ven. Nov 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Retour sur les 1/2 finales aller de la Copa Libertadores

2 min read
Olimpia 2-0 Santa Fé
Olimpa : Silva, Manzur, Miranda, Candia, Pittoni, Aranda, Giménez, Mazacotte, Benítez, Salgueiro, Bareiro
Santa Fé : Vargas, Anchico, Valdés, Mesa, García, Torres, Bedoya, Valencia, Pérez, Medina, Cuero.
Les paraguayens encore invaincus à domicile ( 4 victoires 1 nul ) étaient opposés à los Cardenales  (les cardinaux). Les hommes de Ever Almeida vont dominer la première période en se procurant plusieurs occasions mais ils se montrent trop imprécis devant le but. En toute fin de première période une altercation entre Salgueiro et Bedoya va leur valoir un rouge chacun, le 43ème de sa carrière ( record mondial ! ) pour le dernier cité. Après plus d’une heure de jeu Olimpia va enfin concrétiser sa domination, suite à un beau mouvement offensif Silva obtient un penalty que Miranda transforme avec pas mal de chance. Devant un public des grands soirs les paraguayens vont définitivement se mettre à l’abri à dix minutes de la fin grâce à  » El tank  » Ferreyra. Au final Olimpia s’impose très logiquement face à un Santa Fé inexistant, la qualification s’annonce difficile pour les colombiens.
http://luizcore.wordpress.com/
Newell’s 2-0 Mineiro 
Newell’s : Guzmán; Cáceres, Vergini, Heinze, Casco; Pérez, Mateo, Bernardi; Figueroa, Scocco, Maxi Rodríguez
Mineiro : Victor, M. Rocha, Gilberto Silva, Marques, Richarlyson, Pierre, Josué, Tardelli, Ronaldinho, Bernard, Jô.
Tout juste auréolés de leur 6eme titre de champion national les lépreux recevaient Mineiro dans le choc des 1/2 finales. Un match totalement dominé par Newell’s tant les brésiliens n’ont quasiment pas existé dans cette rencontre. Les hommes de Gerrardo  » Tata  » Martino domine la première période en se procurant plusieurs occasions mais ils buttent sur le dernier rempart de Mineiro. Les argentins auraient même pu se faire avoir juste avant la fin de la première période mais Bernard perd son face à face contre Guzmán. Au retour des vestiaires ça ne change pas , Newell’s continue d’attaquer jusqu’à enfin trouver la faille grâce à l’ancien Red de Liverpool Maxi Rodriguez qui propulse sa tête au fond des filets. Les coéquipiers de Ronaldinho vont même craquer une deuxième fois puisque le meilleur buteur du club Rosarino Nacho Scocco double la mise sur un magnifique coup franc. Rien est fait mal la tâche s’annonce très difficile pour le galo qui n’est pas au mieux actuellement ( 19ème en championnat ).
Match retour : Santa Fé – Olimpia mercredi 10 à 2H50 et Mineiro – Newell’s le jeudi 11 à 2H50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.