lun. Déc 9th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Championship : Trois clubs, deux places, un déçu

7 min read

La fin de championnat s’annonce passionnante en Championship, mais malheureusement pour les trois clubs qui vont descendre cela concernera uniquement le haut du tableau. Entre la course au titre (et surtout la montée directe en Premier League) et celle aux Play-off, ce n’est pas moins de 6 clubs qui ont encore quelque chose à jouer en cette fin de saison. Trois matchs (ou six) pour tout décider, trois matchs sur 46 qui vont déterminer la réussite ou non de la saison.

La course à la Premier League est folle :

La situation actuelle:

  • Middlesbrough : 86pts
  • Burnley : 84pts
  • Brighton : 84pts

Hull City et Derby County (76 pts) ne peuvent plus être champion mais peuvent voler la deuxième place en cas de 9/9 ET de 0/9 de Burnley ET Brighton (hautement impossible)

Le calendrier:

Boro : Ipswish Town (H) – Birmingham (A) – Brighton (H)

Burnley : Preston North End (A) – QPR (H) – Charlton (A)

Brighton : Charlton (A) – Derby County (H) – Boro (A)

Que va-t-il se passer :

Vendredi Burnley et Andre Gray devraient se défaire facilement d’un Preston North End qui n’a plus rien à jouer, le maintien est en poche depuis longtemps et l’équipe enchaîne les résultats moyens depuis la fin du mois de février. Samedi, Brighton ne devrait pas avoir plus de mal pour battre Charlton, le club a pris un gros coup sur la tête avec sa relégation officielle ce mardi et l’heure sera plus à la contestation contre le propriétaire que de pousser les joueurs à un résultat. Pour Middlesbrough, la tâche pourrait être un peu plus ardue. Plus tôt dans la journée, Sheffield défiera Derby County et en cas de victoire, Ipswish sera éliminé de la course au PO. Et dans ce cas là, l’équipe serait démobilisée n’ayant plus rien à jouer. Un match nul (notre pronostic) nous donnerait une égalité parfaite à deux journées de la fin du championnat. Boro devra se méfier des fins de matchs, moment crucial pour eux (un but encaissé à la dernière minute contre Burnley ce mardi; un but de Rhodes à la 90ème le week-end passé).

Une semaine plus tard, c’est Boro qui ouvrira la journée. Un déplacement à Birmingham qui n’a rien à jouer et qui se prépare déjà au Second City Derby de la saison prochaine (contre Aston Villa). Le dimanche, Brighton et Burnley recevront et n’auront aucun droit à l’erreur, avantage Burnley qui aura un adversaire plus facile sur papier, mais les deux équipes ont suffisamment de qualités pour s’imposer.

Enfin, nous vous donnons rendez-vous le samedi 7 mai à 13h30. Lors de la dernière journée de championnat Middlesbrough recevra Brighton & Hove Albion. Alors que Burnley se déplacera à Charlton et devrait facilement s’imposer, les deux autres clubs se battront, au vue de nos pronostics, pour la deuxième place qualificative en Premier League. Un duel entre Jordan Rhodes et Anthony Knockaert, les deux grosses recrues du dernier mercato. Le perdant sera contraint à participer au PO pour la montée.

Rhodes sera-t-il encore décisif dans le money time ?
Rhodes sera-t-il encore décisif dans le money time ?

Les play-off: les participants sont connus, ou presque.

Comme le veut la tradition, les équipes classées entre la 3ème et la 6ème place sont qualifiées pour les play-off. Demi-finales en aller-retour (13-14/5, 16-17/5), alors que la finale se déroulera à Wembley le samedi 28 mai. Toutes les rencontres seront diffusées sur SkySports. Mais qui sont ces équipes ? Les favoris seront les malheureux troisième du championnat, quoi qu’il arrive ils ont montrés durant le championnat qu’ils étaient légèrement meilleur que les autres, mais attention, la pression du statut de favori couplé à la déception de cette montée directe pourrait profiter aux trois autres. Hull City en sera, c’est presque une déception pour les Tigers qui ont joués les premiers rôles pendant une bonne partie du début de saison, mais le mois de Mars a été catastrophique pour les hommes de Bruce. 2 petits points sur 12 et une défaites à Middlesbrough. En avril le bilan est beaucoup plus satisfaisant, mais le mal était fait. La défaite 4-0 à Derby County, eux aussi qualifié pour les PO, n’est pas un bon signe. Les Rams sont donc aussi qualifié pour ce mini tournoi. De leur côté c’est le mois de janvier (et le début du mois de février) qui avait été catastrophique depuis beaucoup de victoire et une série de 4 victoires en cours. La dernière perte de points datant du 2 avril à Cardiff. Actuellement 6ème, on ne voit pas comment Sheffield Wednesday louper le coche. Les Owls ont leur destin entre leurs mains. Lors de la 45me journées, ils reçoivent Cardiff, leur premier poursuivant, un simple nul (sans compter les autres résultats) les qualifieraient pour la phase finale du championnat. Seul un effondrement total de Sheffield et un 0/9 les empêcherait de vivre leur rêve de play-off et de montée.

