mar. Déc 10th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’Oeil de Der Zak’ : OM-FC Nantes

6 min read

Qui aurait cru au début de la saison que ce match serait l’affiche de la 15ème journée du championnat ? Oui ce soir c’est bien la meilleure attaque contre la meilleure défense. Le tant attendu duel Gignac-Vizcarrondo va voir lieu. Sortez vos masques à souder, ça va faire des étincelles (ou pas). L’OM reçoit le FC Nantes en tant que leader et nous avons l’ambition de faire un gros match et de repartir du Vélodrome la tête haute. Si possible avec un (des) point(s)…

Le onze de départ :

Une compo qui n'a rien à envier au CFC et sa réalité virtuelle.
Une compo qui n’a rien à envier au CFC et sa réalité virtuelle.

            Aucun absent notable n’est à déclarer. Derrière c’est donc du classique, j’aligne la défense habituelle plutôt solide ces derniers temps. De retour de suspension, Hansen et Gomis seront à la récup’ avec pour objectif d’isoler un maximum Payet, l’homme à jouer côté Marseillais. Pour animer les côtés Gakpé et N’Koudou seront de la partie. Je compte sur leur vitesse pour prendre les espaces en contre. Veretout est en position de meneur de jeu, Bammou en pointe.

            Sur le banc : Dupé, Alhadur, Deaux, Bessat, Bedoya, Audel et Shechter.

La causerie :

            » Bon les mecs j’espère que vous vous sentez dans un bon soir. On joue contre un gros morceau, ils sont sur six victoires consécutives à domicile. De notre côté on est aussi sur une bonne série, mais il va falloir que chacun élève son niveau de jeu parce que ce match ça va être une autre paire de manches : c’est fini les déplacements à Caen (vous l’avez?) ou à Evian. Oubliez tout de suite la rencontre de la saison dernière. Depuis que Bielsa est arrivé, Gignac a perdu 10 kilos et Morel est même devenu bon. Rien à voir je vous dis. A vous d’être présents d’entrée pour leur semer le doute et profiter des espaces en contre. Bon match les gars. « 

 der zakarian

Première période :

            Le coup d’envoi est donné par les sudistes. Durant les premières minutes nous essayons de mettre un maximum de pression sur leur défense pour gêner leur relance. Les attaquants pressent pendant que le reste de l’équipe reste en bloc. La première frappe est pour Gomis, bien boxée par Mandanda (8′). Vizcarrondo reprend ensuite un corner mais c’est largement au dessus (13′). Le premier quart d’heure est à notre avantage. On joue vite vers l’avant, l’OM a le ballon mais balance systématiquement.

            Malgré ce bon début de match les olympiens parviennent à s’installer dans notre camp. Le compteur se débloque à la 24ème minute. Sur une touche côté droit, Payet a tout le temps d’ajuster un centre à mi-hauteur. Personne ne coupe si ce n’est Thauvin qui passe devant Cissokho et trompe Riou de l’extérieur du gauche. 1-0 pour eux. On essaye de se remobiliser au plus vite.

            Le tournant du match a lieu à la 36ème. Sur une touche de Veigneau, Bammou prolonge de la tête pour Gakpé dans la surface. Le togolais talonne pour N’Koudou qui se retrouve seul face à Mandanda. GK manque de justesse et de lucidité et tire sur l’international français qui a bien bouché son angle en restant sur ses appuis.

            Notre équipe loupe le coche et se fait punir derrière. Un coup franc est concédé côté droit par Papy suite a une faute évitable. Thauvin enroule premier poteau et trouve la tête de Fanni qui dévie dans le petit filet opposé. Le break est fait (39′).

            Rien ne va plus derrière, Cissokho panique dans le rond central et perd la balle face à Thauvin qui tire heureusement au dessus (42′).

            2-0 à la mi-temps. Les marseillais ont brillé de réalisme contrairement à nous. Ça va être dur de revenir dans le match.

 oeil

Deuxième période :

            Le match repart sur un rythme assez lent. On balance trop devant et on peine à être dangereux. A la 53ème Vizcarrondo subit une ablation du rien gauche sur un crochet extérieur de Gignac qui enchaîne par une frappe directement sur Riou.

