dim. Août 18th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

OM-Salzburg : Présentation des équipes – Etat de forme et joueurs à suivre.

9 min read
En cette semaine de demi-finale européenne, déjà bien partie pour être folle, les regards seront nombreux à se tourner vers le Vélodrome jeudi soir. Alors que l’Olympique de Marseille y accueillera Salzburg, fans et simples curieux suivront de près une rencontre importante pour le football français. Qu’on aime l’OM ou pas, le match a une importance toute particulière puisqu’il pourrait mettre un club français dans la bonne voie pour jouer une finale de coupe d’Europe.

A lire également, la présentation du FC Red Bull Salzburg avant les matchs de poule.


Mais attention, car en face les joueurs de Salzburg aimeraient bien aussi réaliser un exploit en atteignant la finale de l’Europa League et aller fouler la  pelouse du Formidable Outil Connecté à Lyon. Pour vous, TLMSF dresse le portrait des deux équipes et vous parle de leur forme mais aussi des forces en présence.

 Du côté des Marseillais

Forme du moment

L’OM a merveilleusement bien entamé son sprint final puisque depuis la douloureuse défaite face à l’OL, les Ciel et Blanc ont pris 10 pts sur 12 possibles en championnat. Le seul accroc dans cette série de match a été le nul à domicile face à Montpellier à quelques jours de la réception de Leipzig. Depuis la qualification héroïque face aux Allemands, les Marseillais semblent portés par l’euphorie qui n’est pas retombée dans la ville.

 

A Troyes ils ont su aller chercher au plus profond d’eux-mêmes une victoire importante. Samedi, à quelques jours de recevoir les Autrichiens, l’OM n’a fait qu’une bouchée de Lille en rentrant au vestiaire à la mi-temps avec un avantage de 4 buts. Cette première mi-temps de rêve pourrait peser lourd dans la double confrontation à venir tant les Phocéens ont besoin d’optimiser au maximum leur récupération.

 

Faisant partie des équipes européennes qui ont le plus joué depuis le début de la saison et encore en course dans une lutte au podium qui demande beaucoup d’énergie et d’influx nerveux, l’OM est encore debout parce qu’il poursuit des objectifs excitants. Il est aussi porté par une ferveur pas vue en Provence depuis la saison de Bielsa. Mais la fraicheur physique ou même les blessures pourraient peser lourd dans cette demi-finale.

 

Composition probable

 

Il est très compliqué de dire dans quel schéma tactique et avec quel joueur l’OM va se présenter jeudi sur la pelouse du Velodrome. Rami et Rolando sont restés aux soins mardi. Bouna Sarr devrait jouer avec une attelle jeudi et Kamara sera sans doute trop juste pour participer au match aller.

 

Difficile de savoir quelle est la part de bluff dans les incertitudes qui frappent Rami et Rolando. Mais il est clair que l’absence de l’un voire des deux joueurs serait très préjudiciable pour l’OM. Rudi Garcia a montré qu’il savait s’adapter et jouer avec 5 défenseurs à Leipzig. En cas de fragilités des défenseurs titulaires il se pourrait que l’entraineur marseillais reconduise ce schéma faisant ainsi reculer Luiz Gustavo d’un cran. Lopez devrait selon toute vraisemblance débuter la partie, associé à Gustavo ou à Sanson selon le schéma choisi et les défenseurs centraux disponibles.

 

Sur les côtés Thauvin et Payet seront sans doute titulaires dans le cas d’une défense à 5 et Ocampos devrait prendre le couloir gauche si l’OM se présente en 4231. En pointe, Mitroglou semble avoir une longueur d’avance tant il se montre décisif en ce moment et a été utile au tour précédent contre Leipzig.

 

Joueurs à suivre

 

En feu actuellement, Dimitri Payet sera assurément l’un des joueurs dont dépendra le résultat de cette double confrontation. En réalisant une prestation époustouflante lors du quart retour face à Leipzig, il a porté l’OM vers cette demi-finale. Tout porte à croire qu’il se mettra à nouveau au niveau de la Coupe d’Europe tant il a besoin de marquer des points pour arracher sa place en Équipe de France pour le mondial.

