mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

CFA C : Journée 18 : Ils continuent de se faire Béziers

2 min read

Une journée somme toute assez ennuyeuse qui s’est passé ce week-end. La logique du classement a été respecté de manière générale. Ca se resserre en haut, Grenoble reste leader mais avec deux matches de retard et Martigues n’a pas l’air d’avoir abandonnée l’idée d’être un chanceux promu. Mais c’est dans les tréfonds du classement que c’est plus intéressant, où les premiers non-relégables ont mal performé en cette journée à l’inverse de Saint-Priest. Enfin bon vous verrez bien ça on passe tout de suite aux résumés de match avec une petite histoire à la fin pour vous remercier de m’avoir lu

CFA

Marignane – Béziers (1-0) : Et on commence avec les marignanais qui s’imposent face à la bête mutilée de ce groupe. Les aviateurs (c’est leur surnom) l’emportent sur la plus petite des marges grâce à un but à un quart d’heure du terme par Fabien Lamatina. Un ailier qui a été formé à l’OGCNice avant de partir en 2006 faire un tour en Espagne, où il a joué au Racing Ferrol en 2ème division espagnole et de revenir à Laval puis d’atterrir Marignane. Bref, un match à l’image de tous ceux des rhodaniens, un petit but et finalement assez d’ennui. Leurs matches ont produit 29 buts, soit 21 de moins que ceux de Rodez, leader de ce classement que je viens d’inventer. Du coté de l’ASB la chute continue encore et toujours. Petit rire du jour : le coach tient à rappeler que « Il faut vite se retrouver, et rapidement assurer le maintien. On va arrêter de parler de montée, et se concentrer sur notre réel objectif : le maintien. » Je trouve que c’est un peu se moquer du monde lorsqu’on est 3ème et à un point du leader de vouloir affirmer assurer le maintien. Mathématiquement, il faudrait que Béziers perde ses douze derniers matches et que les trois relégables gagnent au moins sept de leurs douze derniers matches. Je crois que c’est impossible.

Marignane est 4ème avec 47 points (+7). Béziers est 3ème avec 49 points (+9).

"Eh Nico ce serait pas une victoire là-bas ? - Si putain la laisse pas s'échapper !!"
« Eh Nico ce serait pas une victoire là-bas ?
– Si putain la laisse pas s’échapper !! »

Montpellier – Martigues (0-1) : Les martégaux sont dans la bonne cadence et mettent la pression sur le leader grenoblois. La préparation avait pourtant été tronquée par les absences de l’effectif, puisqu’il ne restait que seize joueurs valides à cause des blessures, suspensions ou maladies. Petit but à l’heure de jeu d’Elissalt. Malgré un 4-4-2 offensif il a fallu attendre une gueulante à la mi-temps de l’entraîneur Franck Priou pour que ses joueurs se décident à faire avancer le tableau d’affichage, dans une première mi-temps dominée par les montpelliérains mais pas concrétisée. La tuile. Contrat rempli pour les autres rhodaniens qui ramènent les quatre points de la victoire de l’Hérault et mettent la pression sur Grenoble en revenant à égalité de points avant que ces derniers jouent. Si tant est qu’ils jouent un jour puisque leur match face à Rodez comptant pour la 17ème journée se jouera le 11 mars … trois jours avant la 22ème journée donc. Et pour les héraultais ça avance pas vraiment plus devant donc …

Montpellier est 15ème avec 33 points (-13). Martigues est 2ème avec 50 points (+8)

Lyon la Duchère – Chasselay (0-0) : Un match nul et sans but mais qui n’a néanmoins pas manqué d’intensité et qui finit par une note positive pour les deux équipes, principalement pour les visiteurs. Les locaux, dans leur antre de Balmont (aucun lien avec le joueur) restent imprenables dans leur forteresse avec ce septième match sans défaite mais s’en sortent bien dans une rencontre somme toute dominée par les chasselois. L’hémorragie s’est arrêtée pour les coéquipiers de Ludovic Giuly qui voit ce match nul comme un vrai bon résultat quand on voit le classement. Parce que Ludo Giuly joue encore, et qu’il a encore été bon.

La Duchère est 11ème avec 38 points (0). Monts d’Or Azergues est 16ème avec 31 points (-14).

