ven. Jan 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’oeil de Van Gaal : Leicester – Manchester United

6 min read

Si je me foutais de votre gueule, je vous direz que il y a des choses encourageantes sur ce match, notamment offensivement. Sauf que vous, lecteurs de TLMSF, vous n’êtes pas dupes. Donc je vais être honnête  : j’ai peur pour la suite. Terriblement peur.

.

Le discours du coach :

Pour la première fois de la saison, j’étais serein. Notre première victoire contre QPR la semaine dernière a donné de la confiance aux vestiaires et à nos supporters. Dans le vestiaire avant le match, j’ironise presque : « Bon les gars, après le nul contre Burnley et la branlée qu’on a mis à QPR, on joue le troisième promu aujourd’hui. Si on continue sur la lancée, on devrait leur en passer cinq à la mi-temps, sans aucune pression. En face, ils ont un mec qui s’appelle Drinkwater, vous pouvez pas perdre contre ça. Drinkwater, et puis quoi encore ? Comme si j’allais être sobre pour la première fois de ma carrière sur un banc de touche« 

.

La composition d’équipe :

Ne pouvant me passer de mon Robin-chéri-d’amour, je décide de mettre le petit espagnol sur le banc et de lancer le trio Rooney-RVP-Falcao devant. Comme les jeunes le disent aujourd’hui : YOLO.  » On reste sur une stratégie offensive. De tout façon j’ai pas le choix les gars, défensivement on ne peut pas être bons quand je suis obligé d’aligner une charnière Evans-Blackett pour la deuxième fois de la saison. L’objectif reste donc le même : marquer plus de buts que les adversaires« . Luke Shaw me regarde, en tentant de me faire les yeux doux, lui qui espérait être titulaire aujourd’hui. Cette bonne blague.

ByDe_9qIUAAsX_KSource : SkySports 

.

La première mi-temps

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le début de ce match me donne raison : j’ai de quoi être serein. En moins de 15min de jeu, Van Persie et Di Maria nous donne un avantage de deux buts qui me motive à rentrer au vestiaire pour préparer le match suivant. Un caviar de Falcao sur le premier but, et un bijou de lob de Di Maria sur le deuxième. Admirez plutôt

Malheureusement, la suite de la première mi-temps va rapidement me faire déchanter. Sur le coup d’envoi, Rojo rate sa relance, se fait déposer à la course et voit Evans faire une spéciale Evans : un non-marquage total. Il commence à me casser les burnes celui là, comment tu peux être mauvais à ce point sérieusement ? Ulloa n’a même pas besoin de sauter pour reprendre le centre de la tête et réduit le score : 2-1. Aie.

La bonne nouvelle du jour arrive quelques minutes plus tard : Evans se blesse. Je souris. Et puis je me rends compte que ma seule cartouche pour le remplacer est Chris Smalling. Je me remets à faire la gueule. Le reste de la mi-temps ne me rassure pas mais on gère sans trop trembler. Je décide de leur donner un petit coup de pied au cul à la mi-temps : « On mène mais seulement d’un but. Et vu la gueule de notre défense, ça suffit pas. Appuyez fort d’entrée de seconde période et mettez moi le troisième, sinon on est foutu. »

/

La deuxième mi-temps :

J’hésite à vous raconter comment j’ai vécu ce deuxième acte. J’ai peur de faire une bêtise après, y a mon tir-bouchon pas loin de moi et j’ai séquestré toute ma ligne défensive dans le vestiaire. Pourtant tout commence bien : Falcao trouve la barre dès la reprise avant qu’Herrera ne marque d’une belle déviation juste avant l’heure de jeu (3-1). Je me dis que les trois points sont pour nous…à tord. A l’heure de jeu, Rafael va me rappeler pourquoi je ne comptais pas sur lui cette année. Il accroche dans la surface un joueur de Leicester, qui s’écroule. Certes c’est litigieux MAIS POURQUOI TU FAIS CA ? Nuggent le transforme : le cauchemar commence. L’illustration de cette deuxième mi-temps c’est Falcao qui va nous le donner avec cette hommage à Steven Gerrard. Je sais que tu veux t’intégrer en Angleterre, mais si tu pouvais éviter la prochaine fois, j’apprécierais. 

