lun. Fév 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Jupiler Pro League – Classicool

8 min read

Juste avant les dernières rencontres de l’année, jeudi et vendredi, la 20e journée de JPL se tenait ce week-end. Et les fans de foot belge (si si, il y en a) auront vu pas mal de buts et même du spectacle!

Le classicool

Et oui, la Belgique n’y échappe pas non plus. A quoi? Au match survendu et à la rivalité médiatiquement exacerbée. En Belgique, le Classique des classiques, c’est Standard – Anderlecht. Les besogneux, les provinciaux, les Liègeois sanguins d’un côté, et les dikkeneks, les bourgeois, les Bruxellois suffisants de l’autre. Un antagonisme forcément caricatural qui permet aux diffuseurs et aux journaux de faire monter la sauce, souvent fade au moment du match, pendant la semaine qui précède la rencontre. Et depuis l’instauration des play-offs il y a quatre ans, ce n’est plus deux Classicos mais bien quatre qui ont lieu chaque saison (les deux équipes se sont jusqu’à présent toujours qualifiées pour les PO 1). Que du bonheur pour les médias, pas forcément pour la ferveur populaire (le match aller entre les deux équipes a eu lieu fin octobre…).

Ces considérations accessoires mises à part, le match de dimanche fut cette fois-ci très agréable à suivre. Et, ce qui ne gâche rien, le match s’est déroulé dans un très bon esprit de part et d’autre. Pas d’incidents à signaler ni en tribunes, ni sur le terrain (si l’on ne tient pas compte des petits « collés-serrés » de Mitrovic avec Van Damme ou Opare). Un match ou les deux équipes ont joué pour marquer et se sont procurées de belles occasions. Aucune équipe n’a complétement dominée l’autre et personne n’a pu profiter de ses temps forts pour tuer le match. Le partage des points (1-1) parait donc logique (si cette notion peut avoir un sens en football).

Le match

On a assisté à une grande première ce dimanche à Sclessin. Guy Luzon, entraineur du Standard, avait en effet décidé de reconduire intégralement le onze qui avait tapé Genk la semaine dernière (3-1). Pour l’ex adepte de la tournante à tout crin, ce n’est pas rien et cela démontre la confiance qu’il a dans les joueurs alignés. Du côté d’Anderlecht, Van Den Brom était toujours privé de Kljestan, régulateur du milieu de terrain. Pour le remplacer, le Néerlandais a fait appel au très jeune Youri Tielemans, 16 ans à peine.

Le match commençait très fort avec deux grosses occasions pour le Standard dans les trois premières minutes: une frappe contrée de Mujangi Bia et une tête d’Ezekiel sur la transversale.  Au quart d’heure, les Bruxellois mettaient enfin le nez à la fenêtre avec une tête de Gillet sur le toit du but de Kawashima sur un bon centre de Dennis Praet. Quelques instants plus tard, le même Praet était idéalement lancé en profondeur par Van Den Borre et profitait bien de l’hésitation du gardien liégeois sur sa sortie pour ouvrir le score (18e). 0-1 et gros coup de froid sur les tribunes du stade Maurice Dufrasne.

Quelques minutes plus tard, le Standard allait passer tout près de l’égalisation. Une tête de Ciman était repoussée par le poteau avant qu’une frappe de Mujangi Bia ne soit contrée de la tête par Guillaume Gillet. En fin de première période, Kouyate a eu l’opportunité de tuer la rencontre à la suite d’un corner. A un mètre de la ligne du but, le Sénégalais récupère le cuir mais son envoi a ras de sol est freiné par la gardien avant d’être sauvé in extremis par Ciman.

A la 55e minute, les efforts du Standard étaient enfin récompensés avec le but égalisateur de l’inévitable Batshuayi (13e but de la saison). Oublié dans le grand rectangle, le jeune attaquant belge n’a eu aucun à mal à convertir en but la passe de Paul-José Mpoku. Un partout.

A Liège comma ailleurs, on aime se rassembler entre amis autour d’un bon feu ouvert pour fêter Noël. (©dhnet.be)

Dans la suite du match, le score ne bougera plus et les deux gardiens auront l’opportunité de se mettre en évidence.  Sur une frappe puissante et parfaitement placée de Bia, Proto réalisait un arrêt décisif. De l’autre côté, c’est Kawashima qui sauvait les siens en effleurant suffisamment le ballon sur une frappe de Mitrovic pour le dévier en corner.

Fin du match. Tout le monde est content. La magie de noël a opérée, la calme a régné. On attribuera aussi une mention spéciale à l’arbitre Sébastien Delférrière qui a très bien géré ce match au sommet. Un match au sommet qui aura tenu tous les supporters et les spectateurs en haleine jusqu’au bout. C’est quand même bien quand c’est bon!

La Jup’ – Minute

Si la rencontre entre Anderlecht et le Standard n’a pas désigné de vainqueur (coucou William), il y a bien un Liégeois qui était pleinement satisfait de son week-end: Michel Preud’homme. En effet, le FC Bruges a remporté l’autre choc de ce dimanche à La Gantoise. Une victoire 1-3 sans trop forcé pour des Brugeois qui, hormis le petit accroc de la semaine dernière à Charleroi, semblent avoir trouvé la bonne formule pour vraiment lutter pour le titre de champion qui lui écahppe depuis 2005. On notera le doublé de Sobota, le Polonais qui avait enterré les espoirs européens du Club au mois d’août lorsqu’il jouait encore au Slask Wroclaw.

