mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

CANARIASTORY – SAISON 1 EPISODE 2 – « Derbys et défaites, derbys et des fêtes »

7 min read

Les dernières signatures,

les équipes en rodage,

le deuxième match du championnat qui peut déjà plonger les clubs dans la crise ou faire de certaines équipes, des favoris à la montée.

On vous emmène dans l’archipel pour vivre le temps d’un long week-end, deux jours de football intense, remplis de cerveza, de pipas, de « Vamos », de « Olé », de beau jeu, de pelouse synthétique et surtout de ballon avec 22 mecs autour.

Vendredi 25 août

Alejandro a mis sa belle chemisette verte à rayures, bermuda en jean, claquettes sans chaussette, il arrive au QG de la radio. Au menu « Tapas » du soir, deux matchs de Tercera qui se jouent à 22h afin d’éviter la chaleur et surtout parce que les deux stades ont des éclairages dignes de ce nom.

Deux matchs, deux derbys, l’un du sud de Tenerife, l’autre de Gran Canaria.

Résultats :

UD Ibarra 1 – 1 CD Marino

UD San Fernando 1 – 0 CF Panaderia Pulido San Mateo

Alejandro a mené les débats d’une main de maitre, il est content de son entame du week-end. Il peut maintenant aller se détendre et finir la night dans un bar salsa du centre de Santa Cruz. Il espère y retrouver la petite brune de la semaine dernière…

Samedi 26 août

Après une bonne nuit de 5h du mat’ à midi, Alejandro se réveille tranquillement. Il a le sourire, il a chopé le numéro de portable de la « chica caliente » du bar salsa, en faisant marcher la carte « animateur radio ». De plus, petit programme ce samedi, il y a deux matchs de Tercera en début de soirée. La troisième équipe de Las Palmas affronte le CD Santa Ursula de Diego Giuly qui n’est toujours pas dans le groupe (problèmes de licence). Et à Tenerife, un derby, le CD Buzanada reçoit le promu l’Atletico Union Guimar.

source @AUGuimar

Résultats :

UD Las Palmas C 4 – 1 CD Santa Ursula

CD Buzanada  0 – 3 Atletico Union Guimar

Les jeunes canteranos de Las Palmas n’ont fait qu’une bouchée d’un CD Santa Ursula amoindri par les joueurs non qualifiés. De son côté Guimar enregistre sa première victoire sans appel à l’extérieur avec un doublé du guimareno Kévin, qui totalise déjà trois buts en deux matchs.

source @UD las Palmas

Alejandro travaille dans une petite radio locale et elle ne couvre que les matchs de football de seconde zone canarienne (de la Segunda B à la Segunda Regional). C’est pourquoi, en sortant, il part dans le centre de Santa Cruz pour mater avec ses potes la grosse affiche de la soirée en Liga Santander : L’UD Las Palmas reçoit l’Atletico Madrid.

Aythami est chaud, toute la journée il est monté en pression. Entre ses livraisons pour les hôtels, dans son camion frigorifique, il checke son twitter, facebook et autres flux rss, à la recherche de la moindre information sur son équipe de cœur. Il commence à voir se dessiner le onze des canaris. Après un match décevant à Valencia, il espère une réaction à domicile face aux Colchoneros. Abonné de la première heure, il a tout connu, du pire au meilleur, et à choisir, il préfère rester dans ce qui se fait de mieux en Europe actuellement, la Liga Santander.

source @ESPN

En arrivant au stade, Aythami est toujours pendu à son téléphone avec cette question : Quel onze va mettre en place Manolo Márquez ? Ce dernier doit composer avec les absences de Vitolo (clause de l’Atléti) et Halilovic (suspendu).  Il décide de commencer en 4-2-3-1, avec les premiers pas en Liga du jeune Fabio González. Le match à peine démarré : deux buts en cinq minutes pour les Colchoneros. Il faut attendre la dixième minute pour voir enfin les hommes de Márquez se réveiller et toucher le ballon (autre que sur l’engagement). Ce match est surtout marqué par l’isolation de Viera et Calleri, souvent bien entourés et repris par les défenseurs rugueux adverses. Ces derniers ont eu beaucoup de difficultés à trouver leurs partenaires sur le pré, chose évidemment rare à Las Palmas. Plusieurs contre-attaques sont avortées rapidement et le jeu des canaris ne peut se déployer à convenance. En face, Thomas et Koke font un match de haute volée. Tandis que du côté des locaux, les problèmes défensifs ne manquent pas, avec notamment David Simón qui réalise encore un match cauchemardesque (ça en fait deux !! Messieurs dames !!) et un Bigas qui perd de nombreux ballons. Dans la seconde période, le manque de moyens pour Márquez se confirme. Aucuns subs sérieux à faire rentrer, si ce n’est Araujo qui tente des combinaisons intéressantes avec Calleri. Finalement, sur une merveille de centre de Momo, Calleri réduit le score d’un coup de tête puissant : 2-1. Mais les espoirs de Las Palmas sont vite refroidis, avec un magnifique doublé de Koke et un but de Thomas en fin de match. Márquez a même donné un peu de temps de jeu à un joueur de la cantera, Benito Ramírez. Pour l’autre jeune, Fabio, ce sont globalement de bons débuts, même s’il est resté trop discret, car passer de la Tercera Division à la Liga, c’est un monde. Deux défaites en autant de matchs, le départ de Márquez est moyen moins. Même si c’est cela est à relativiser au vu de la qualité des deux adversaires et avec un effectif pas forcément au complet. Les remplaçants de Roque Mesa viennent tout juste d’arriver (Samper et Aquilani) et sont d’ailleurs en tribunes pour assister au désastre de leurs néo-coéquipiers. Cette trêve internationale de 15 jours va faire le plus grand bien pour tout le monde.

