mar. Fév 25th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Débat belge #5 : Anderlecht, quelle place face à Tottenham et Monaco ?

6 min read

Alors que les compétitions européennes repointent le bout de leur nez, on accueille de nouveau les débats belges pour justement traiter de cet aspect.

Refaisons les présentations de la joyeuse bande. Honneur à nos invités tout d’abord. On souhaite la bienvenue à Jean Marie Pfouff qui tient par ailleurs la Jup’ Académie chez les copaings de HorsJeu.net, ainsi qu’à Yasmine qui porte Charleroi dans son cœur (qui ne sera pas des nôtres cette semaine malheureusement) et Zett’ qui de son côté voue un culte sans faille à Anderlecht depuis le passage de Pär Zetterberg. Quand à nos deux autres intervenants vous les retrouverez encore plus régulièrement sur TLMSF puisque nos amis Lothar Chullo et Lika le Rouche s’occuperont de vous faire des points réguliers sur la JPL et le Championship anglais tout au long de cette saison en plus de ces débats.

Ce week-end c’est trois débats qui nous attendent, un sur chacun des clubs de Jupiler Pro League engagé en Coupe d’Europe. Après le cas de la Gantoise et de Bruges, qu’en est il du futur adversaire de l’AS Monaco en Europa League :

Anderlecht, quelle place face à Tottenham et Monaco ?

anderlecht1516

@JMPfouff : Je pense que Monaco va jouer la Ligue Europa à fond. Je vois donc mal Anderlecht faire le poids.

En revanche, les équipes anglaises privilégient le championnat. En 2014-2015, Tottenham a semblé gérer bien mieux qu’Everton les avant- et après-matchs européens (5v, 3n, 4d), mais ça n’est pas spécialement bon pour autant. Le premier match (en Belgique) aura lieu après un match contre Liverpool, tandis que le match à Londres aura lieu trois jours avant le déplacement à Arsenal. On pourra me dire qu’Anderlecht n’est pas spécialement mieux loti (réception de Bruges après le premier match, déplacement au Standard après le second), mais la JPL a cette particularité d’accorder moins d’importance à la saison classique.

D’autre part, pour être à l’équilibre financier, la formation anderlechtoise doit pouvoir se montrer en Coupe d’Europe, être performant dans le championnat belge n’étant pas un gage de qualité. Par exemple, si Praet veut enfin trouver un acheteur, il serait préférable pour lui d’être performant en Ligue Europa que contre Westerlo ou Louvain.


@LotharChullo : Habitué aux groupes de LDC, le Sporting débutera sa saison européenne directement en EL cette année. Le plus gros souci que ce constat entraîne est que les starlettes d’Anderlecht, qui aiment les projecteurs et choisissent bien souvent leurs matches, n’auront pas eu d’affiches dignes de LDC pour « se mettre dedans » ! Car avec cet Anderlecht, on peut s’attendre à tout. Une élimination dès les poules ou un parcours « à la brugeoise » de l’année passée.