Saint Priest – Hyères (1-0) : Et c’est donc le gros événement de cette journée qui s’est déroulée dans la banlieue lyonnaise. Lorsqu’un relégable bat un concurrent direct pour le maintien, ça change toujours la donne, sauf pour Arles-Avignon. Les San-priods ont ouvert et clos la marque à la 84e minute par l’intermédiaire de Tuta, face à des varois toujours plus diminués par les blessures incessantes depuis le début de la saison, puisque cinq joueurs de Hyères étaient sur le carreau, ce qui est dans la moyenne. Et inutile de dire que pour les reservistes, passer de la DHR (7ème division) est une marche souvent trop haute à franchir. Et oui, les équipes de CFA ont leur propre réserve. L’écart s’est donc sensiblement réduit entre les deux équipes, et les locaux du jour pourraient bien sortir la tête de la zone rouge prochainement. Et pourquoi pas la semaine prochaine ? Saint Priest va enchaîner avec une nouvelle « finale » à Chasselay, tandis que les hyèrois recevront le leader grenoblois.

Saint Priest est 14ème avec 34 points (-10). Hyères est 13ème avec 36 points (-6)

Sète – Villefranche (0-0) : Un match nul et sans but entre une équipe qui joue le haut de tableau mais finira dans le ventre mou et une équipe qui joue le maintien mais qui finira dans le ventre mou aussi, peu de chose à retenir à part un péno raté et un carton rouge de la part des sètois. Vous avez vu Lille-Nice le week-end dernier ? Ben en gros c’était la même là. Passons à la suite.

Sète est 6ème avec 44 points (+3). Villefranche est 10ème avec 40 points (-8)

Un buffet VIP ... mais VIP de CFA quoi ...
Un buffet VIP … mais VIP de CFA quoi …

Le Pontet – Monaco (2-2) : Un nul, mais pas vraiment de perdant. Un retour, lui, a été gagnant. C’est celui de Dominique Pandor, ce joueur qui a dû être rappelé de prêt par Monaco afin de pouvoir laisser partir Lucas Ocampos, et qui a donc inscrit un des deux buts monégasques, l’autre étant l’oeuvre de Kamara, l’un des meilleurs buteurs du championnat. Un match de plus de passé, voila la conclusion des deux équipes. Les monégasques pourraient regretter de voir échapper la victoire dans la course au podium mais étant donné que les équipes réserves ne peuvent pas être promues …

Le Pontet est 7ème avec 43 points (+3). Monaco est 5ème avec 45 points (+10).

Rodez – Nice (1-3) : Une défaite qui intervient au plus mauvais moment possible pour les rodéziens avec les résultats de derrière, mais avec un match en moins. Les difficultés à domicile persistent encore et toujours. La jeune garde niçoise a cependant démontré de beaux enchaînement collectifs, et le score aurait peut-être pu être plus lourd. Une ouverture du score en première mi-temps, un doublé d’Onda au retour des vestiaires et le match se retrouvait plié. La réduction du score est anecdotique. Et sinon les matches de Rodez restent une nouvelle fois les plus spectaculaires, en grand partie grâce à la défense gruyère des aveyronnais. Le maintien n’est pas encore acquis. Dommage pour les niçois qui, s’ils n’avaient pas encaissé de buts, se seraient retrouvés avec six victoires, six nuls et six défaites et une différence de but de 0.

Rodez est 12ème avec 36 points (-10). Nice est 9ème avec 42 points (-1).

Anecdote impromptue sur un joueur important de la journée : En mai 2014 se préparait la Coupe du Monde ConIFA, celle des petites sélections non-officielles, qui allait se dérouler en Laponie. La Selecioun, une sélection regroupant les joueurs nés au sein du Comté de Nice (comté duquel faisait partie la ville et ses environs avant de rejoindre la France en 1871), est créée à la va-vite. Jacques Onda, un ancien membre du centre de formation de l’OGCNice passé par Nimes et sans club alors est sélectionné. Succès populaire et sportif pour la Selecioun qui remporte la Coupe. Jacques Onda, pourtant benjamin de l’équipe se démarque et se voit proposer un essai par l’entraîneur de l’équipe réserve de Nice. Transformé. A 19 ans il vient de revenir dans son club favori, deux ans après son départ. Si une accession en équipe première semble difficile au vu de la concurrence au poste de milieu offensif, inutile de dire qu’il est prêt au combat, et à saisir la moindre opportunité.

Des chocs en haut, des chocs en bas, et des mixs entre les deux, voila ce qui attend la prochaine journée. On a hâte, comme toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.