mar. Août 20th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Hibernian : La Classe Américaine

5 min read

C’est la principale nouvelle de cette pré-saison. Hibernian, club de la capitale, a changé de propriétaire. Edimbourg, c’est l’Amérique.

Nous sommes en 1990. Hibernian est dans une situation financière critique et se voit proposer une offre pour se sauver. A sa tête, Wallace Mercer, propriétaire du club rival, Heart of Midlothian. En cas de validation, les deux entités n’en auraient formées qu’une seule : Edinburgh United.

Une vision d’horreur pour les Hibees qui vont supplier un businessman local : Sir Tom Farmer. Il s’est enrichi grâce à la création de Kwik-Fit, une franchise de boutique de pièces auto. Sur le papier, il n’est pas du tout partant, du fait qu’il se foute complètement du football, et qu’il ait assisté à peu de rencontres dans sa vie. Mais deux choses vont lui faire changer d’avis.

Premièrement, il souhaite que la communauté autour du club survive et continue de faire vivre des gens. Secondement, les fans lui ont indiqué que son grand-père avait déjà sauvé Hibs de la banqueroute 100 ans auparavant. Il va donc investir de son argent pour permettre à Hibernian de continuer de vivre.

En 91 Hibernian va remporter la coupe de la Ligue contre Dunfermline, mais va décliner jusqu’à être relégué en 98. Un an après, ils retrouvent leur place en première division. En 2004, Rod Petrie est nommé comme Chairman du club avec des fortunes diverses durant son mandat. Beaucoup de critiques sur son manque d’investissement financier suite aux nombreux départs entre 2005 & 2008. Puis d’autres reproches sur ses choix d’entraîneurs. Un enchaînement de mauvais choix entraîneront la chute du club en Championship en 2014.

2014 qui sera finalement un tournant marquant du club avec le recrutement de Leeann Dempster en temps que directrice générale permettant à Petrie de passer Chairman non exécutif. Depuis son arrivée, Dempster a permis aux Hibees de passer un cap dans le professionnalisme, le recrutement et l’ambition. Victoire en Scottish Cup en 2016 après 114 ans d’attente, remontée en Premiership la saison suivante puis Europa League en 2018. Une belle série stoppée la saison passée avec une 5e place décevante et aucune finale de coupe.

On arrive donc début juillet 2019. Sans crier gare, le club convoque la presse et annonce l’arrivée de Ronald Gordon comme nouveau propriétaire. L’ère Farmer/Petrie est officiellement terminée. L’américain débarque dans la capitale avec beaucoup d’argent et de l’ambition. Embêter le Old Firm, aller en Europe, de quoi faire tourner les têtes des supporters. De plus, il a comblé les dettes, qui s’élevaient à £2.9M, et injecté une somme aux alentours de £6M dans les caisses.

Le businessman s’est fait une fortune en revendant ZGS Communications à NBC, une compagnie qui produisait des programmes de télévisions pour le marché latino-américain. Son choix de venir aider un club écossais n’est pas anodin puisqu’il possède des racines écossaises de part son grand père. Il affiche d’ailleurs son attachement à l’Ecosse via le nom de la compagnie qu’il a crée pour racheter Hibernian : Bydand Sports LLC. Bydand étant la devise du clan Goron, dont la devise était bydand, mot dérivé de l’expression  » ‘Bide and Fecht » signifiant « Stay And Fight ».

Son arrivée ne fait que confirmer une tendance : les Etats-Unis s’intéressent de plus en plus à l’Ecosse. Dans les dernières années, la ville de Dundee s’est vu passer sous pavillon Américain. Mark Ogren détient près de 86% de Dundee United tandis que Tim Keyes possède 75% du Dundee FC. On peut aussi parler d’Aberdeen qui a intronisé Tom Crotty dans leur board après que ce dernier ait injecté £1.3M dans les caisses ainsi que Ayr United (D2) qui est sous pavillon américain depuis 2005 et son rachat par Lachlan Cameron.

Deux autres clubs sont sous le coup d’un rachat par des Américains. Falkirk, tout juste relégué en League One, est dans le viseur de Mark Campbell. Le futur propriétaire de Sunderland souhaite faire des Bairns un club affilié avec évidemment la possibilité pour les Black Cats de se servir allégrement dans le centre de formation de Falkirk. L’autre cas est simillaire. On est du coté de Partick Thistle. La 3e force de Glasgow, qui évolue en Championship (D2) est convoité par un consortium mené par Chien Lee, Chino-américain qui détient, au moment ou on écrit ces lignes, l’OGC Nice & Barnsley. L’ambition est aussi de faire des Jags, un petit frère de Barnsley.

L’Ecosse devient un nouvel eldorado pour de nombreux investisseurs Américains qui voient d’un bon oeil ce championnat pour se faire voir. La majorité des grosses écuries Européennes est déjà sous pavillon étranger, il faut donc trouver une solution de repli à moindre coup. Les clubs écossais sont donc privilégiés. Soit pour en faire de vraies entités solides, soit pour en faire des clubs affiliés, comme cités ci-dessus. Et il y a un facteur qui laisse entrevoir une arrivée d’investisseur : l’âge.

Le 22 juin dernier, un article du Herald Scotland donnait la parole à un businessman qui annonçait une arrivée d’autres investisseurs américains en Ecosse :

“If you wanted to buy Celtic, you’d talk to Dermot Desmond. He’s the major shareholder and, while he’s a billionaire himself, he’s been involved at Parkhead for 25 years now and he’s closing in on 70 so the timing might be right for him.

“Similarly, Ann Budge at Hearts and Tom Farmer at Hibs are both in their 70s and could be persuaded to sell up. Aberdeen, with a new stadium on the horizon and a big catchment area, look ripe for the picking as well, especially with so many American companies in the area.

https://www.heraldscotland.com/sport/17724215.after-partick-thistle-takeover-businessman-predicts-more-us-owners-in-scottish-game/

Il avait senti le coup avec Hibernian, qui fut racheté quelques jours après la parution de l’article. Il faut donc s’attendre à de nouvelles offensives Américaines en Alba. Est-ce que ça va aider le championnat à grandir ? On reste sceptique. En tout cas, welcome Mr Ronald Gordon, et bonne chance avec Hibernian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.