mer. Oct 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’oeil de Carlo : FC Bâle – Real Madrid

6 min read

Il fallait gagner pour s’assurer la première place du groupe. Le contrat est rempli et ça me permet de rentrer dans l’Histoire du Real Madrid. Cette quinzième victoire consécutive n’est certainement pas la plus belle de la série, tant sur la forme que sur le score mais une nouvelle fois le résultat est là. Asi asi asi gana el Madrid !

Le discours du coach :

Des records, toujours des records. Tiens ça tombe bien ce soir j’ai l’occasion d’en égaliser un. Celui du nombre de victoires consécutives avec le Real Madrid (15), record codétenu par Miguel Munoz (60/61) et mon prédécesseur José Mourinho (11/12). Mais avant il faut se rendre à Bâle (Non Gareth, la soirée raclette on fera ça une prochaine fois), et ce n’est pas forcément le déplacement le plus simple. Les locaux vont tenter le maximum pour s’adjuger au moins un point (voir 3) avant d’aller taquiner Liverpool chez eux pour une place en 8e. «  Alors les gars on se bouge, on continu sur notre lancée et chope cette première place du groupe tout en développant notre (superbe) football du moment. Hala Madrid ! »

La composition d’équipe :

 Pour le déplacement chez les Suisses on voyage avec 20 gars, dont deux du Castilla (Medran et Lucas Torro). Jesé (toujours en phase de récupération, J-6 frère), Modric (Out forcément), Pepe (besoin de repos) et Khedira (soit disant protégé suite à une blessure contractée avec l’Allemagne) sont restés à Madrid. Déjà qualifié, ce match offre donc l’occasion de s’assurer la première place du groupe mais aussi de faire tourner l’effectif. Absent de dernière minute, Carvajal (malade) regardera le match à l’hôtel.

Real Madrid - Football tactics and formations

Sur le banc : Casillas, Marcelo, Nacho, Illaramendi, Medran, Torro et Chicharito.

Première mi-temps :

 Le coup d’envoi est donné par les locaux, le match part sur un bon rythme. Le 4-3-3 fonctionne bien, et le Real récupère le ballon assez rapidement et généralement dans la moitié de terrain adverse. Là où ça se complique c’est une fois le ballon dans nos pieds. La défense est bien en place, et on se contente de faire tourner le ballon, vraiment trop peu de possibilité de décalage. 10 premières minutes sans véritables occasions de part et d’autres. Des deux côtés, il y a vraiment trop d’approximation dans la transmission pour espérer se montrer dangereux.  Il faut attendre la 15e pour voir le premier tir cadré du match, et c’est une tête de Bale (le gallois hein) sur un corner de James qui est captée sans problème par Vaclik. Cinq minutes plus tard CR7 envoi une grosse frappe lourde du gauche qui est repoussée en deux temps par le gardien. A part ces deux actions, c’est vraiment très brouillon de la part des merengues. Il faut attendre la 34e pour que les Suisses se montrent dangereux, mais ce n’est pas cadré et Navas n’a toujours pas eu l’opportunité de briller. Alors que Bâle commence à proposer du jeu offensif, on en profite pour faire mal sur un contre. Benzema file côté gauche, déborde puis drible, rentre dans la surface, s’en suit un super appel-contre appel de CR7. Karim voit le portugais et le sert parfaitement, Cristiano reprend du plat du pied dans le but vide et ça fait 1-0. CR égale donc son ancien coéquipier, Raul, avec 71 réalisations en Ligue des Champions.

Ce but aura pour mérite de réveiller les … suisses, poussé par leur public les rouge et bleu vont tenter de revenir au score mais ils manquent de précision et Navas est vigilant. On rentre au vestiaire avec un résultat favorable et 60% de possession mais il faut se l’avouer, ce n’est pas terrible.