 

 

L’autre principale arme offensive de l’OM devrait également être importante dans cette double confrontation. Blessé pendant quelques temps, Florian Thauvin a pu recharger les batteries et semble revenu en forme comme jamais. Avec 4 buts inscrits depuis son retour sur les terrains contre Leipzig, l’ailier marseillais pourrait bien faire basculer cette double confrontation. Dans une équipe qui encaissera sans doute des buts, le salut passera certainement par les joueurs offensifs.

 

Le dernier joueur à suivre dans cette équipe marseillaise est sans conteste Luiz Gustavo. En perte de vitesse il y a de ça quelques semaines, son replacement en charnière centrale pendant quelques matchs semble avoir eu l’effet d’une cure de jouvence sur le brésilien. De nouveau impérial, Gustavo est redevenu le régulateur de l’OM. Celui capable de gérer les temps faibles de son équipe et de compenser les erreurs de ses coéquipiers. La qualification marseillaise passera assurément par une grosse double confrontation de sa part.

 

Enfin, il ne s’agit pas d’un joueur à proprement parler mais du public du Vélodrome. Quand on repense à l’ambiance qui a été celle du quart retour, on se dit que les supporters ont leur rôle. La moyenne d’âge des joueurs de Salzburg est très basse et si la même pression est mise sur leurs épaules que sur celles des joueurs de Leipzig il est possible que ceux-ci ne la supporte pas.

 

Du côté des Autrichiens

 

 

Forme du moment

 

En plein sprint final dans le championnat autrichien, Salzburg paraît maintenant à l’abri et devrait conserver son titre. En effet, avec la défaite 2-1 du Sturm Graz à Wolfsberger (avant-dernier de Tipico Bundesliga), le Red Bull Salzburg se retrouve 11 points devant son adversaire avec plus que cinq journées à disputer. Un cinquième titre de suite semble à la portée de l’équipe de Marco Rose.

A lire également : le portrait de Marco Rose, le coach du FC Red Bull Salzburg.


La série de matchs de Salzburg a été spéciale ces dernières semaines. Avant la remontada à la Red Bull Arena, les Autrichiens avaient concédé leur deuxième défaite de la saison sur la pelouse du LASK Linz, promu cette saison (1-0). La prestation était très moyenne et les têtes sans doute déjà tournées vers le quart de finale retour d’Europa League. Trois jours après avoir éliminé la Lazio, Salzburg se déplaçait à la BSFZ-Arena de l’Admira. 3 buts à 1, 6-2 après 90 minutes. Le score aurait pu être encore plus fleuve si Munas Dabbur n’avait pas raté un penalty. Jérôme Onguéné a d’ailleurs offert sur un plateau le deuxième but de l’Admira sur une boulette en toute fin de match.

 

En opposition à l’Olympique de Marseille, Salzburg avait une demi-finale de Coupe d’Autriche à jouer du côté de Mattersburg, 7e de Tipico Bundesliga. La qualification tient du miracle. L’arbitre central n’accorde pas un but à Mattersburg alors que le ballon avait entièrement franchit la ligne. De plus, les locaux rateront même la qualification dans les arrêts de jeu. Le pénalty obtenu étant sauvé par le deuxième gardien salzbourgeois, Cican Stankovic. Lors de la séance de tirs au but, bis repetita. Cican Stankovic stoppe parfaitement deux frappes, la troisième s’envole dans les tribunes. Le Red Bull Salzburg jouera la finale de la Coupe d’Autriche face au Sturm Graz, seulement quelques jours après le match retour face à Marseille.

 

Dimanche dernier, Marco Rose a largement fait tourner son effectif. Pourtant, dans le jeu, Salzburg n’a fait qu’une bouchée d’Altach, antépénultième du championnat. De nombreuses occasions, des ratés, et fianlement une victoire 3-1. C’est avec un maximum de confiance que le FC Salzburg (l’appelation pour la C3) se déplace ce jeudi au Vélodrome.