Que va-t-il se passer :

  • Si Sheffield tire Hull en demi-finale ils devraient jouer la finale contre Brighton (qui éliminerait Derby County) et si ils arrivent à neutraliser Knockaert et Hemed, ils seront les grands gagnants de cette fin de saison.
  • Si Sheffield tire Brighton et qu’ils appliquent les concepts expliqués précédemment ils rejoindront Derby en finale. Et dans ce cas là, c’est le match de ce samedi entre les deux équipes qui fera office de révélateur sur le statut de favori.

 

Vous l’aurez compris, Brighton est notre favori. Ils ont été réguliers pendant toute la saison et mériteraient de monter, mais, si ceux-ci s’écroulent « à la Boro 2015 » alors une victoire finale de Sheffield nous ravirait.

Carvahal, l’entraineur de Sheffield, l’homme de la situation ?
Carvahal, l’entraineur de Sheffield, l’homme de la situation ?

Goodbye My Lover, Goodbye my Friend.

Charlton et Bolton sont déjà officiellement en League One. Quatre ans après leur montée les Addicks retrouveront malheureusement la League One. Mais c’est le futur du club qui est incertain, depuis son rachat le propriétaire belge du club, Roland Duchatelet est contesté par le public londonien et on ne sait pas encore quelles sont ses intentions. Va-t-il vendre le club sous la pression comme au Standard ou au contraire faire de Charlton l’étendard de son Royaume (il possède aussi Alcorcon en Espagne, Iena en Allemagne et « officieusement » Saint-Trond et Ujpest).

Enfin, la grosse déception de cette fin de saison, Mk Dons. Officiellement ils ne sont pas encore relégués mais l’écart de 9 points, alors qu’il ne reste que 3 matchs à disputer semble suffisant pour condamner définitivement les locataires du Stadium mk. Mk Dons avait effectué une premier partie de championnat plus qu’honorable, mais depuis des semaines, plus rien ne fonctionne. Une lente descende vers la League One qu’ils venaient juste de quitter.

Et les autres ?

Et bien pour les autres équipes, on se dirige vers une fin de saison assez tranquille, entre déception et satisfaction, l’heure est au bilan. Du côté de Leeds les ambitions sont déjà annoncées, les Play-Off ou le remboursement de 50% du prix des abonnements, un geste fort de la direction qui par cette action espère ramener plus de monde à Elland Road. On imagine que les déçus ; Birmingham, Cardiff, les trois clubs qui descendront de Premier League, ainsi que les trois qui rateront la montée via les PO seront dans les favoris pour le titre et la montée la saison prochaine, mais l’été sera long pour tous ces clubs qui devront gommer leurs lacunes sous peine de voir des clubs surprises prendre leurs places.

Les récompenses sont tombées, Gray et Cook sont primés.

André Gray, meilleur buteur du championnat et actuellement deuxième avec son club de Burnley a reçu ce lundi le trophée du meilleur joueur de la saison. Un prix mérité pour celui qui a réussi un audacieux transfert en début de saison et qui pourrait, « enfin » seront tentés de dire les spécialistes, goûter aux joies de la Premier League. Tout au long de la saison Gray a été décisif, que ce soit via ses buts marqués, ses passes décisives ou son implication dans le jeu. Un tel buteur (à l’instar de McCormack) mérite de jouer au plus haut niveau et espérons pour lui, les prochaines semaines satisferont ses rêves.

Andre Gray, la Premier League avant les Three Lions ?
Andre Gray, la Premier League avant les Three Lions ?

Lewis Cook quant à lui, a été choisi comme Jeune joueur de l’année. Le milieu de terrain formé à Leeds, ou il évolue encore à ce jour, succède à des joueurs comme Gareth Bale ou Dele Alli, vainqueur l’année passée, qui s’amuse aujourd’hui à Tottenham et sur tous les terrains de PL. Les observateurs s’emballent déjà sur le joueur, qui pourrait incarner le milieu de terrain de l’Angleterre en 2020 voire même en 2018. Pour cela, il devra confirmer cette belle saison l’année prochaine, avec Leeds ou bien dans un club mieux classé. Mais si les dirigeants des Whites ont de vraies ambitions, ils devront tout faire pour garder un des joueurs les plus prometteurs de Championship. Notons la deuxième place de Moussa Dembélé, attaquant français de Fulham qui est, avec Ross McCormack, un des x-factor des londoniens.

Lewis Cook, le futur pilier de la sélection
Lewis Cook, le futur pilier de la sélection

Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain sur TLMSenFoot. Nous tirerons les bilans de tous les clubs, cas par cas et nous vous présenterons les six nouveaux venus dans ce championnat. L’équipe de la saison TLMSF Championship sera présentée ainsi que le gagnant de joueur de l’année.

Qui sera en Premier League, qui restera avec nous la saison prochaine ? C’est sur Twitter que ça se passe pour des lives des deux dernières journées ainsi que les play-off. La fin de saison promet monts et merveilles et nul doute que les artilleurs sauront faire vibrer les stades et trembler les filets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.