Aythami est sonné et résigné. En rentrant chez lui, il ne peut qu’admettre la supériorité de l’adversaire. Il n’en reste pas moins déçu. Accoudé à la fenêtre de chambre, il fume sa dernière clope avant d’aller se coucher, sa femme Patri se réveille et lui demande : « Alors ? Le match ? » Et d’un ton sec, il lui répond : «Rendors-toi !!! Je n’ai pas envie d’en parler ! ».

Résultats :

UD Las Palmas (Calleri) 1 – 5 Atletico Madrid (Correa, Carrasco, Koke x2, Thomas)

Et hop, le partenariat avec Benchr

 

Dimanche 27 août

Alejandro a mal à la tête, trop de Rhum… Après la lourde défaite des Canariens, il a enfilé les mojitos comme des perles. Bilan, cuvette des toilettes : 1, forme au réveil : 0. De plus, à la radio, gros programme aujourd’hui : 6 matchs de Tercera se jouant à midi (heure locale), dont le derby de Lanzarote (la UD face à l’Union Sur Yaiza) et le match des promus ennemis (Los Llanos face à Haria), sans oublier le déplacement à 18h de Las Palmas B à l’UCAM Murcia en Segunda B. Entre deux remontées acides, Alejandro doit faire tant bien que mal son travail de chef d’orchestre de multiplex radiophonique, ce pour quoi il est payé.

Alejandro n’a pas chômé et a enchainé les « Goool Gool Gool !!! ». Notamment avec la large victoire du CD Tenerife B 4 à 0 face à Las Zocas qui se retrouve accompagné sur le podium par le CD Mensajero et le SD Tenisca avec 2 victoires en autant de matchs.

Résultats :

UCAM Murcia 2 – 1 Las Palmas Atletico

UD Lanzarote 2  – 0 Union Sur Yaiza

UD Los Llanos de Aridane 1 – 1 Haria CF

CD Mensajero 2 – 0 CD El Cotillo

CD Tenerife B 4 – 0 UD Las Zocas

CD Vera 2 – 0 CF Estrella

CD Union Puerto 0 – 1 SD Tenisca

source @todogolesradio

Lundi 28 août

Pablo vêtu de son maillot du CDT est devant Gol TV, à ses côtés son fils Oscar, 8 ans, en pyjama du club. Tenerife se déplace à Barcelone. Non pas pour jouer au Camp Nou mais au Mini Estadi pour affronter le Barça B en Liga 123.

Le début de match est sous la maîtrise des canariens, puis peu à peu, les jeunes barcelonais mettent en place leur jeu offensif : Transmission rapide du ballon, 2 touches maxi comme à l’entrainement. Après quelques tirs catalans sans danger, Juan Villar décale Juan Carlos à la 29ème minute pour une frappe croisée dans le petit filet du portier du Barça B. Tenerife mène 0-1, ces derniers contrôlent alors le match. Sur une action dans la surface, le défenseur Barcelonais fait faute et l’arbitre siffle penalty. Suso en bon capitaine plein de sang froid, ne tremble pas et trompe le gardien adverse. A la mi-temps, Tenerife mène 0-2. Pablo est content, il s’ouvre une bière. Oscar est heureux mais son père ne veut pas qu’il mange une sucette. On a le même maillot mais pas le même âge et c’est papa qui décide !!! La deuxième mi-temps est totalement maîtrisée par les Blanquiazules. Ils quadrillent parfaitement le terrain, le Barça B est acculé dans ses 30 derniers mètres. A la 69ème minute, un une-deux entre Aitor Sanz et Suso Santana provoque le débordement sur l’aile droite du capitaine qui centre fort devant le but. Longo fraîchement entré en jeu, coupe la trajectoire du ballon : 0-3 !!! Fin de match à l’avantage des joueurs canariens, malgré quelques occasions, le score en reste là. Pablo va coucher son fils avec le sourire. Tenerife est seul leader de la Liga 123 avec deux victoires en autant de matchs.

FC Barcelone B 0 – 3 CD Tenerife (Juan Carlos, Suso, Longo)

Rendez-vous la semaine prochaine, pour un nouvel épisode de votre série préférée!!


Article écrit avec la collaboration de l’UD Las Palmas France (@LasPalmasFrance)

Pour tous les résultats et statistiques du foot canarien c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.