lun. Août 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Championship, présentation de la saison

6 min read

«Le Championship, c’est d’abord un Championnat avec des moyens» Philippe Montanier.

 

Ah, le championnat anglais. On connaît tous l’engouement ici en France pour la Premier League, qui nous offre un spectacle toujours aussi attrayant journée après journée. Moins médiatisé, le Championship n’en demeure pas loin de même facture pour les puristes avec un championnat tellement indécis qu’il passionne les foules en Angleterre (cela attire plus de spectateurs qu’en Serie A par exemple). Aujourd’hui, on va vous présenter au mieux ce championnat qui mérite que l’on s’y attarde dessus.

 

Retour sur la saison dernière

 

Les descentes de Premier League : Middlesbrough / Hull City / Sunderland ;

Les montées de League One (Division 3) : Sheffield United / Bolton / Milwall.

 

 

Le favori du début de saison : Middlesbrough.

Middlesbrough est le favori pour remporter le championnat selon Bwin, site spécialisé dans les paris (une jolie cote de 8/1). Pourquoi ? C’est tout simple, Middlesbrough possède une base défensive tout assez impressionnante. Lors de la première partie de saison dernière, en Premier League, ils ont concédé le moins de buts que toutes les autres équipes du championnat ! Mais voilà, offensivement cela ne suivait pas… Du coup, le club a remédié à ce problème en frappant fort sur le marché des transferts. C’est alors que l’ancien attaquant de Toulouse, Martin Braithwaite, pose ses valises en Angleterre mais c’est surtout l’ancien de Nottingham, Britt Assombalonga, qui est le gros coup de cet été. Ce dernier sortait d’une saison assez correcte en Championship, avec 30 buts en 47 matchs… Lui qui est devenu le transfert le plus chère de l’histoire de son nouveau club, avec 14 millions déboursés. Sur le papier, ce duo promet énormément et les fans attendent beaucoup de buts cette saison.

 

Les autres prétendants à la montée : Aston Villa / Fulham / Norwich

 

Alors prévenons immédiatement : oui, Aston Villa fait partie de la discussion pour la montée, mais attention, cela risque d’être un football pas assez flashy pour certains (on peut toutefois se tromper, mais sur le papier…). L’attraction numéro une de ce mercato du côté d’Aston Villa reste John Terry, l’ancien joueur emblématique de Chelsea. Il sera l’un des piliers du vestiaire avec l’Anglais Scott Hogan. Ce sera essentiel pour la réussite (ou non) de la saison, avec un groupe assez inexpérimenté pour aborder cet nouvel exercice. Malgré tout, il y a du potentiel assez intriguant comme Jonathan Kodjia (formé à Reims), Jack Grealish, la pépite Irlando-Anglaise (retenez bien ce nom, 20 ans) ou encore Scott Hogan. Reste à voir si la mayonnaise va prendre et c’est tout une histoire.

 

Pour Fulham, ce fut un été assez délicat à négocier. En effet, les deux pépites Tom Cairney et Ryan Sessegnon étaient convoités de part et d’autres. Ryan, 17 ans et international U19 avec son pays (Angleterre) avait reçu des offres de Manchester City, Tottenham ou encore Liverpool, alors que Tom (26 ans), meilleur joueur du championnat la saison dernière était la priorité de Newcastle, qui avait formulé une offre à plus de 23 millions d’euros. Sans succès, fort heureusement pour les fans. On peut aussi rajouter l’addition du milieu défensif Ibrahima Cissé en provenance du Standard de Liège. A part ça, le groupe reste quasi-inchangé avec pour objectif de faire oublier la désillusion de la saison dernière avec cette défaite en demie finale des Playoffs face à Reading. En tout cas, Fulham risque d’être fun à voir jouer cette saison encore !

