mer. Déc 11th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Droit de réponse : Le Barca c’est le football

6 min read

Alors voilà, si j’écris aujourd’hui c’est en réponse à AlessandroG. Oui, vous savez celui pour qui le Barça représente « la mort du football ».  Apparemment on n’a pas la même vision du foot et j’ai cru comprendre que je ne suis pas le seul à ne pas m’être reconnu dans les propos tenus par AlessandroG. Le problème n’est pas d’avoir un avis différent (c’est même rassurant) mais de stigmatiser ceux dont l’avis diverge. Ça c’est un problème. Bien que je ne sois pas particulièrement fan du Barça, je vais me faire l’avocat des « footix ».

Le charisme

Je vais en surprendre plus d’un mais oui, je trouve Messi charismatique. Bien plus que Ronaldo. Vous pouvez fixer une caméra sur l’Argentin pendant tout un match que ça ne m’ennuierait pas. Faites la même chose avec Ronaldo et je coupe ma télé au bout de 10 minutes. Messi fascine par son football là ou Ronaldo utilise des pots de vivelle dop pour s’acheter une tête de ballon d’or. Leo, l’anti-thèse du footballeur. Ou plutôt Messi, le footballeur si footballeur qu’il n’est que footballeur. Je m’explique : être joueur de foot de nos jours c’est être une star et à fortiori quand on est quadruple Ballon d’or. Or, Messi incarne le foot sans avoir à s’afficher au bras de sa nouvelle conquête ou dans des campagnes publicitaires balancées  en pâture au monde entier à coups de millions. Messi est footballeur et uniquement footballeur. Il nous laissera en héritage ses plus beaux exploits sur la pelouse tandis que les autres stars de sa génération seront célébrées par des montages youtube entrecoupés de clichés dénudés de leurs « wags ». Messi aura réussi à n’exister que par ses pieds, si ça ce n’est pas du charisme…

Je ne vais pas m’attarder sur les cas de Xavi (un mec qui joue au foot comme Rage Against the Machine crache sa haine), Iniesta (l’enfant lune aussi discret et chauve que Zidane) ou encore de Busquets (le joueur qui me fascine le plus actuellement, la perfection sur l’échelle de Van Bommel). Etre charismatique, c’est fasciner les gens. Messi me fascine. Iniesta, Xavi, Busquets aussi. Ronaldo non.

Les supporters

AlessandroG fait un constat, le Camp Nou est « repère à footix ». C’est facile de dire ça, bas même. Oui, les tribunes du Camp Nou comptent un certain nombre de fans venus du monde entier pour assister à un match. Mais n’est-ce pas normal d’attirer les foules quand on est un des clubs les plus populaires du sport le plus universel au monde ? Et même sans l’aide des fans étrangers, le Barça n’aurait aucun problème à remplir son stade.

Le Camp Nou est un repère à fans de football. Des footix, bien sûr qu’il y en a aussi mais pas plus qu’ailleurs. Sur ce point, le Camp Nou n’est pas pire qu’Old Trafford, San Siro ou Bernabeu. Chaque stade à son lot de « vrais supporters » et de fans intermittents. C’est comme ça, le Barça n’y peut rien.

J’aimerai aussi revenir sur le passage où AlessandroG fait l’apologie du « vrai supporter », celui qui « balance 1000 boules pour un abonnement pourri dans un stade pourri dans une division pourrie comme la 3eme division anglaise ». On choisit ses amis mais pas sa famille. Soutenir un club c’est un héritage, pas un choix. On reproche au supporter du Barça de supporter le Barça. Un comble. Il faudrait peut-être que les barcelonais soutiennent le club d’une ville à 400 bornes de chez eux ?

Le stade et son ambiance

Niveau ambiance, le Camp Nou ce n’est pas le must. Je ne vous apprends rien. Mais critiquer une ambiance sans en chercher les raisons me parait simpliste. Si le Camp Nou n’est pas Anfield c’est surtout culturel. A Barcelone, l’esthétisme est roi. Le toque s’observe, s’admire. Peut-être parce que le jeu proposé est trop beau pour que les supporters pensent à faire autre chose que le regarder.

