lun. Sep 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C : Journée 22. Improbable n’est pas Giuly

6 min read

Salut à tous, ce week-end pouvait être déterminante aux deux extrémités du tableau. On a pas été déçus, surtout derrière puisqu’un petit événement a eu lieu alors que devant, seul l’avenir pourra nous le dire. Non je ne vous dirai rien dans l’intro il va falloir lire pour ça, non mais … Les scores n’ont rien d’impressionnant, mais un seul but compte pour faire basculer tout un classement. Et on va vite s’en rendre compte …

 CFA

Lyon – Chasselay (0-1) : Pas mal de beau monde pour cette rencontre. Le retour de Gueïda Fofana, Benzia, Bahlouli et Kalulu le héros de la Gambardella coté Lyonnais, face à Giuly, toujours, et Sidney Govou qui fait son retour après une longue blessure. Mais le spectacle sur le terrain n’a pas eu lieu, match assez ennuyeux parait-il. Un seul but du coup, le spectacle devient tout de suite moins intéressant. On s’imagine sans problème que les Chasselois ont appris à bien défendre en bloc, d’autant plus face à une équipe de haut de tableau comme Lyon. N’empêche que cet événement dont je vous parlais (ouais en fait j’aime pas trop faire patienter) c’est que désormais la clique à Giuly se retrouve à égalité de points avec le premier non-relégable. Les voila donc plus proches que jamais de réussir leur pari, perdre neuf matches consécutifs, marquer moins d’un but par match et se sauver quand même. Mais la différence de buts moisie restera un problème jusqu’à la fin de la saison.

Lyon est 4ème (-1m) avec 55 pts (+10). Chasselay est 14ème avec 42 points (-15).

Saint Priest – Villefranche (0-1) : Un record qui datait de 2008 vient d’être battu par les Beaujolais, onze matches consécutifs sans défaite. Dont quatre victoires sur les six derniers déplacements, excusez du peu. Face aux relégables Saint Priestois certes mais tout de même. Une ouverture du score en première période, mais c’est tout. Hormis une expulsion d’un villefranchois à la 65e, qui ne changera rien à part le fait de voir un match plus défensif encore. Mais il le vit bien : « Sur le premier carton, je fais faute en jouant le duel de l’épaule. Sur le second je ne suis pas impliqué. Peut-être vaut-il mieux une erreur d’arbitrage qu’une blessure.« . Pas de fatalisme pour Saint Priest qui n’est pas décroché. Pour Villefranche autant bien se placer, le titre semble bien trop loin.

Saint Priest est 15ème avec 40 pts (-12). Villefranche est 6ème avec 54 pts (-5).

Montpellier – Marignane (2-2) : Un baroud d’honneur de la part des Héraultais. Un match nul qui aurait eu un sentiment de victoire et d’exploit en première partie de saison, mais qui sert juste à donner du temps de jeu aux jeunes du club aujourd’hui. Les aviateurs marignanais étaient menés 2-0 mais Chabaud et Lamatina ont détruit les derniers espoirs pailladins de remporter un match, un jour dans leur vie. Depuis la 10ème journée pour dire vrai. A l’époque la moitié de l’équipe était encore composée de puceaux. Et si ça avait un lien ?

Montpellier est 16ème (-1m) avec 37 pts (-16). Marignane est 8ème (-1m) avec 52 pts (+6).

Lyon La Duchère – Béziers (0-1) : Les Duchèrois espéraient sans doute mieux. Il faudra assurer face aux concurrents directs. Un petit but qui convient parfaitement aux Biterrois qui n’en demandaient pas plus, et la défense toujours hermétique fait le reste. Du coup les voila qui prennent un peu d’écart sur leurs poursuivants, qui ont un match en retard à jouer la semaine prochaine. Les Duchèrois reviennent à égalité de points des premiers relégables chasselois et n’ont plus de marge désormais. Ce sont ces deux équipes qui tiennent l’intérêt du championnat entre leurs pieds. A suivre …

La Duchère est 13ème (-1m) avec 42 pts (-2). Béziers est 1er avec 65 pts (+14).

photo d'illustration

Le Pontet – Sète (0-1) : Le club de Sète tourne à plein régime en ce moment. En plus de la CFA qui aligne les bonnes performances, la DHR joue la montée et les U19 sont en haut de leur tableau. Pas mal. Le maintien s’approche à grands pas, d’autant plus que les sètois vont affronter des équipes de bas de tableau prochainement, et va permettre de préparer sagement la saison suivante. Du coté du Pontet, la situation commence à devenir préoccupante, le club n’étant pas encore assuré d’être sauvé. Dans le wagon qui joue le ventre mou, les pontetiens se situent à la fin. La zone rouge est loin, mais il serait préférable de s’assurer  une place au sein de l’élite amateuriale aussi vite que possible.

