mer. Oct 16th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C : Journée 23. 3 weeks later …

7 min read

Yop tout le monde ! Enfin de retour après deux semaines sans match. Il était temps un peu. Il y avait des journées en retard dont on a parlé la dernière fois : Montpellier est allé gagner à Monaco 3 buts à 2, ce qui est déjà un scandale en soi, Marignane a mis un 3-0 fanny à Nice, à Nice, et les Martégaux (de Martigues) ont fait 0-0 avec Lyon La Duchère, un des matches censés être les plus simples de la saison. Des scores qui n’ont servi quasiment à rien si ce n’est de voir enfin le classement sans aucun match en re… Et bon sang de bon soir il a fallu que le Martigues – Lyon qui était censé clôturer la journée soit décalé au 18 avril !! En fait d’après les règles de la FFF, si une équipe possède deux joueurs qui ont participé aux deux dernières rencontres de championnat, et que ces mêmes joueurs sont sélectionnés dans des sélections nationales françaises, le club peut demander le report du match à suivre. Ce qui est donc arrivé avec Benzia et Nganioni. Bon ben on va quand même passer aux résumés, très peu de buts mais quelques surprises tout de même.

CFA

Nice – Le Pontet (3-2) : Un peu de courage, pas mal de tripes, beaucoup d’efficacité et la victoire pour les niçois. Ca avait mal commencé puisque les Pontétiens ont ouvert le score d’une Madjer talonnade de Karim Tlili. Pas le temps de se réorganiser tactiquement puisque les Niçois menaient sept minutes plus tard grâce à Borges et Constant. Au retour des vestiaires un petit but de Caddy faisait prendre le large aux Niçois qui perdent un peu de leur marge mais sans conséquence, puisque Joris Delle sortira quelques bons arrêts pour détruire les espoirs de revenir du Pontet, qui semble vraiment être une équipe difficile à manœuvrer. Du coup les Aiglons se donnent un peu d’air au classement, contrairement aux Vauclusiens qui se rapproche du rouge. A moins que ce ne soit l’inverse. A noter le retour sur un terrain de foot de Mahamane Traoré. Si vous ne vous souvenez pas de lui, c’est normal. Habituel pro, il n’a pas joué depuis le 4 mai. Pas le 4 mars hein, le 4 mai 2014. Moins régulier que Yoann Gourcuff mais plus efficace dans le même domaine.

Nice est 9ème avec 54 points (-4). Le Pontet est 9ème avec 49 points (-1).

 

Béziers – Saint Priest (1-0) : Encore une victoire sur un courte marge pour le leader, mais qui suffit. Après tout pourquoi faire le spectacle quand seule la victoire compte. Mais quoi de plus logique que ce résultat quand on affronte la lanterne rouge ? Saint Priest qui n’a jamais été aussi proche de la descente. Enfin vous verrez plus tard que moi quand je prédis le classement d’une équipe c’est jamais très juste … Bref pour le match c’était juste une première période dominée par les Blaugrana, concrétisée par un but à la mi-mi-temps. Et une deuxième fébrile où les visiteurs se sont lâchés mais sans succès. L’essentiel a été donc accompli par une équipe de l’ASB qui ne faiblit pas de rythme et qui aligne une cinquième victoire consécutive. Ça non plus je l’aurais pas parié. C’est une victoire importante pour la confiance puisque la semaine prochaine verra un choc au sommet bouillonnant entre Grenoble et Béziers. Ce sera d’ailleurs possible de le suivre en direct sur la web-tv ici ce samedi 4 avril.

Béziers est 1er avec 69 points (+15). Saint Priest est 16ème avec 41 points (-13).

 

photo d'illustration

 

Monaco – Rodez (0-1) : La sensation de cette journée ! Bon en fait pas vraiment vu que de nombreuses surprises sont possibles et que ce résultat concorde avec les séries en cours de chaque équipe. Si on suit bien les résultats de près, on se rend compte que finalement les équipes sont d’un niveaux assez proches chacune. On se rend compte assez facilement qu’aucune équipe ne surdomine vraiment le championnat au niveau des scores. Les dérouillées sont très rares et les matches peuvent facilement pencher d’un coté comme de l’autre. Du coup peut-être que le classement se joue au mental et à la forme plus qu’au talent intrinsèque. La plupart des équipes sont cycliques et peinent à être régulières, ces deux-là en sont la preuve. Finalement peut-être que le classement final ne récompensera pas la meilleure équipe (il le fait rarement), mais juste celle qui a eu le moins de mauvaises périodes.