 

Norwich a pris l’accent Allemand en cette intersaison, avec la venue du manager de l’équipe II de Dortmund, Daniel Farke. La réputation du centre de formation du Borussia n’est plus à refaire et forcément, c’est une excellente nouvelle pour le futur de l’équipe. Sans surprise, cela s’est ressenti sur le recrutement, avec des recrues (jeunes) en provenance d’Allemagne mais aussi avec des prêts sur des talents en devenir Anglais. Le premier qui nous saute aux yeux et Harrison Reed. Le joueur de Southampton va être l’un des joueurs à suivre pour Norwich cette saison, lui sui doit prendre un rôle de patron au sein du milieu de terrain. La saison dernière a été dure pour les fans, avec une équipe pas aussi talentueuse que prévue mais qui, au courage et à la fierté, est resté en Championship. Cette saison, la donne sera différente et cela va être intéressant de voir tous ces jeunes talents sur le terrain.

 

 

L’équipe flashy à suivre absolument : Wolverhampton

 

En difficulté sur l’exercice précédent, les Wolves ont mis le paquet en cette intersaison pour renouer avec le haut du tableau (et mieux si affinité). Si vous suivez un peu l’actualité mercato, vous avez forcément vu au moins une fois le nom de Wolverhampton.

Ruben Neves et Diogo Jota. Voilà pourquoi il faudra absolument regarder les Wolves cette saison.


Retrouver notre article sur le retour de Wolverhampton ici : https://www.toutlemondesenfoot.fr/blog/2014/04/12/wolverhampton-are-back/


Neves a été recruté pour 18 millions d’euros à Porto, avec l’étiquette de futur grand espoir Portugais. En 2015, il avait marqué l’histoire en étant le capitaine le plus jeune de l’histoire en Ligue des Champions, à 18 ans (et 221 jours). Jota était le futur de l’Atletico de Madrid mais n’a jamais pu faire sa place au sein de l’effectif. Son prêt à Porto n’a pas été aussi fluctuant que prévu. Indésirable en Espagne, il était néanmoins convoité par des grandes écuries mais va finalement signer en Championship pour une nouvelle année en prêt.

Cependant, les arrivées de ces jeunes talents ont suscitée un mouvement d’interrogation chez les spécialistes. On sait que l’agent Jorge Mendes est derrière ces transferts et la suspicion sera toujours de mise connaissant un peu le personnage… Petite pensée à Nuno Santo, le nouvel entraîneur, qui aura une énorme pression sur les épaules avec un effectif aussi talentueux.

 

Et pour la relégation ?

 

Ils sont quatre équipes en ballotage défavorable à l’issue de cette avant saison, dont deux promus : Bolton et Milwall. Burton et Barnsley complète ce quatuor, avec pas loin une équipe des Queens Park Rangers qui est toujours aussi inconstante au fil des saisons et qui peut soit jouer la première moitié de tableau ou alors la relégation… On parle aussi de Bristol City, mais ces derniers ont misé gros sur l’attaquant Famara Diédhiou (4 millions d’euros, record dans l’histoire du club) pour s’éviter une saison délicate. A voir comment il va s’adapter aux contraintes du Championship et à la répétition des matchs à haute intensité mais il sera déterminant dans l’optique du maintien pour sa nouvelle équipe.

 

 

Mais bon, vous le savez, comme pour la Premier League, le Championship est tellement imprévisible et difficile à pronostiquer. On dit souvent que les équipes qui descendent de l’échelon supérieur sont légitimement favorite pour remonter sur l’exercice suivant. Ce n’est pas une science exacte, environ 50% des équipes reléguées terminent dans le top 6 la saison suivante (selon Ben Mayhew, un célèbre statisticien). Il faut bien souvent une année d’adaptation avant de pouvoir lutter pour la remontée.

Du coup, d’ici un à deux mois, toutes nos prédictions peuvent être erronées… Ou vraie, dans ce cas, on est plutôt bon. N’oublier pas que le samedi après-midi, une rencontre est disponible sur Bein Sport, histoire de découvrir ce magnifique championnat.

 

Voici le calendrier pour la 1ère journée, qui commence vendredi soir.

 

Crédits : http://www.football-direct.com/angleterre/championship/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.