Le Pontet est 11ème avec 48 pts (0). Sète est 5ème avec 55 pts (+4).

Hyères – Nice (2-4) : Oh Mon Dieu un match avec beaucoup de buts !!! Bien aidés par une défense incapable de comprendre qu’il fallait faire attention aux passes dans le dos quand les ailiers adverses sont de bons sprinteurs et au marquage plus qu’élastique, les jeunes Niçois se sont éclatés en contre-attaque et réalisent une belle performance offensive. Pas défensive puisqu’ils ont encaissé deux buts sur une touche puis sur un penalty. Vraiment pas une bonne nouvelle pour les Varois qui se retrouvent en grand danger et en besoin de points. A rattraper dès la prochaine journée à Chasselay ? Bon courage … A noter la nouvelle apparition de Joris Delle aux cages azuréennes. Peu à mettre en cause sur les deux buts, il reprend petit à petit le niveau, et pourrait bien réapparaître en Ligue 1 avant la fin de la saison, si le titulaire actuel continue ses performances calamiteuses …

Hyères est 12ème avec 42 pts (-8). Nice est 9ème (-1m) avec 49 pts (-2).

Rodez – Martigues (1-1) : Terrible contre-performance des Martégaux. Là, le sprint final pour le titre et la montée vient de commencer, et chaque point perdu est une mauvais chose, surtout quand on mène pendant plus d’une heure avant de se faire rejoindre. Manque de bol, Martigues possède à l’heure actuelle la pire attaque et la moins bonne défense du trio de tête. Un match en retard certes mais contre La Duchère, qui va jouer tous les coups à fond. Pour revenir à ce match en particulier il a été à sens unique en première période, Rodez n’ayant pu tenter qu’un seul tir dérisoire. La sortie sur civière de Ledy, attaquant de Martigues, a probablement joué un rôle dans la transformation du match. N’empêche que ça fait dix points pris sur douze cette semaine pour Rodez, qui a pourtant joué face à Chasselay et Grenoble. Maintien en bonne voie. Le match complet est disponible ici (buts à la 32e et à la 80e pour les intéressés).

Rodez est 10ème avec 49 pts (-8). Martigues est 3ème (-1m) avec 58 pts (+9).

Grenoble – Monaco (1-0) : Une victoire nécessaire après les désillusions passées. Voila comment on aurait pu titrer un résumé de ce match. Il y avait un grand besoin de points pour les isérois avec le retard pris. D’autant plus beau que c’est face à Monaco, qui restait invaincu à l’extérieur depuis plusieurs mois. Une victoire sur la plus petite des marges obtenue dès la 11e minute, et la solidarité de l’équipe a fait tenir le score. Et qu’elle est précieuse cette petite marge puisqu’elle rapporte quatre points. Et comme il n’est pas dit que tout le monde pourra prendre des points aux monégasques, c’est un contrat parfaitement rempli pour les grenoblois qui sortaient de trois défaites en quatre matches.

Grenoble est 2ème (-1m) avec 59 pts (+15). Monaco est 7ème (-1m) avec 52 pts (+10).

On se retrouvera dans deux semaines car la semaine prochaine ne verra aucun match pour cause probablement de Gambardella. Enfin si il y aura trois matches qui se joueront dans cette semaine creuse, ceux en retard qui permettront de voir la réalité du classement. Monaco – Montpellier se joue au moment où j’écris ces lignes. Nice – Marginane et Martigues – Lyon La Duchère le samedi. Dans deux semaines

1 thought on “Le CFA C : Journée 22. Improbable n’est pas Giuly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.