La suite, j’ai franchement pas les mots pour vous en parler. Enfin si j’en ai un : plot. Je ne peux pas vous décrire mieux notre arrière garde. Franchement, au prochain match j’aligne Rooney et Ashley Young derrière, ça pourra pas être pire. Cambiasso, 56 ans, égalise à la 66ème avant que Vardy nous plante le coup de couteau à la 79ème après un superbe alignement de notre défense. Promis j’abuse pas, jugez pas vous même

C’est trop pour moi. Au moment où je décide de rentrer aux vestiaires pour éviter de voir la fin de cette boucherie, j’entends l’arbitre siffler. Je me retourne et vois Blackett se faire expulser après une faute dans la surface. Nouveau pénalty pour Leicester et nouveau but pour Ulloa. 5-3, l’humiliation est totale. Putain j’ai pas signé pour ça moi, demi-finaliste de la dernière coupe du monde notamment grâce à ma défense de fer.

La défaite est logique et je n’ai pas les mots dans le vestiaire. Je regarde Evans, Blackett, Smalling et Rafael. J’hésite très longuement à leur jeter tout ce que j’ai sous la main aux visages, mais je me résonne, en me disant que je ne peux qu’aggraver leurs cas, déjà quasiment désespérés.

.

Les joueurs :

De Gea: Il en prend cinq cette après-midi mais j’arrive pas à lui en vouloir tellement il est laissé seul par sa «  » » » » » défense » » » » » »

Rafael : Nul

Evans : Même un Marc Planus bourré et sur une jambe défendrait mieux que lui. Et encore, il n’a joué que 20 minutes

Blackett : Un super tacle à la 42ème. J’ai essayé de trouver un point positif, comme quoi je suis pas trop méchant. Sinon nul.

Rojo : Il est encore en train d’essayer de récupérer le ballon perdu sur le premier but. En latéral gauche c’est pas terrible, j’espère qu’il sera meilleur dans l’axe la semaine prochaine.

Blind : Beaucoup moins en vue que la semaine dernière, et franchement pas une grande aide pour notre défense. Il est où le Daley Blind du mondial ?

Herrera : Superbe but mais pas assez influent dans le jeu offensif. Ca reste passable au vu de ses coéquipiers aujourd’hui

Di Maria : Belle prestation pour l’Argentin, encore une fois le seul à surnager dans cette équipe

Rooney : Enormément de déchets dans le jeu, on lui donne la passe décisive sur le but de Di Maria mais honnêtement il ne la mérite pas. Prestation quelconque.

Falcao : Un caviar pour Van Persie, un superbe enchainement qui aurait mérité mieux que la barre et une glissade qui a déjà fait le tour du web. Un peu transparent mais on va être patient avec lui

Van Persie : Un but. Et puis c’est tout. Ca commence à être dur de justifier sa titularisation

Les remplaçants : Smalling a été à l’image d’Evans avant sa sortie : mauvais. Comment un mec aussi grand peut être aussi mauvais dans son jeu de tête ? Déjà qu’à la course c’est la plus grosse charrette du Royaume, j’ai du mal à lui trouver des points forts honnêtement. Et dire que je vais devoir le titulariser la semaine prochaine avec les absences de Jones, Evans et Blackett….Concernant Januzaj et Mata, je suis fautif, j’étais tellement dépité part la tournure du match que j’ai fais mon Laurent Blanc en oubliant que je pouvais faire des changements avant la 80eme minute.

.

La semaine prochaine on reçoit West Ham. Ca devrait être faci…Pardon ? Ils ont battu Liverpool hier soir ? Préparez moi déjà une bonne bouteille alors, je risque d’en avoir besoin en fin de match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.