jeu. Sep 19th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C, Journée 20. Mi-FTW, Mi-WTF

9 min read

Pas d’article la semaine dernière, il fallait mieux éviter vu qu’il y a eu pas moins de trois matches reportés la semaine dernière : Nice – Marignane, Martigues – Lyon la Duchère et Monaco – Montpellier. On passe donc à la journée de ce week-end, complète, qui ne change rien aux matches retardataires et détruit complètement l’excuse précédente. Beaucoup de buts et un micmac invraisemblable ont composé notre championnat ce samedi, il y a beaucoup à dire alors … LEGGO !!

 CFA

Lyon – Nice (1-1 sur le terrain, mais 3-0 par forfait) : Déjà l’évocation du score doit vous interpeller. Il y a de quoi, ce genre de match, c’est celui qu’on croisera deux fois dans sa vie, et encore si on surveille bien partout. Résumé des faits : Le match se déroule normalement. A la 55e, Julien Vercauteren, la recrue inutile du dernier mercato que vous avez peut-être pu voir ne servir à rien lors du derby chez les pros face à Monaco il y a deux semaines, ouvre le score. Les Niçois tiennent, bonne opération me direz-vous ? Que nenni ! A la 81e, le défenseur et capitaine niçois Mbow est expulsé pour un deuxième carton jaune sur une faute lointaine. Fait de jeu classique, pour l’instant. Mais M. Vaudeville l’arbitre, qui porte bien son nom, se la joue Clément Turpin et expulse sur le coup-franc Digbeu, autre défenseur niçois, sur une faute a priori inexistante. Richard, rentré à la place de Benzia qui s’est blessé en première mi-temps, égalise. Exceptionnel mais ça arrive jusque là. Et c’est pas fini(1), alors qu’il ne reste plus que trente secondes à jouer, le jeune Lorenzo Vinci dont il faudra que je re-parle un jour et qui était entré à la suite de la première expulsion, se prend une biscotte rouge directement. Sada Thioub, qui commence visiblement à en avoir légèrement marre, va applaudir l’arbitre pour manifester son mécontentement. Bon pour le coup il a vraiment été débile de faire ça, parce qu’il est expulsé lui aussi. Nice est à 7. Et ne peut pas jouer la dernière minute de jeu. Défaite par forfait. Vous êtes choqués ? Vous n’êtes pas les seuls, même le délégué du match avait un peu de mal à comprendre. On notera d’ailleurs la belle attitude des Lyonnais, coach et joueurs, qui se sentaient presque gênés d’avoir gagné ce match. Résultat des courses, Nice perd donc presque quatre points qui semblaient acquis à un quart d’heure du terme et quatre joueurs aux postes les plus nécessiteux dans le clubs, puisque les pros doivent faire face à plusieurs absences en défense également. Les Aiglons doivent commencer à regarder derrière puisqu’ils ne comptent plus que six à dix points de retard sur la zone rouge, selon leur résultat contre Marignane. Les lyonnais enchaînent presque sans le vouloir après leur victoire trois buts à un la semaine dernière contre Rodez et grimpent à la quatrième place du classement, toujours aussi serré.

Lyon est 4ème (-1m) avec 50 pts (+10). Nice est 10ème (-1m) avec 43 pts (-4). Classement susceptible d’évoluer suite au résultat.

En raison de problèmes rencontrés sur le site, il nous est impossible de mettre une image ici. Veuillez faire preuve d’imagination et penser à un joueur niçois très énervé.

Montpellier – Villefranche (0-1) : Neuvième match consécutif sans défaite pour les amateurs du/de Beaujolais. Troisième match sans encaisser de but pour les visiteurs, troisième match sans marquer pour les locaux, qui n’ont cependant pas joué la semaine dernière, alors que leurs adversaires du jour avaient battu Le Pontet. Villefranche se retrouve donc à la place du Pontet il y a quelques temps puisqu’ils passent en première moitié de tableau. Clairement pas le match le plus passionnant du jour. Les jeunes héraultais, probablement trop jeunes et trop tendres, semblent promis à une visite à l’étage inférieur à force de ne se procurer aucune occasion ou très peu avant les arrêts de jeu, en partie à cause, il est vrai, de la solide défense à cinq présente en face. Onze buts en dix-neuf matches c’est moyen. Pour ne pas dire nul.

