mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Des sélections de jeunes à l’UNFP, Rezki Hamroune ne lâchera rien

3 min read

Libéré après deux saisons à Dijon, Rezki Hamroune se retrouve sans maillot pour la saison prochaine. L’algérien s’entraîne actuellement avec l’UNFP FC, en compagnie d’autres footballeurs sans club. TLM S’en Foot a pu échanger avec cet ambitieux jeune joueur.

International chez les jeunes

Rezki Hamroune avec la sélection algérienne.
Rezki Hamroune avec la sélection algérienne.

Lorsqu’il signe un contrat professionnel avec Dijon, en octobre 2014, Hamroune s’attend à taper à la porte de l’équipe première. I devra se contenter de l’équipe B. Né en Algérie, Rezki fait partie de la dernière promotion de l’académie dévouée à la Fédération Algérienne de Football. Il passe par plusieurs clubs et réussit à se faire une place au sein des différentes équipes de jeunes des Fenecs.

« J’ai fait toutes les sélections de jeunes sauf celle olympique » avoue l’attaquant de vingt ans. Il se fait remarquer par ses multiples bonnes prestations dans différents tournois. « Mon plus beau souvenir, celui que je n’oublierai jamais, c’était un match avec une sélection jeunes. On jouait contre le Maroc, dans un derby maghrébin en Arabie Saoudite, et on a gagné 2-0 ! ».

Lors du mercato 2014, Hamroune est mis à l’essai par le FC Porto. Ce dernier se révèle concluant mais les différentes clauses que renferme le contrat proposé (dont notamment un changement d’agent et un prêt) refroidissent l’algérien, refusant cette proposition. Juste après, il s’envole pour la France pour tenter sa chance à Djion. Après une période d’essai de plus d’un mois, il signe finalement un contrat de deux ans avec le DFCO.

Bloqué en réserve

Rezki Hamroune, avec l'équipe de l'UNFP.
Rezki Hamroune, avec l’équipe de l’UNFP, contre le Chamois niortais.

Malheureusement, il doit attendre avant de fouler les terrains. Du fait d’un problème au niveau de son visa de travail, il ne joue pas pendant six mois. Hamroune doit ronger son frein et débute en équipe réserve (CFA 2) lorsque ses soucis se règlent. Après cinq matchs en 2014-2015, il dispute seize rencontres pour trois buts dans une saison où les jeunes dijonnais terminent dans le ventre mou de leur poule. Le 9 avril dernier, il permet à Dijon d’arracher l’égalisation, en fin de match, sur la pelouse de Besançon (1-1). « Depuis un an, je savais qu’il fallait que je parte. J’en avais même parler avec mon agent pour me trouver un club en août 2015« .

Toutefois, cet admirateur de Cristiano Ronaldo ne considère pas sa période dijonnaise comme un échec. « J’ai beaucoup appris, j’ai progressé, j’étais sérieux, je n’ai jamais rien lâché. Je n’ai pas réussi à percer à Dijon mais j’espère que j’y arriverai ailleurs« . De plus, Rezki Hamroune nous indique qu’il a été contacté par plusieurs agents. « Ils me proposent de jouer à l’étranger mais, pour le moment, j’ai envie de rester encore en Europe et de forcer un peu le destin. Après, si ça passe tant mieux, sinon tant pis. C’est juste que je ne regretterai rien« .

Et dans sa quête pour retrouver un club, Hamroune a rejoint l’UNFP FC, une équipe montée par le syndicat des joueurs professionnels français pour aider des joueurs sans contrat à retrouver une situation stable. « Je me sens très bien, on est comme une famille ici. On a de la chance de faire partie de ce stage et merci à L’UNFP qui l’a créé« . Mardi soir, il a disputé la première mi-temps du match amical face au Red Star qui s’est terminé sur la victoire des franciliens 6-2. Depuis les débuts du stage, plusieurs joueurs comme Danilson Da Silva ou encore Romuald Marie ont participé et retrouvé un club derrière. Rezki Hamroune espère écrire son nom sur cette liste..

1 thought on “Des sélections de jeunes à l’UNFP, Rezki Hamroune ne lâchera rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.