ven. Fév 21st, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

V-Varen Nagasaki – Shonan Bellmare : devoir de mémoire et J League 2

4 min read

Konnichiwa les ami(e)s ! Il y avait un petit bout de temps que je ne vous avais pas amené en déplacement du côté de la deuxième division japonaise avec mes potes de Shonan hein ? Pour me faire pardonner c’est du côté de Nagasaki que l’on embarque en ce mois d’Août plus que chaud !

L’affiche du jour est donc ce V-Varen Nagasaki – Shonan Bellmare. Match très important dans la course à la montée en J League 1. Shonan est leader tandis que Nagasaki fait partie des bonnes surprises de la saison en étant solidement installés dans la zone des Play-offs de promotion. En clair, un vrai gros match.

nagasaki

Départ donc d’Osaka le jeudi midi de son aéroport-île artificielle géant sous la fournaise de l’été japonais (35° everyday, ça peut paraitre cool mais au bout de deux mois de suite t’as envie de passer un petit séjour au Groenland). Il ne fait évidemment pas moins chaud à l’atterrissage à Nagasaki mais au moins on a une nouvelle ville à visiter donc on est contents !

Et qui dit Nagasaki dit forcément bombe atomique, surtout en arrivant le lendemain des commémorations des 72 ans de l’horreur qui a frappé la ville en 1945. Le poids de l’Histoire est vite senti au arrivant au Parc de la Paix et au lieu au dessus duquel « Fat man » a fait son massacre. La visite du Musée finit de vous faire monter la larme à l’œil, plus d’une fois même dans mon cas. On pense tout connaitre de la chose, et on se rend alors compte en fait que tout était bien pire.

Tout cela rend la suite de la visite encore plus remarquable en ayant pleinement en tête tout ça. Une ville très agréable, verte, pleine de vie et de gens sympathiques. A mille lieues de l’enfer passé. Comme une lueur d’espoir en l’humanité un peu.

C’est donc avec des pensées mixées que l’on va du côté de la gare de la ville pour bouger vers le stade. Car oui, le stade du V-Varen est assez sympa mais il est situé à presque une heure du centre ville via train puis bus. Forcément ça rebute et ça limite l’affluence… On trouve non loin de la gare d’Isahaya un petit bar avec les drapeaux du V-Varen et de Shonan. Comme un signe de bienvenue, on sait alors où l’on va finir la soirée déjà…

Retrouvailles avec mes copains vert&bleu de Bellmare vers 16h30 alors que les portes du stade ouvrent une demi-heure plus tard, bon timing. Le temps d’entrer en tribunes que l’on s’aperçoit qu’avec le programme du match, l’éventail et la barre de céréales offert à chacun, on a aussi un bon pour une glace gratuite au stand devant le stade. Une glace gratuite quand il a fait 35° toute la journée. Puisque que je vous dis qu’on est entre gens sympas.

Toujours dans le rayon devoir de mémoire, il faut aussi évoquer le maillot spécial été du V-Varen Nagasaki. Orné de grues en origami qui sont devenues le symbole de la paix à Nagasaki. Un maillot évidemment porté pour le match du jour…

Je ne pense pas qu’une grande analyse tactico-tactique du match en lui-même vous intéresse particulièrement. Donc je vous renvoie juste à la dernière partie du LamaTalk numéro 4 où l’on traite un peu de tout ça sur la fin.

Shonan s’est imposé 2-0 grâce à un double de Tsuyoshi « Ore no » Shimamura. Défenseur central de son état et qui a en plus de ça tapé deux fois les montants sur deux autres corners. Un défenseur central qui marque un quadruplé sur quatre corners, avouez que ça aurait eu de la gueule.

Le match en lui même ne restera pas dans les annales alors on va plutôt évoquer la troisième mi-temps. Qui s’est bien déroulée dans le bar décrit plus haut. Nous quatre, supporters de Shonan, et une bonne douzaine de fans de Nagasaki très gentils et le patron qui nous a offert cacahuètes, udon et même un peu de viande grillée. Alors que l’on a juste payé nos bières. Ça méritait bien qu’on laisse en cadeau un éventail Shonan Bellmare qui orne désormais le mur du bar avec diverses écharpes de différents clubs japonais et autographes.

Retour tranquille à Osaka le lendemain après-midi après une dernière matinée de baroude du côté de Dejima. Un bon week-end plein de gens biens pour résumer. Bienvenue au Japon, bienvenue en J League. #JeVaisAuStade (d’ailleurs demain on va à Gamba – Kashiwa donc おやすみなさい et à bientôt !).

3 thoughts on “V-Varen Nagasaki – Shonan Bellmare : devoir de mémoire et J League 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.