Montpellier est 16ème (-1m) avec 34 pts (-14). Villefranche est 8ème avec 48 pts.

Saint Priest – Martigues (2-2) : Un nul pour deux perdants, une formule que j’utilise chaque semaine mais qui illustre bien le déroulement de ce match. Sur un terrain plutôt mauvais les deux équipes ont mené à tour de rôle, pour finir sans vainqueur. Il faudra probablement attendre la prochaine journée pour avoir plus d’informations sur l’avancement du championnat. Saint Priest gratte même un point sur la Duchère, 12ème, non négligeable dans un classement plus serré que celui de la Ligue 1. Mais les martégaux restent au top du classement. La semaine prochaine justement, on les verra s’affronter dans un match qui s’annonce passionnant, sur l’enjeu du moins face à Grenoble. Une victoire ce serait pas mal non ? Avec un point de retard les rhodaniens seraient bien avisés de l’emporter. Surtout vu que devant … (voir la suite).

Saint Priest est 15ème avec 37 pts (-11). Martigues est 3ème (-1m) avec 52 pts (+8)

Grenoble – Chasselay (1-1) : Eh bien devant ça gagne pas non plus. Avec Montpellier c’est une des plus grosses chances de remporter les quatre points que d’affronter Monts d’Or Azergues. Raté. Nassim Akrour avait ouvert le score en première période avant de voir Giuly égaliser sur penalty au retour des vestiaires. Bienvenue en 2005. Face aux Chasselois aux intentions clairement défensives et réduits à dix pour les vingt dernières minutes, les grenoblois ont forcé, forcé, forcé, tiré, tiré … Et pas marqué. Le seul tir cadré du match de Chasselay a eu lie sur un péno et a été converti. Parfois, le football c’est génial, mais parfois, le football est une pute. Allez on se reprend, deux échéances importantes pour chacun la semaine prochaine, entre Grenoble qui doit rejoindre Bèziers en tête mais en se débarassant de Martigues alors que la bande à Giuly aura une nouvelle finale, face à Rodez cette fois.

Grenoble est 2ème (-2m) avec 53 pts (+16). Chasselay est 14ème avec 37 pts (-13).

PS : La semaine dernière Grenoble avait perdu à Hyères, et Chasselay l’avait emporté 2 buts à 1 face à Saint Priest.

Lyon la Duchère – Monaco (2-3) : Après leur match reporté du week-end dernier face à Martigues, et pendant lequel leurs adversaires directs pour le maintien prenaient des points, les Duchérois étaient 12èmes du classement avec seulement 3 points d’avance sur la zone rouge. Invaincus à domicile depuis le mois de septembre, mais misérables à l’extérieur, ils se devaient de remporter des points cruciaux pour le maintien, histoire de pas se faire trop peur jusqu’à la fin de saison. Raté, face à une équipe réserve monégasque dans la même forme que la première, mais qui a quand même la bonne idée de marquer plusieurs fois par match. Enfin bon la c’est pas pareil les trois buts monégasques ont été inscrits sur penalty. Les équipes de Monaco marquent tellement de buts chanceux en ce moment entre les frappes contrées, les erreurs défensives adverses et les poteaux rentrants que je serais même pas surpris d’en voir une marquer sur un CSC de quarante mètres causé par le vent. Du coté duchèrois c’est quand même assez fou d’aussi mal défendre dans sa surface, là où il faut pas, c’est même plutôt … comment on dit ? « Un peu con » ? Ouais, sûrement. Surtout qu’en face c’est pas Martin Palermo qui les a tiré les pénos. Manque de réussite donc, mais ils sont pas vraiment dans une situation où ils peuvent se le permettre. Je suis pas sûr que jouer le maintien à la différence de buts soit la meilleure des options possibles …

Lyon la Duchère est 12ème (-1m) avec 39 pts (-1). Monaco est 6ème (-1m) avec 49 pts (+11).

