lun. Déc 9th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

CANARIASTORY – SAISON 1 EPISODE 3 – « Trêve et batailles en Liga »

8 min read

Fin du mercato, Trêve internationale. En Espagne, seules les équipes de la Liga Santander sont exemptes. Les championnats de Liga 123, Segunda B et de Tercera continuent leur début de saison sans pause.

On vous emmène dans l’archipel pour vivre le temps d’un long week-end, deux jours de football intense, remplis de cerveza, de pipas, de « Vamos », de « Olé », de beau jeu, de pelouse synthétique et surtout de ballon avec 22 mecs autour.

Samedi 2 septembre

11h30, Aythami revient de sa petite tournée avec le journal sous le bras. Il s’installe à la table de cuisine, sa femme est en train de préparer le repas du midi. Elle lui lance entre deux découpes de poulet : «Alors ? La fin du mercato, ça donne quoi pour nos canaris ?? ».

source @UDLasPalmas

Aythami prend un air grave, il se lance dans ses explications :

« On n’a pas connu un été de tout repos. Entre l’imbroglio De Zerbi, le départ surprise de Boateng, la vente obligatoire de Roque Mesa, ou encore avec le poste du milieu de terrain qui a mis du temps à se boucher, sincèrement c’était chaud. Alors que la nomination de Roberto De Zerbi sur le banc de Las Palmas ne faisait plus aucun doute, ses problèmes internes avec Palerme mettent du temps à se solutionner. A une semaine de la pré-saison, la direction décide de nommer un staff totalement inexpérimenté, avec Manolo Márquez, le coach de la réserve, qui n’a jamais entrainé plus haut qu’en troisième division. Juan Carlos Valerón, un symbole du football grand canarien, est nommé entraineur adjoint ,1 an après s’être retiré des terrains.

Le club se trouve dans l’obligation de vendre un élément à un prix conséquent. De suite, le magnifique Roque Mesa reçoit enfin l’autorisation d’aller chercher un nouveau challenge, et part défier l’Angleterre avec Swansea, le club reçoit 12,5M€ en échange. Du côté des arrivées, la direction sportive a vite compris qu’il fallait combler quelques postes en défense. Le polyvalent défenseur Ximo Navarro arrive d’Almería, tandis que la latéral gauche de la réserve Borja Herrera, monte en équipe première après le départ de Hélder Lopes. Le problème du gardien de but semble résolu avec l’arrivée de Leandro Chichizola de la Spezia, ancien héro de la remontée en première division de River Plate en Argentine. Vitolo est de retour à la maison jusqu’en janvier, grâce à l’intermédiaire de l’Atletico de Madrid. Hernán Toledo arrive pour concurrencer sur le côté gauche, Calleri lui renforce l’attaque. A ce moment-là, Las Palmas pense avoir clôturé son mercato. Sauf que, le 16 août, Las Palmas annonce la résiliation à l’amiable du contrat de Kevin-Prince Boateng. Le ghanéen annonce qu’il quitte le club car il souffre du manque de sa famille, et part à Francfort pour s’y rapprocher. Deux jours plus tard, les canaris subissent une défaite cuisante à Valence, faute d’un manque de milieu défensif, le repositionnement de Lemos était nettement insuffisant pour remplir ce poste. C’est là que la direction décide de reprendre la chasse. Les milieux Marcos Llorente (Real Madrid) et Sergi Samper (FC Barcelone) sont visés. C’est finalement le second qui arrive en prêt. Le milieu italien Alberto Aquilani pose ses pattes à Gran Canaria pour s’offrir ses deux dernières piges en tranquillité, tout en imposant son expérience et son style. Deux renforts de choix pour Manolo Márquez. Surprise du chef, Oussama Tannane est prêté avec OA en provenance de l’ASSE. Pas un poste dont le club avait besoin de se renforcer, c’est sûrement une demande du coach Márquez en personne qui chercherait un profil différent de Tana ou Halilovic. Enfin, Boateng a joué un grand rôle dans l’arrivée de Loïc Remy en provenance de Chelsea, pour combler son départ et celui d’Araujo à Athènes.

source @UDLasPalmas

En gros, Chichizola fait très bonne impression depuis son arrivée, bien plus rassurant que Varas, ou sa doublure Lizoain. Ximo Navarro, intéressant de part sa vitesse et de ses interventions, peut profiter des mauvaises prestations en défense de Lemos. David Simón semble partir devant Macedo dans la hiérarchie (illogique), tandis que de l’autre côté, Dani Castellano est sans surprise devant Borja Herrera. Le milieu de terrain reste à voir, mais Samper devrait tenir sa place en sentinelle, on sent que Hernán Santana ou Javi Castellano sont encore trop justes. Fabio González va retourner jouer avec la réserve. Viera aura la charge de mener le jeu et sera le principal pion. Vicente Gómez et Aquilani se disputeront pour le dernier poste dans l’axe du 4-1-4-1. Tana, Halilovic et Tannane seront en concurrence à droite, Vitolo part avec une longueur d’avance devant Momo et ses 35 balais. Calleri sera logiquement l’attaquant titulaire devant Loïc Rémy. Je pense que cette équipe à le potentiel pour aller chercher le top 10, si toutes les pièces du puzzle se complètent. Pour ses débuts au haut niveau, Manolo Márquez dispose de sacrées cartes pour réussir. La seule incertitude concerne la condition physique de joueur tel que Rémy ou Aquilani. On espère que la sauce prendra vite, et retrouver au plus vite le beau jeu de Las Palmas, l’un des meilleurs en Europe quand les ingrédients sont réunis. ».

