lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le Paris FC chute à Charléty

3 min read

Il fallait bien que cela arrive un jour. Après plus de trois mois d’invincibilité sur la pelouse de son stade Charléty, le Paris FC a chuté vendredi soir face à l’US Boulogne (1-3).

Nouveau-Logo-Paris-FC-1.png

 » Aujourd’hui on a marché à l’envers « . Les mots de l’entraineur parisien Christophe Taine après le match résume parfaitement le spectacle proposé par son équipe durant 90 minutes. Maitre du ballon sans jamais réussir à se créer de réelles occasions, le Paris FC a manqué l’occasion de prendre le large en tête du National.

La première période est catastrophique pour les parisiens. Après une entame plutôt correcte, les coéquipiers de Richard Socrier coulent peu à peu, se heurtant au milieu boulonnais et à une défense bien regroupée. Un seul tir pour les parisiens à la mi-temps, c’est trop peu. Surtout quand de l’autre côté les boulonnais marquent à deux reprises. Deux buts superbes qui plus est. Sur le premier, Henry Gbizie envoie un bijou de frappe enroulée qui vient taper les deux poteaux et finir sa course au fond des filets (0-1, 35ème). Juste avant la mi-temps, Julien Bègue, homme du match ce soir, envoie un caviar de passe décisive en talonnade à Dembele après un superbe rush. Deux zéros à la mi-temps, la messe est dite.

«  Vu qu’on a pas joué ce soir, peut être qu’on jouera face à Brest « 

 » A la mi-temps j’ai simplement demandé à mes joueurs de retrouver de la fierté, d’être un peu plus combatifs et de montrer nos véritables valeurs « . Le discours de Christophe Taine est parfaitement entendu par ses joueurs qui encaissent un troisième but à peine deux minutes après le début du deuxième acte. Après une sortie lointaine du gardien parisien De Marconnay sur un face à face avec Bègue, Rolland récupère le ballon à trente mètres de son but et marque dans le but vide d’un superbe lob.

Les quelques centaines de spectateurs présents à Charlety ont compris : ils sont entrain d’assister à la deuxième défaite de la saison de leur équipe après Luçon. Et cela malgré une réduction au score tardive de Keita (73ème). Une mauvaise performance qui n’empêche pas au PFC de garder la tête du National, avec deux petits points d’avance sur Bourg Peronnas et Colmar.

Christophe Taine est lucide en conférence de presse d’après-match, répondant à une question sur la première mi-temps raté de son équipe : « Première mi-temps raté ? Non c’est un match raté  On a été très très moyen dans tous les domaines. Et encore, je suis gentil »

Prochain rendez-vous pour le PFC, la semaine prochaine en coupe de France sur le terrain du leader de Ligue 2, Brest. Confiant Christophe Taine ? :  » Vu qu’on a pas joué ce soir, peut être qu’on jouera face à Brest « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.