habitude il a eu beaucoup de mal à passer son adversaire du soir, le jeune Mandi. Il a connu un soir sans ce qui est une première depuis 3 mois. Sans son activité incéssante Bordeaux a été moins dangereux. CQFD.

Faubert : titulaire en tant que milieu droit il a trouvé de bons décalages et surtout eu une énorme occasion à la 41ème où il place une tete juste à coté des buts rémois. Il fut remplacé par Cheick Diabaté qui n’a pas eu beaucoup d’occasions pour son grand retour. Une petite séquence sympathique de passements de jambes face à Tacalfred pour faire sourire les techniciens. Il n’a pas eu une seule situation dangereuse.

Hoarau : première véritable occasion à la 55ème sur un corner de Sertic, il a bien remplis son rôle de pivot mais fut muselé par le duo Tacalfred-Weber. Il a eu une balle d’égalisation à la 79ème sur un centre en retrait de Saivet. Sa tête fut sortie par Placide décidément dans un très grand soir. Il s’est montré à son avantage ses efforts devraient payer contre Evian la semaine prochaine.

Les rémois : inexistants offensivement ils ont eu un maximum de réalisme ce soir en marquant sur leur seule occasion. Leur bloc défensif est assez impressionnant, la sentinelle au milieu de terrain Krychowiak a un gros volume de jeu et ne devrait pas rester longtemps du coté de Delaune. Les latéraux Mandi et Signorino ont été très bons car pour bloquer Saivet et NMB sur 90 minutes il faut être très costaud. Oniangue et Albaek ont effectué un bon travail de pressing mais ne se sont pas assez projetés offensivement. Devant Atar n’a pas pesé et De Préville a eu le mérite de s’accrocher face aux rugueux Henrique et Sané. Reims est ce soir 6ème sans produire un jeu flamboyant. Pour l’un des plus petits budgets de L1 c’est une prouesse d’avoir su se hisser en 1 an et demi de la Ligue 2 au haut du tableau de la première division. Une qualification en Ligue europa serait un exploit mais avec les défaillances régulières de Bordeaux, Lyon ou Marseille rien n’est impossible.

5 thoughts on “Dans l’oeil de Gillot 25ème journée de Ligain Reims-Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.