Aythami est fier, il a résumé en 5 minutes deux mois de tumulte.

Sa femme, la larme à l’œil, lève la tête et lui lance : «Tu disais quoi ? Excuse-moi ! J’étais concentrée dans la découpe des oignons »

Aythami vexé, se lève et sort de la pièce.


Alejandro est malade, une bonne vieille gastro de derrière les fagots. Il ne peut assumer son poste d’animateur pour les matchs du week-end. On le retrouvera surement la semaine prochaine.

Source @Todosgoles

Résultats :

CD Santa Ursula 1 – 1 CD Tenerife B

UD Las Zocas 2 – 2 UD Ibarra

CD El Cotillo 4 – 2 UD Los Llanos de Aridane

Haria CF 1 – 4 UD San Fernando


Dimanche 3 septembre

Source @Todosgoles

Pablo a ses vêtements qui sentent le grillé. Toute la journée, il était préposé au barbecue de son association. Entre retournements de saucisses, côtes de porc, descentes de bières et éclats de rire, il a quand même son cerveau tourné vers le match de ce soir. Le CD Tenerife joue pour la deuxième fois consécutive à l’extérieur dans l’antre du Real Valladolid. Un match piège car il est toujours difficile de s’imposer au Zorrilla. Le début du match est équilibré mais avec un léger avantage des canariens. Tayronne ou Tyron ou Tailleronne (personne ne sait écrire son nom, ni même lui) par deux fois à l’entrée de la surface, enroule une frappe de l’intérieur du pied, un peu molle et bien repoussée par le portier adverse. Valladolid de son côté, explore les ailes et notamment la gauche. Luis Pérez le défenseur droit de Tenerife, pas vraiment dans ses baskets, prend le bouillon. Suite à un centre venant de la droite, Dani Hernandez ne peut sortir et Salvador au deuxième poteau coupe le ballon pour marquer le premier but. Sur cette action, Luis Pérez parti aux fraises tente une interception venue d’ailleurs en taclant à 2 mètres de hauteur mais 2 mètres derrière le ballon. Les locaux mènent 1-0. C’est la mi-temps. Pablo va prendre une douche en speed.

Source @Todosgoles

La deuxième période reprend sur les mêmes bases, un Tenerife qui joue dans les intervalles par une transmission sympatoche de balle. Toutefois, la fougue est du côté du Real Valladolid. Sur une contre-attaque, les attaquants locaux font tourner la tête de Camille et Alvedaño. Sur un échange de passes chanceuses à l’entrée de la surface, le bien nommé Luis Pérez tel une abeille sur un pot de miel, délaisse Michel dans son dos. Ce dernier trompe Dani Hernandez pour le 2-0. La messe est dite. Les remplacements offensifs de Pep Marti n’y changeront rien. Un Tenerife pas si dégueulasse mais manquant de mordant, s’incline pour la première fois de la saison et abandonne son poste de leader. Prochain match, la coupe du Roi contre le Rayo Vallecano. Pour changer, depuis au moins 10 ans, les canariens jouent à l’extérieur. Ici on crie au complot ! Tebas mafia ! Tous pourris ! Désolé, Pablo s’emporte… Si Tenerife passe le deuxième tour, ce sera un exploit car son fils de 8 ans n’a jamais connu depuis sa naissance une telle performance en coupe. Au prochain match de championnat, les canariens recevront Grenade. Beau match en perspective.


Alejandro ayant vu plus la cuvette des WC que les textos de sa copine du bar salsa, nous donnent par email les résultats de Segunda B et de Tercera de ce dimanche.

Résultats:

UD Las Palmas B 2 – 1 Villanovense

Atletico Union Guimar 1 – 1 CD Vera

CD Marino 5 – 0 CD Buzanada

Estrella CF 0 – 2 CD Mensajero

UD Villa Santa Brigida 0 – 2 UD Lanzarote

SD Tenisca 1 – 2 UD Las Palmas C

Union Sur Yaiza – Union Puerto / Match reporté pour cause du décès du vice-président du club de Lanzarote,  le jour de la rencontre.

Source @Todosgoles

Petit bilan : L’UD Las Palmas B remporte sa première victoire en Segunda B. Le CD Mensajero devient seul leader en Tercera avec 3 victoires en 3 matchs. La B de Tenerife et la C de Las Palmas complètent le podium.  Les années passent mais la dynamique change pour l’UD Villa Santa Brigida, en playoffs  en juin dernier, il totalise 0 point en deux matchs. L’UD San Fernando éliminé dans la semaine en coupe du Roi par Marbella et l’UD Lanzarote ont enclenché la seconde et commencent à trouver un rythme de croisière plutôt sympathique.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour un nouvel épisode de votre série préférée!!

Article écrit avec la collaboration de l’UD Las Palmas France (@LasPalmasFrance)

Pour tous les résultats et statistiques du foot canarien c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.