La saison dernière, les Mauves avaient rivalisé, voire parfois dominé des équipes comme Arsenal, Galatasaray… Mais n’avaient au final que collecter de maigres points en raison d’un manque d’expérience, voire d’un manque de réussite. Cette année, les jeunes pousses belges ont un an de plus et donc pris un peu de bouteille la saison dernière. Les Praet, Tielemans et autre Dendoncker sont annoncés dans de grands clubs depuis des mois mais sont finalement restés. Signe d’un niveau pas si élevé que ce que l’on pensait ? Signe d’ambitions élevées de la direction pour cette saison ? Car intrinsèquement, Anderlecht possède sans doute le noyau le plus qualitatif de Belgique. Mais mentalement, et tactiquement, il y a par contre beaucoup de boulot ! Des entraînements trop légers, des joueurs qui font la loi dans le vestiaire, un coach qui montre de plus en plus de lacunes tactiques, … il y a là beaucoup de signes qui laissent à penser qu’Anderlecht ne sera pas dans ses meilleurs jours. D’autant que la direction ne pourra pas se permettre de rater une deuxième année consécutive la LDC (ou alors il faudra à nouveau vendre des joueurs à prix d’or comme Mitrovic et Mbemba cet été).
Donc, d’un point de vue qualités, Anderlecht a le talent nécessaire pour rivaliser avec Monaco et embêter Tottenham. Une qualification est tout à fait envisageable. Mais, comme chaque saison, Anderlecht est un club à part où tout se vit différemment. Où la pression est grande. Les exigences aussi. La première rencontre devrait en tous les cas donner le ton : avec un onze affûté et volontaire, Anderlecht pourrait lancer sa saison européenne par une victoire qui lui donnerait les ailes pour voler loin. A condition de ne pas oublier de les activer à chaque sortie !
okaka
Enfin l’heure de l’éclosion pour Stefano Okaka-Chuka ?
@Llikael : Le RSC Anderlecht est un club habitué des compétitions européennes, néanmoins, ce groupe ne semble pas être taillé pour rivaliser face à ces équipes. Bien sur, le président vise la qualification et des joueurs comme Praet et Tielemans ont un an de plus et de nombreux matchs dans les jambes, ce qui est essentiel pour de jeunes joueurs. Mais les pertes de Mitrovic devant et surtout, de Mbemba en défense sont deux éléments à prendre en compte. Mitrovic était un joueur de rectangle, ce que n’est pas Ezekiel, qui doit le remplacer (avec Okaka et Sylla) et Anderlecht devra adapter son style de jeu si Hasi veut optimiser  le rendement offensif de son petit Nigérian. Derrière, le chantier est plus compliqué. Déja l’année passée j’estimais que le Sporting se devait de transferer un bon défenseur pour assumer son statut, non seulement ils ne l’ont pas fait, mais ils ont vendu leur meilleur élément. Bien sur le club a signé Kara de Genk. Mais, peut on considérer Kara comme un renfort par rapport à la défense de la saison passée ? Non. Il est pour moi loin du niveau de Mbemba, sans être un mauvais joueur. Mais ses sautes de concentrations peuvent coûter cher en Europe. C’est cette stabilité défensive qui me fait le plus peur à Anderlecht.

Si je me trompe, et que Kara s’avère être un joueur non seulement solide mais aussi régulier  et que le reste des joueurs évoluent à un niveau comparable à certains matchs de Champion’s League de la saison dernière alors Anderlecht pourrait espérer accrocher un résultat et pourquoi pas une deuxième place.

Il faudra voir le niveau de Tottenham, on sait que les clubs anglais ne sont pas toujours au mieux dans cette compétition, mais la baisse du coefficient Uefa de l’Angleterre pourrait être un boost pour ses équipes qui doivent engranger de gros points sous peine de voir l’Allemagne les dépasser. Une mauvaise chose pour Anderlecht, qui aura un Tottenham déterminé face à lui et un Monaco jeune mais rempli de talent. Sans exploit les bruxellois vont vivre une saison européenne compliquée.


 

@Zett21 : Je pense qu’il n’y a pas grand chose a dire sur Anderlecht. Simplement parce qu’on pourrait débattre 10 ans mais mon avis est que le club ne s’est pas suffisamment renforcé défensivement et peine à trouver ses marques en ce début d’année. Il faudra plutôt espérer des défaillances adverses. En effet, Monaco a beaucoup fait parler au niveau pécunier mais quid du sportif ? En tout cas je serai ravi *tousse* d’accueillir Nabil Dirar à Bruxelles 😉

Il en va de même pour Tottenham. Comment cette équipe jouera l’Europa Ligue ? Maintenant, pour être honnête, mais ça doit rester entre nous, je m’attends a au moins un exploit. Parce que j’étais très pessimiste l’année passée et pourtant l’équipe a énormément élevé son niveau de jeu quand il a fallu le faire, notamment le 3-0 devenu 3-3 contre Arsenal. Mais je pense qu’un joueur comme Mbemba va trop manquer et que l’équipe sera prise par le championnat qui ne sera probablement déjà pas très fameux.


 

Crédits photos : la Dernière Heure, RTBF.be, rtl.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.