mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

L’interview Hors-cadre : Tom Pooks – « Faites de votre rêve une réalité »

4 min read

 554934_10151613841014895_1235994168_n

Si vous êtes fan de musique électronique (Progressive/House) ce nom ne vous est pas inconnu, sinon, pour vous situer, il est le petit frère de l’inamovible et éternel Carl Cox (Ah là vous connaissez hein !). Depuis toujours passionné par le foot, il se livre simplement et très franchement à TLMSF. Paroles de DJ.

Allez, lance toi ça et lis cette belle interview

 

Salut Tom, on va parler football, OM ou PSG ?  

OM bien sûr !!!!!!

 

D’où te vient cette passion pour le ballon rond ?

J’y ai joué dès mon plus jeune âge puis j’ai été jeune spectateur du Grand OM plusieurs fois Champion de France et vainqueur de la Champion’s League.

 

Pourquoi tu n’as jamais percé dans le foot ?

Parce que je n’ai jamais été assez sérieux pour m’y mettre à fond, parce que j’avais une autre passion et parce que je préférais courir les filles que courir derrière un ballon. Mais je n’étais pas mauvais et assez physique.

 

Est-ce qu’il y a un joueur qui t’a marqué ou qui t’inspire ?

Chris Waddle, Papin, Germain, Toulalan , Makelele , Zidane…

 

Tu vois comment l’arrivée de nouveaux investisseurs étrangers (PSG, Monaco) dans notre championnat ?

Ca va mettre un coup de pied à la mentalité des franchouillards, ça va secouer tout le monde et créer des jalousies et surtout ça va relever le niveau !

 

 293349_121983937907842_1341045263_n

Qui vois-tu en finale de la Ligue des Champions ?

Bayern/ Chelsea ou Barcelone

 

Parlons vie quotidienne : tu es plutôt Marie Portolano ou France Pierron ?

France Pierron bien sûr (mais il a fallu que je cherche quand même)

 

Tu dors de quel côté du lit ? Et pourquoi ? (oui oui je pense à nos lectrices)

Ben il y a des périodes où je suis bien à droite et des fois bien à gauche.
Parce que sinon j’ai l’impression que c’est toujours pareil et je m’ennuie.

 

Si tu avais un conseil à donner à Nicolas Anelka ?

T’as raison Nico, tout le monde instrumentalise la situation et le mieux c’est de crier haut et fort ce que tu penses, surtout si tu n’es pas un mauvais gars qui ne ferait pas de mal à personne.

 

Soi-disant, le passe-temps de Djibril Cissé ce sont les platines, tu l’as déjà croisé dans une soirée (ou un festival) ?

Et ben figure-toi que j’en ai déjà entendu parler mais jamais vu de mes propres yeux, mais je connais quelqu’un qui a fait la chouille avec lui … (non pas de nom)

 

Transition toute faite, tu mixes dans tous les plus grands clubs du monde, donc comme les footballeurs  tu concilies voyages et passion, tu es conscient que tu as une vie de rêve ?

Il y a le rêve qui te tombe du ciel style tu gagnes au loto, et le rêve pour lequel tu t’es donné a fond et malgré avoir traversé 1000 difficultés, et je sais très bien de quoi je parle.
Alors ce n’est plus un rêve mais un but que tu te donnes, et Sénèque disait :

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Alors feu, faites de votre rêve une réalité !

 

D’ailleurs est-ce qu’il y a une sorte de préparation physique ou mentale avant un show ?

Il y en a qui boivent, d’autres dorment, le trac est toujours là, à petite ou grande dose, mais en ce qui me concerne j’aime bien me faufiler dans la foule pour sentir le son avant de commencer.

 

Tu as l’occasion d’aller voir des matchs quand tu mixes à l’étranger ?

Punaise oui !!! Je suis allé à Stuttgart, à St Etienne, à Marseille, à la Bombonera (Stade de Boca Juniors, ndhc) en Argentine, et bien sûr un petit tour à Manchester (Old Trafford) !!

 

Parles-nous un peu de tes futures dates ou projets, où peut-on te retrouver cette année ?

J’ai réparé mes petits problèmes perso et maintenant je repars sur les routes :
demain en Avignon, Montréal, Toronto, Moscou, Marrakech, Montpellier…

Et bien sur lors de la fête devenue incontournable sur Montpellier : Family Piknik (Festival éléctro en pleine journée) le dimanche 27 juillet 2014.


D’où ça vient « Tom Pooks » ?

C’est le nom qu’on m’a donné quand j’ai été le dernier et le plus jeune à entrer dans un groupement de dj dans le début des années 90, à l’image de Tom Pouce, je suis devenu Tom Pooks.

 

Dernière question : tu as déjà vu le visage des Daft Punk ?

Daft punk ?
On m’a dit que c’était un fake !

 

Retrouvez toute son actualité sur Tompooks.com.

 

BE SWAD

 

Harry.

6 thoughts on “L’interview Hors-cadre : Tom Pooks – « Faites de votre rêve une réalité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.