Deuxième mi-temps :  

On décide clairement de laisser le ballon aux locaux, de toute manière c’est à eux de faire le jeu, non ? Les suisses ne lâchent pas et proposent du jeu. Ils jouent bien à la balle, Bâle. De notre coté, on joue les contres, malgré le manque de précisions dans les dernières passes, la vitesse de projection de la BBC fait mal. A la 50e CR7 tente un coup franc direct, c’est fort mais bien repoussé. A souligner que deux minutes plus tard Navas réussi un crochet sur un attaquant (Navas ballon d’or ? (QUOI ?)). Arbeloa un peu juste sur le marquage laisse filer Gashi plein axe, sa frappe est dévié par la main de Ramos, ce sera donc corner. Dix minutes plus tard (66e) Navas sort une belle parade pour garder sa cage inviolée. Bon il serait peut-être temps de se ressaisir les gars non ? Du coup je lance Illara à la place de Benzema, et modifie le système de jeu. On passe en 4-4-2 avec Bale et CR7 en pointe. 74e : décalé sur le côté gauche le nouveau prince de Galles envoi un missile sur la barre, ça rebondit du mauvais côté de la ligne. Trois minutes plus tard c’est au tour de Cristiano de toucher le poteau, sur une contre-attaque Bale laisse filer à Coentrao qui lui remet, qui sert le portugais mais le plat du pied vient mourir sur la base du poteau. La Casa Blanca a repris du mordant et sa vitesse fait vraiment mal aux locaux sur la fin de match, mais on n’est toujours pas à l’abri. A la 87e Marcelo (et une flopée de streakers) remplace James. S’en suit 5 minutes de temps additionnels, pile poil de quoi paniquer. Isco cède sa place à Nacho. Les suisses vont pousser jusqu’à la dernière seconde mais ça ne rentrera pas. Fin du match et victoire 1-0. Le record est égalé et la première place est assurée. Le score aurait pu être plus avantageux mais le principal est là. Une 8e victoire consécutive en Ligue des Champions, meilleur série pour le club. Il faut vraiment souligner la grosse prestation du FC Bâle et aussi du jeune Embolo.

Petit bonus : Si la phase de poule était sous forme de championnat :

 

 

Notes des joueurs :

Navas : Pas de but encaissé, a fait ce qu’il avait à faire plutôt bien. Des lacunes sur la relance au pied par contre … 6.5/10

Coentrao : De nouveau titulaire, le portugais a manqué de repères et c’est normal. A montré beaucoup d’engagement qui lui a valu un jaune (orangé) 6.5/10

Varane : Une nouvelle fois très propre, pas toujours lucide en première mi-temps mais a rectifié le tir en deuxième. 7/10

Ramos : De bonnes interventions, de belles relances mais encore et toujours des fautes évitables. A pris son jaune pour être suspendu au prochain match. On t’aime quand même Monsieur 92 :48 7/10

Arbeloa : Match difficile pour l’homme. Combatif et impliqué mais loin sur le marquage. Le manque de repère peut-être. 6/10

Kroos : Faut vraiment que j’en parle ou cela va de soi ? 8/10

Isco : Très provocateur, de bons efforts défensifs. Des signes de fatigue sur la fin de match (perte de ballons, manque de lucidité) mais gros match de « La Magia » 8/10

James : Match plutôt discret de la part de JR10 mais encore une fois impliqué et combatif. 6.5/10

Bale : Une nouvelle fois au départ des actions, une nouvelle fois il aurait mérité son but mais la barre en a décidé autrement. 5€ qu’il marque samedi. 7.5/10

Benzema : Pas le meilleur match du français mais pas le pire non plus. Gros travail sur sa passe décisive pour Cristiano. 6.5/10

Cristiano Ronaldo : Une nouvelle fois buteur, mais dans le jeu ce n’était pas vraiment ça. Manque de précision dans ses passes. Moins incisif que d’habitude mais quand même décisif. 7/10

4 thoughts on “Dans l’oeil de Carlo : FC Bâle – Real Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.