Rodez – Hyères (2-2) : Puisqu’on parle de ratés idiots, en voici un à ajouter à la liste. Rodez, qui reçoit donc, mène deux buts à zéro à domicile face à un concurrent direct pour le maintien. Nous jouons la 83e minute de jeu. Et ben ils se sont débrouillés pour pas gagner et laissent donc filer deux points cruciaux face à leurs adversaires du jour. Pas nouveau pourtant car les aveyronnais tenaient un point face à Lyon la semaine dernière, avant de craquer dans le dernier quart d’heure. Les hyèrois confirment quant à eux leur bonne forme de ce début d’année 2015 (une seule défaite), à toutefois faire fructifier avec les deux prochains matches qui se joueront à domicile pour eux. Vu qu’ils ont battu le leader-enfin-on-sait-pas-faudrait-déjà-qu’on-joue-les-matches-du-mois-dernier la semaine passée il y a de quoi partir avec le plein de confiance face aux réserves de Lyon et Nice. Ils sont en tout cas dans le bon wagon pour l’instant.

Rodez est 13ème (-1m) avec 39 pts (-12). Hyères est 11ème avec 42 pts (-5).

Le Pontet – Béziers (0-1) : Victoire à l’arrachée pour notre leader provisoire, mais une victoire qui compte quand même, puisqu’elle permet de prendre un peu d’avance sur le plan comptable. Un penalty obtenu dans les dix dernières minutes transformé par Michel Ramon a suffi aux bonheur des visiteurs qui repartent avec les quatre points. Victoire d’autant plus belle face à une équipe qui restait face à une bonne série et acquise avec deux joueurs issus de la DHR et des U19. Classement des U19 où Béziers est avant-dernier d’ailleurs. Sur certains matches, il faut apprendre à faire match nul et à ne pas perdre. L’ASB apprend à gagner et à ne pas faire match nul. Bref, prochaine victoire rencontre la semaine prochaine face à Montpellier.

Le Pontet est 9ème avec 45 pts (+1). Béziers est 1er avec 57 pts (+11).

Sète – Marignane (1-0) : Toujours aussi passionnant les matches de Marignane à ce que je vois. C’était déjà pas la folie quand ils jouaient le haut de tableau, mais les voir faire ce genre de résultats dans le ventre mou ça rappelle les Girondins de Bordeaux de la grande époque. J’attendais donc de Sète qu’ils proposent de belles actions pour rattraper le tout, vu leur classement. Nada. Un corner dans les dix dernières minutes et une tête de Rouve parachèvent cette rencontre. A l’âge ou certains footballeurs pensent à leur reconversion, que les hommes normaux s’inquiètent de leurs cheveux blancs et de leur ventre, c’est rafraîchissant et rassurant de voir que des quarantenaires comme Akrour ou Rouve sont encore capables d’être décisifs et de renverser le cours de matches de football semi-pros. Vive les vieux. Eux, ils n’ont plus « Toute la vie » pour profiter de leurs jambes et de ces magnifiques bourbiers pelouses du championnat. Mais je m’égare, bref, fin de saison sans saveur à venir pour les marignanais, toujours occupés à défendre, mais lorsque ça ne marche plus c’est tout de suite plus dur. Sète va continuer à embêter les équipes derrière, mais pour jouer le titre le retard accumulé depuis le début de saison ne joue pas en leur faveur.

Sète est 5ème avec 49 pts (+3). Marignane est 7ème (-1m) avec 48 pts (+6).

Tchô !

Henri Death

PS : Pendant la rédaction de cet article, les dates des matches en retard sont tombés. Ils se joueront les 18 et 21 mars.

(1) La rédaction affirme n’avoir reçu aucune rémunération financière pour cette phrase sponsorisée.

2 thoughts on “Le CFA C, Journée 20. Mi-FTW, Mi-WTF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.