lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C, Journée 21 : Un tour pour rien …

5 min read

Il y a des journées qui marquent un championnat, qui changent le cours des choses. Pas celle-ci. Le championnat tourne au ralenti et est complètement faussé par les différents journées hasardeuses. Les relégués sont inchangés depuis longtemps, la tête a du mal à assurer un rythme de champion, et un ventre mou de la taille de celui de Pierre Ménès qui ne montre pas d’intérêt. On va quand même essayer de faire avec ce qu’on a.

 CFA

Marignane – Le Pontet (1-1) : C’est plutôt une bonne opération pour Marignane qui assure à domicile contre Le Pontet. Les deux équipes n’ont pas réussi à se départager au terme cette rencontre et restent ainsi dans le ventre mou de CFA C. Si les deux équipes pouvaient arrêter le championnat dès maintenant on ne leur en voudrait pas.

Marignane est 7ème (-1m) avec 50 points (+6). Le Pontet est 9ème avec 47 points (+1).

Bèziers – Montepellier (3-1) : Une victoire parfaitement logique rien qu’à voir le classement. Les Héraultais n’ont pas existé dans ce match puisque la première mi-temps était déjà surdominée par les Biterrois, qui se sont même vu refuser un but sur hors-jeu. Les Montpelliérains n’ont pu réduire l’écart qu’en toute fin de match, une fois le résultat irréversible. Cela fait donc quatre victoires sur les quatre derbies de l’Hérault disputés par Béziers, les autres Héraultais étant Sète. L’ASB prend donc de l’avance et profite du troisième coup d’arrêt consécutif des Grenoblois pour prendre le large en tête. Il faudrait maintenant garder ce cap jusqu’à la fin, mais en sont-ils capables ? Pour cela il faudra apprendre à performer face aux gros : Bèziers, c’est seulement trois victoires en huit matches face au top 5 (hors réserves).

Bèziers est 1er avec 61 poits (+13). Montpellier est 16ème (-1m) avec 35 points (-16).

Martigues – Grenoble (1-0) : C’est le gros coup du jour. Troisième coup d’arrêt pour Grenoble, comme je l’ai dit précédemment, face à un de ses concurrents les plus sérieux pour la montée. Les Isérois montrent leurs limites offensives du moment (un but marqué dans les quatre derniers matches), pendant que les Martégaux avancent lentement mais sûrement. Devant 1500 spectateurs, dont 200 Grenoblois, loin des affluences de Strasbourg mais correct pour un match de CFA, c’est pas mal du tout. A voir sur la durée pour Martigues mais Les Isérois marquent le pas puisque, Grenoble a perdu son match en retard de la 17ème journée face à Rodez 1 but à 0. Une très mauvaise série donc qui leur fait griller les jokers dont ils disposaient pour l’instant et les oblige de rester à la lutte. Le Grenbole – Bèziers du 4 avril aura donc bien plus d’importance que prévu …

Martigues est 2ème (-1m) avec 56 points (+9). Grenoble est 3ème (-1m) avec 54 points (+11).

Chasselay – Rodez (1-4) : La forme a elle aussi quitté le club de Ludovic Giuly. Après un bon nul obtenu à Grenoble, les Chasselois ont craqué face aux non-relégables rodéziens. Ils ratent donc une occasion en or de se rapprocher de la sortie de la zone rouge, ce qui n’est pas arrivé depuis la 9ème journée ! Dommage … Rodez regagne le ventre mou, bien planqué au chaud. Une fois de plus c’est un de leurs matches qui a vu le plus de spectacle, décidément …

Chasselay est 15ème avec 38 points (-16). Rodez est 10ème avec 47 points (-8).

La présence d'un banc est déjà un gros avantage par rapport à d'autres équipes amateurs
La présence d’un banc est déjà un gros avantage par rapport à d’autres équipes amateurs

Villefranche – Lyon La Duchère (1-1) : Un match qui s’est décidé sur la fin, et apparemment assez décevant. La Duchère avait ouvert le score à la 87e, mais c’était sans compter sur l’envie des caladois, qui ont égalisé à la 92e pour l’honneur, et sûrement pour embêter les voisins lyonnais. Pas foutu de tenir un bon résultat, favorable, et très important vu la situation des Duchèrois, c’est plutôt dramatique … Je dirais bien de se rattraper la semaine prochaine, mais les Lyonnais vont devoir accueillir le leader. Et vu que Saint Priest devra accueillir Villefranche, il n’est pas impossible de retrouver La Duchère dans les relégables la semaine prochaine.

Villefranche est 8ème avec 50 points (-6). La Duchère est 13ème (-1m) avec 41 points (-1).

Monaco – Saint Priest (1-1) : Une ouverture du score pour Monaco de Bahamboula, qui veut faire augmenter le nombre de blagues racistes dans la région apparemment. Et malgré une exclusion coté visiteur, Monaco encaisse un but dans les dix dernières minutes, petite vengeance personnelle de ma part. Du coup les Saint-Priestois rentrent heureux de la Côte d’Azur, tant pour le résultat que pour le cours du match. Ils limitent donc les dégâts et grattent un point à leur prédécesseur de La Duchère. Mais il faudra surtout ne pas perdre espoir, les semaines à venir s’annoncent difficiles.

Monaco est 6ème (-1m) avec 51 points (+11). Saint Priest est 14ème avec 39 points (-11).

Hyères – Lyon (0-1) : Les hyèrois abordaient ce match de manière optimiste et déterminée, afin d’obtenir un résultat qui pourrait les éloigner de la zone rouge. Raté. Alors que Yassine Benzia était aligné en pointe, il a fallu un but de Jenssen, défenseur central, pour que les lyonnais continuent leur petit bonhomme de chemin. Plus le temps passe, plus il m’est d’avis que trop d’espoirs ont été placés en Benzia, et un départ vers un club de seconde zone serait une bonne idée, pour lui, qui à 21 ans me fait croire de moins en moins à une carrière pro. Ses stats sur FIFA sont de moins en moins bonnes, hasard ? Je ne crois pas.

Hyères est 12ème avec 43 points (-6). Lyon est 4ème (-1m) avec 54 points (+11).

Nice – Sète (1-1) :  Constat similaire à la rencontre Marignane – Le Pontet. Les Niçois se sont bien remis de la semaine dernière malgré une compo à l’arrache, avec Dao Castellana, milieu défensif qui jouait arrière droit pour l’occasion, et Onda, meneur de jeu reculé à la récupération. L’occasion également de voir les retours après blessures de Joris Delle et Mathieu Bodmer faire un petit tour dans un stade vide après plusieurs mois d’absence, respectivement après une rupture des ligaments croisés et une grosse déchirure. Un match dominé par les Sètois mais le but niçois de Ranieri est tellement beau qu’il aurait pu compter double (voir ici, c’est pas la première fois qu’il en marque un comme ça). 2 bons points chacun.

Nice est 11ème (-1m) avec 45 points (-4). Sète est 5ème avec 51 points (+4).

Et j’en profite pour faire un petit point sur les autres groupes vu que personne n’en parle : dans les autres contrées françaises les principaux prétendants à rejoindre le National se nomment Sedan, Belfort et le Stade Bordelais. Mais la aussi les hauts des classements sont très serrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.