 

 

Compo probable

 

Le schéma tactique et la composition de départ sont un peu plus facile à deviner à Salzburg. La défense à trois n’avait pas du tout marché face à la Lazio au match aller, Marco Rose devrait ne pas changer ses habitudes. Une sorte de 4-1-2-1-2 au 4-4-2 en losange avec des milieux de terrain assez libres.

 

Concernant les hommes sur le terrain, Alexander Walke, capitaine de l’équipe sera titulaire dans la cage autrichienne. Il n’y aura pas de surprises de ce côté-là. En charnière centrale, le duo Duje Caleta-Car – André Ramalho devrait être aligné. Le croate confirme et réalise une excellente saison malgré son jeune âge (21 ans). De retour à Salzburg après des années en Bundesliga peu convaicante, Ramalho apporte toute son expérience. Sa tête est souvent cherché sur les coups de pied arrêtés. Sur les côtés, les internationaux autrichiens Andreas Ulmer et Stefan Lainer devraient débuter. Le premier n’a pas raté une seule seconde de l’ensemble des matchs d’Europa League de Salzburg cette saison. Le second est titulaire indiscutable, c’était lui le quatrième buteur face à la Lazio au retour.

 

Au milieu de terrain, le kosovar Valon Berisha est l’une des pièces maitresses de l’équipe. 5 buts cette saison en Europa League, dont 4 penalties réussis sur 4 tentatives. A ses côtés, Marco Rose devrait faire confiance à son duo malien Diadie Samassékou et Amadou Haïdara. Haïdara était sorti sur blessure en Coupe d’Autriche il y a une semaine mais il semble apte à être titularisé au Vélodrome. Samassékou complète donc ce trio, lui qui est pisté par… l’OM.

 


A lire également : la présentation de Diadie Samassékou.


Pour les trois joueurs devant, l’entraîneur allemand de Salzburg devrait terminer son 11 de départ avec les joueurs qu’il a mis au repos. Fredrik Gulbrandsen a peu joué sur les trois derniers matchs. Il sera probablement aligné en compagnie de Munas Dabbur, meilleur buteur du club avec 19 réalisations en championnat (comme Florian Thauvin). En numéro 10, le jeune Hannes Wolf (1999) devrait s’asseoir sur le banc et c’est le néo-international autrichien Xaver Schlager qui prendrait sa place. Schlager est une véritable révélation du RB Salzburg cette saison. Il a un jeu assez similaire à Diadie Samassékou. Annoncé ce mardi par le club, aucun joueur n’est à l’infirmerie, tous sont aptes pour le déplacement à Marseille.

 

Joueurs à suivre

 

Munas Dabbur a inscrit 3 buts lors des 4 derniers matchs de Salzburg mais il est surtout le meilleur buteur du club. 19 buts en championnat et 5 en Europa League. Il avait démarré la révolte du FC Salzburg au match retour face à Rome en répondant dans la minute au but de Ciro Immobile. Après des débuts compliqués – prêté aux Grasshoppers Zürich – Dabbur s’est imposé comme le buteur de cette équipe et est maintenant suivi par des clubs anglais, russes, italiens et espagnols.

 

Vous ne le verrez certainement pas marquer ou faire la dernière passe mais Diadie Samassékou sera très important pour Salzburg jeudi. Du physique, de la technique et son rôle indispensable dans la construction du jeu en fait un des éléments clés à coup sûr.

 

Excellent face à Dortmund, buteur contre la Lazio, Stefan Lainer a tout pour briller face à Marseille. Son duel face à Jordan Amavi vaudra sûrement le détour. De plus, il aura un couloir totalement libre puisque le losange du milieu de terrain est bien concentré dans l’axe.

 

Assurément, le bon déroulement de la double confrontation pour les Autrichiens devra passer par de bonnes performances de ces trois joueurs. Il faudra savoir dompter l’ambiance qui s’annonce bouillante du Vélodrome. Garder la tête froide sera le leitmotiv pour cette équipe bourrée de talent mais extrêmement jeune.

 

Un grand merci à  Marwen Belkaïd et  Pierre Gorce pour leur contribution à cet article.

1 thought on “OM-Salzburg : Présentation des équipes – Etat de forme et joueurs à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.