Genk a connu une nouvelle fois la défaite, samedi, contre le Cercle (1-0). Les Limbourgeois n’ont pris que trois points sur les six derniers matches. S’il est vrai qu’ils sont les seuls ténors du championnat à être encore en course en coupe d’Europe et en coupe de Belgique,  ça ne suffit pas pour pouvoir rester aux avant-postes…

Mons a remporté son deuxième match de la saison à l’occasion du derby hennuyer. Les Montois sont venus à bout de Carolos peu inspirés et moins déterminés que lorsqu’ils jouent contre de plus grandes équipes. Mons a donc profité des buts de Le Postollec et de Mununga pour battre Charleroi 2 buts à 0. Malheureusement pour l’Albert, Waasland-Beveren s’est aussi imposé ce week-end (3-1 face au Lierse) et l’écart avec la 15e place reste le même.

Malines a fait plaisir à ses supporters et à son coach en mettant fin de façon spectaculaire à sa série de sept matches sans victoire. Le Kavé a battu Coutrai sur le score de 5-2 après avoir pourtant encaissé le premier but de la partie dès la 9e minute.

Les résultats

Samedi 21/12
Cercle Bruges 1 – 0 KRC Genk
Sporting Charleroi 0 – 2 Mons
Zulte Waregem 2 – 2 KV Ostende
Sporting Lokeren 2 – 0 OH Leuven
FC Malines 5 – 2 KV Courtrai
Waasland-Beveren 3 – 1 Lierse
Dimanche 22/12
La Gantoise 1 – 3 FC Bruges
Standard 1 – 1 RSC Anderlecht

Le classement

Le FC Bruges (43) revient à deux petits points du Standard (45). Anderlecht et Zulte suivent avec 41 points tandis que la marche de Gand vers les PO1 a été stoppée nets par ses deux défaites en une semaine contre Anderlecht et contre Bruges.

Retrouvez le classement complet de la JPL ici.

La course au taureau d’or

Les positions restent inchangées cette semaine en tête du classement des buteurs puisque les trois premiers ont  inscrit un but. Dans le cas de Santini, il s’agit de son premier pion depuis neuf matches. Si son équipe n’en a pas vraiment profité (défaite 5-2), ce but sur penalty a eu le don de grandement soulager l’avant-centre croate.

13 buts Batshuayi (Standard) +1
12 buts  Harbaoui (Lokeren) +1; Santini (KV Courtrai) +1
10 buts Habibou (Zulte)

Le programme de la 21e journée

Et oui, en Belgique comme en Angleterre (qui est un peu devenue la vitrine internationale du football belge depuis quelques saisons), on joue le lendemain de Nowël. La principale attraction de ce boxing day à la belge sera la rencontre, jeudi, entre le Sporting d’Anderlecht (3e) et Zulte-Waregem (4e), qui comptent le même nombre de points. Le lendemain, l’année 2013 de la JPL se clôturera avec le déplacement délicat du Standard à Courtrai. Si les hommes de Van Haezebrouck ne parviennent plus à gagner ces derniers temps, ils restent très difficiles à manœuvrer dans leur stade des Éperons d’or.

Jeudi 26/12
KRC Genk … – … Sporting Charleroi
KV Ostende … – … Sporting Lokeren
OH Leuven … – … Cercle Bruges
Lierse … – … FC Malines
Mons … – … La Gantoise
RSC Anderlecht … – … Zulte Waregem
FC Bruges … – … Waasland-Beveren

 

Vendredi 27/12
KV Courtrai … – … Standard

 

Francky Dury reçoit son trophée des mains du fils de Raymond la Science, Guy Goethals, ancien arbitre international. (©dhnet.be)

Pour finir sur une note bien de saison, je tenais à signaler la remise du trophée « Raymond Goethals » de meilleur entraîneur belge de l’année 2013 à Francky Dury. Le coach flandrien, qui a amené Zulte-Waregem à un cheveu du titre de champion en mai dernier et qui confirme cette saison (4e à 4 points du Standard), a notamment devancé le sélectionneur Marc Wilmots. Pas un mince exploit quand on sait le retentissement qu’a pu avoir en Belgique la qualification des diables rouges pour le mondial brésilien.

Dury est a bien des égards un entraineur atypique. Il n’a jamais évolué au haut niveau en tant que joueur. Tout en embrassant une carrière dans la police (il a notamment été commissaire), Francky s’est essayé au dur métier de coach dans les divisions inférieures. Son histoire d’amour avec Zulte-Waregem remonte loin. Déjà avant la fusion des deux clubs en 2001, il avait occupé le poste d’entraineur du Zultse VV de 1990 à 2001 (règne entrecoupé par une petite  saison au RRC Gand). Avec le Essevee, il accrochera le titre de champion de division 3 dès 2002 et celui de D2 en 2005. Pour sa première saison parmi l’élite (2005-2006), Zulte-Waregem termine le championnat à une exceptionnelle 6e place tout en remportant la coupe de Belgique au détriment de Mouscron. Ce bilan exceptionnel vaudra à Dury un premier titre d’entraîneur de l’année. Après avoir stabilisé le club en D1, Dury prend des risques et s’en va coacher  en juin 2010 une équipe de La Gantoise très ambitieuse après le mandat  réussi de Preud’homme (vice-champion et coupe de Belgique en 2010). Malheureusement, la greffe ne prend pas et le coach est licencié. Après un bref séjour au sein de l’union belge (il a notamment coaché les U-21), il revient à son amour de toujours dès 2011 avec le succès que l’on sait.

Des kusjes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.