En Angleterre on supporte, en Allemagne on fait la fête, en Italie on aime la tactique, en Espagne on contemple et en France on ne fait rien. Voilà comment je résumerai la manière de vivre le foot au sein des 5 grands championnats européens (au passage, il faudrait penser à faire du Portugal le vrai 5e grand championnat à la place de la France). C’est une vision qu’il faut nuancer, encore plus maintenant qu’en 1970, mais qui a le mérite de permettre de comprendre la manière dont le foot est vécu. J’ajouterai aussi qu’on ne mesure pas la passion à la force des chants. Le Brésil et l’Argentine présentent une passion comparable pour le foot mais aussi une manière différente de vivre cette passion. On chante bien plus en Argentine qu’au Brésil. Et pourtant, le Brésil ne représente-t-il pas le pays de la passion du foot par excellence ?

Les joueurs et l’image du Barça

Parlons des choses qui fâchent. Parlons donc de Sergio Busquets. Sportivement, c’est un monstre. On peut lui reprocher son comportement mais pas ses performances. Si Del Bosque devait être joueur à l’heure actuelle, il voudrait ressembler à Busquets. Un tel compliment n’est pas courant et en dit long sur l’utilité du bonhomme. Busquets incarne le Barça plus que quiconque. Plus que Messi. Plus que Xavi. Plus que Puyol. Le Barça c’est le football total et Busquets est le joueur total. Le métissage parfait entre le défenseur, le milieu et l’attaquant.

Et là encore, reprocher à Busquets sa ruse et lui préférer la violence froide de Pepe n’est qu’une question de culture. La ruse de Busquets est raffinée, la violence de Pepe est trop primitive pour que sa performativité ne se résume pas à un simple carton jaune ou rouge. Busquets est trop latin pour tacler comme certains le font sur les terres britanniques de sauvagerie footballistique.  La pieuvre catalane joue avec le cerveau en ébullition. Il n’arrête pas de penser son football. Lorsqu’ils sont dépassés les joueurs commettent des fautes grossières, pas Busquets. Même à l’agonie, il pèse le pour et le contraire et choisit la meilleure option : la faute tactique bien souvent. Celle qui anéantit une action de but (c’est quoi d’ailleurs une action de but ?) sans pour autant vous condamnez à la sanction suprême.

Le jeu

J’ai cru comprendre que certains le trouvent « chiants ». Alors oui, je veux bien admettre que les matchs du Barça ne soient pas les plus divertissants du monde en raison de leur répétitivité mais regarder jouer cette équipe c’est comme revoir un bon film pour la 10e fois. Je ne m’en lasse pas. Et après tout, un match, comme une finale, ne se joue pas mais se gagne. Or, le Barça a décidé que pour lui la manière la plus rationnelle de l’emporter serait de garder le ballon à outrance, de dominer « à l’infini » quitte à confondre football et handball.

Je vais vous faire une confession. Je déteste regarder la Premier League anglaise. Là-bas, on ne parle pas d’entraineurs mais de managers. Tout sauf une coïncidence. Le Barça est un boxeur : je m’approche, je donne un coup et je m’écarte pour mieux revenir. La Premier League me parait bien rustre à côté, comme si je voyais s’affronter, sans aucune organisation, deux groupes armés de kalachnikovs. Une véritable boucherie.

Je vais finir par une question : Comment peut-on ne pas être fasciné par le jusqu’au-boutisme de ce club ? Par la volonté constante d’imprimer son rythme sans autre finalité que de faire triompher ses idées ?

Par Romaindona pour TLMS’enFoot

15 thoughts on “Droit de réponse : Le Barca c’est le football

  1. Pas d’accord avec toi :

    Le charisme :

    – Ha bon, Messi ne fait pas de pub ??? c’est faux,
    – Sur le coté « je préfère regarder Messi, avec CR7 je zape dans les 10 minutes » ; là c’est pas super objectif, certain te diront l’inverse (y’a pas de « bonne réponse », juste des gouts

    Le stade et son ambiance + supporter
    C’est sure, le FC Barcelone sait jouer au ballon, c’est l’une des meilleurs équipes. Des supporter « étrangers » supportent donc le club et cela donne une ambiance disons passive. OK mais c’est pas une excuse, y’as pas d’ambiance point !

    Le jeu
    Là encore, chacun ses gouts, perso, et je suis plus Réal que Barça, je trouve qu’il joue magnifiquement bien. Chacun son style mais une équipe qui prive l’adversaire de ballon et qui fait carton plein quasiment à chaque match, Il n’y a que les rivaux et les rageux qui ne peuvent pas aimer (ce que je comprends)

    Pour finir, je pense que le FC Barcelone est un très grand club, ils ont l’un des jeux les plus efficaces, mais pour des raisons « hors du terrain », on ne peux pas dire que le Barça c’est le football !

    PS : Avis perso, je n’ai pas la science infuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.