lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le système de Playoffs aux Pays-Bas

3 min read

L’Europe

Pour les 3 premiers, c’est assez simple, et classique. Le champion va directement en phase de poules de Ligue des Champions (et potentiellement chapeau 1 si le vainqueur de l’édition précédente est également champion de son championnat national et que celui­-ci est l’un des 7 premiers au coefficient UEFA -­ l’Eredivisie étant 8eme à ce même coefficient -­ et le chapeau 1 étant désormais composé du vainqueur de l’édition précédente et des champions des pays 1er à 7eme au coefficient). Le second est qualifié pour le 3eme tour préliminaire de la Ligue des Champions par la voie du classement (le dernier tour avant les barrages).

Pour l’Europa League, les règles ont été modifiées cette année. Auparavant, les Pays­-Bas avaient 4 places, l’UEFA a décidé que les pays ne pouvaient pas en avoir plus de 3, il a donc fallu en supprimer une. Maintenant donc, le 3ème (auparavant qualifié en phase de poules) est qualifié pour les barrages. Le vainqueur de la coupe (auparavant qualifié en barrages) va désormais en phase de poules. Quant à la dernière place, elle est décidée via des playoffs. Les équipes classées de 4 à 7 s’affrontent dans un tournoi (le 4e contre le 7e et le 5e contre le 6e en 1/2 finale, puis finale) en match retours. Le vainqueur va au 3e tour préliminaire d’Europa League.

Quelques exceptions :

­ Si le vainqueur de la Coupe est dans les 3 premiers, alors les Playoffs donnent 2 places en Europa League, aux 2 finalistes.

­ Si le vainqueur de la Coupe finit entre la 4 et la 7e place, et serait donc qualifié pour les Playoffs, il ne les joue pas et le 8e est alors qualifié pour les Playoffs.

paysbas

La relégation/maintien/promotion

C’est là que ça devient intéressant. Pour le dernier du championnat, pas de soucis, direction la Jupiler League (le champion de celle-­ci prenant sa place).

Pour les 16e et 17e, ils devront gagner leur place lors de Playoffs les opposants à des équipes de D2.

C’est pour le choix de ces équipes de D2 que c’est vraiment le bordel.

Tout d’abord, la saison de 38 journées est découpées en 4 phases de 9 journées (les 2 journées restantes sont là pour faire joli). A la fin de chacune de ces phases, on a un champion de phase, directement qualifié pour les Playoffs. Une équipe peut donc avoir atteint son objectif après 9 journées et s’arrêter de jouer jusqu’en mai.

Si une équipe ayant déjà gagné une phase est 1ere, ou bien si c’est le champion à la fin du championnat, on prend le 2e de ladite­ phase, si c’est aussi le cas du 2e, on prend le 3e etc.
A la fin des 38 journées, on rajoute les 4 équipes les mieux classées à ne pas avoir gagné de phase. Dans la logique, on se retrouve plus ou moins avec les équipes classées entre la 2e place et la 9e place, mais en 13/14 le Sparta Rotterdam s’est qualifié ayant pourtant fini 15e.

Pour les Playoffs en eux­-mêmes, on joue un 1er tour avec les 4 équipes les moins biens classées.

A partir du 2e tour, les équipes d’Eredivisie rentrent, et on a donc 4 confrontations (2 équipes d’Eredivisie + les 2 vainqueurs du tour 1 + 4 autres équipes de Jupiler League). Le 16e joue l’un des vainqueurs du tour 1, le 17e l’autre, les clubs de Jupiler League se jouent entre eux (le mieux classé jouant le moins bien classé).

On a ensuite 2 finales. Dans l’une d’elle, le vainqueur du match incluant le 17e d’Eredivisie joue le vainqueur du match incluant l’équipe la mieux classée de Jupiler League. L’autre opposant les vainqueurs des 2 autres matchs.

On peut donc avoir 1 seul promu (comme en 2011) comme 3 (comme en 2014), suivant les résultats des Playoffs.

 

Compris? Non?

Bon ok, on te fait un graphique

vf9kCVZr
Oui, on était bourré quand on a fait les traits

 

7 thoughts on “Le système de Playoffs aux Pays-Bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.