            A l’heure de jeu on parvient enfin à mettre le pied sur le ballon. Sans pour autant se créer d’occasions car Marseille est bien en place. Viens ensuite un festival de frappes non cadrées par Gignac (65′), Thauvin (66′) et Gakpé (67′). De notre côté seul Veretout se montre vraiment à son avantage au milieu notamment sur une frappe du gauche qui force Mandanda à se détendre (72′).

            Je décide de faire rentrer du sang neuf avec Audel et Deaux. Bammou réalise ensuite une belle action dos au but avec un enchaînement roulette-frappe coup de pied. C’est encore une fois trop sur le portier (78′).

            Les dernières minutes sont pour les marseillais et Payet qui continu de régaler et sert Imbula mais c’est dans le petit filet.

            Le score n’évoluera pas dans cette seconde période. On aura au moins eu le mérite de relever un peu la tête et de se créer quelques situations.

Les notes du FC Nantes

Riou : 5 – Difficile de blâmer Rémi sur les deux buts tant les défenseurs sont mis en cause. Il a été présent dans ses sorties aériennes et sur sa ligne.

Vizcarrondo : 2 – Match catastrophique de la part du vénézuélien. Déjà passif sur le premier but de Thauvin, c’est lui qui est au marquage sur Fanni sur le deuxième. En plus de ça il n’a pas fait une seule bonne relance. Un match à oublier.

Djilobodji : 4 – Il commet une faute inutile qui amènera le second but. Un peu mieux en deuxième mi-temps. On l’a connu plus serein défensivement.

Cissokho : 3 – A l’aise dans ses montées côté droit, il a forcé Thauvin à défendre. Malheureusement ses centres ont souvent du mal à trouver un coéquipier. Défensivement il s’est montré très en difficulté notamment sur le premier but. Doit clairement progresser dans ce domaine.

Veigneau : 5 – Clairement le meilleur derrière d’autant qu’il a été très peu aidé par N’Koudou. Il a gagné ses duels face à Barrada et a tenté des coups dans son couloir.

Gomis : 3 – Malgré un bon début il s’est fait bouffer par Payet au fur et à mesure du match. Peu de ballons récupérés et beaucoup trop de déchet technique dans ses passes. Remplacé par Deaux (75′).

Hansen : 4 – On peut lui reprocher un peu la même chose qu’à Gomis. A la différence près que le danois lui sait jouer avec ses pieds. Peu cependant mieux faire.

Gakpé : 3 – Le togolais s’est très peu montré pendant ce match. Il est très loin de son niveau de fin de saison dernière. Sorti cramé à la 73′ à la place d’Audel.

Veretout : 6 – Souvent aux prises entre Imbula et Lemina (puis Romao), Jordan a été précieux pour mener nos rares offensives. Il a fait du bien à l’équipe en remontant le terrain tout seul balle au pied comme un grand.

N’Koudou : 3 – Avec un peu plus de lucidité il aurait pu (du) égaliser et ainsi changer le cours du match. GK en a sous le capot mais il s’entête à trop provoquer et complique son jeu. Remplacé par Bessat à la 79′ qui n’a pas touché une bille.

Bammou : 5 – Excellent dos au but et dans la conservation, il a su faire jouer ses coéquipiers en servant de point d’appui. Parfois un peu trop excentré, il n’a pas eu beaucoup d’occasions à se mettre sous le pied.

     Défaite logique ce soir pour le FC Nantes. Le match était déjà quasi plié à la mi-temps du à la différence d’efficacité offensive entre les deux équipes. Une défaite qui j’espère nous servira pour les autres rencontres à venir contre des clubs bien classés (Paris et Bordeaux). J’ai senti les joueurs un peu sous pression ce qui est compréhensible cependant on peut clairement mieux faire même contre une équipe qui joue les premiers rangs. Aujourd’hui pour nous c’était bien le Black Friday…

7 thoughts on “Dans l’Oeil de Der Zak’ : OM-FC Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.