Monaco est 8ème avec 54 points (+8). Rodez est 10ème avec 53 points (-7).

 

Marignane – Lyon La Duchère (0-0) : Un moindre mal pour les Lyonnais. Et surtout un petit coup d’arrêt pour Marignane. Un haut de tableau qui reçoit un bas de tableau et qui finit en 0-0, pourquoi pas. Match nul prévisible cependant quand on regarde les résultats de la saison car les deux équipes comptent onze matches nuls cette saison sur vingt-trois matches. Et encore il y a mieux dans le CFA B. D’ailleurs il est amusant de remarquer que les deux clubs ont des parcours diamétralement opposés puisque les Aviateurs ont fait 8 victoires, 11 matches nuls et 4 défaites, pour les Duchèrois, 4V, 11N et 8D. C’est fou. Bref les Rhodaniens ne s’arrangent toujours pas au classement, logique au vu de l’opposition, et voient derrière eux revenir les relégables à grands pas.

Marignane est 4ème avec 58 points (+9). La Duchère est 13ème avec 46 points (-2).

 

Villefranche – Grenoble (0-0) : Depuis le début de la fin de l’hiver, ça ne glisse plus pour les Isérois. Pas de grosse blessure ou de suspendu notable, juste une méforme. Les Grenoblois ont pourtant bien maîtrisé la rencontre, sans faire preuve de réalisme. Ce qui finira par faire expulser Bengriba en fin de match, coupable d’un deuxième carton jaune qui lui fera manquer la réception du leader la semaine prochaine, winner. Pas la manière optimale de préparer le match le plus important de la saison. Du coup le GF38 perd encore du terrain et se retrouve à 4 points de la première place. Mounir Hamzaoui, un des cadres, l’a bien compris et déclare que son équipe n’a « plus le droit à l’erreur ». A eux de mettre le coup de collier nécessaire pour terminer la saison avec une deuxième montée consécutive, l’histoire serait tellement belle. Et sinon mention spéciale aux Villefranchois qui en sont à leur onzième match sans défaite, même si leur parcours est plus composé de nuls que de victoires.

Villefranche est 7ème avec 56 points (-5). Grenoble est 2ème avec 65 points (+16).

 

Sète – Montpellier (1-3) : La VRAIE sensation est ici. Pour le prévoir ce résultat il fallait se lever tôt. Ou faire partie de la mafia qui a truqué ce match, je ne vois pas d’autre solution. Quoiqu’il en soit le choc est d’autant plus grand que je voyais déjà les Montpelliérains évoluer en CFA2 la saison prochaine et incapables de se relever. Quel visionnaire … Du même niveau que ceux qui prévoyaient l’échec de Marcelo Bielsa en L1 ou le Nice de Claude Puel en Ligue 2 dès la première saison. Ou la fin du Jeu Vidéo en 1983 mais là on change de domaine. Bref la descente que je voyais comme acquise la dernière fois semble bien s’approcher du lointain souvenir, puisque le MHSC n’a plus qu’un point de retard sur les deux premiers non-relégables. Deux victoires consécutives ça n’était tout simplement jamais arrivé aux Héraultais cette saison et elles arrivent pile au bon moment puisque elles redonnent de l’espoir pour le sprint final, plus palpitant encore qu’annoncé. Quand à Sète, cette défaite est un coup d’arrêt mais au vu du classement, c’est plus un cadeau offert aux voisins par sympathie pour des joueurs qui pourraient être leurs fils qu’une vraie raison de s’inquiéter.

Sète est 6ème avec 56 points (+1). Montpellier est 14ème avec 45 points (-12).

PS : Merci au site officiel du FC Sète, principale source habituelle qui a décidé de crasher cette semaine.

 

Chasselay – Hyères (1-1) : Telle une bête blessée qui préfère rester au sein de son troupeau plutôt que de l’abandonner pour le bien de ses congénères et qui du coup les ralentit dans leur avancée, Chasselay s’accroche. Oui cette métaphore est extrêmement bizarre, mais j’ai pas trouvé mieux. Les Chasselois pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score par … Je vous le donne en mille ! Ludovic Giuly. Encore. Mais les Rhodaniens ont perdu leur avantage. Vraiment dommage quand on voit qu’avec une victoire ils auraient pu se sortir de la zone rouge pour la première fois depuis fort bien longtemps. Du coup le combat continue pour les deux clubs. On leur souhaite bien du courage de terminer la saison le couteau sous la gorge, quatre équipes se tiennent en deux points pour deux places qui descendent à l’échelon inférieur. Et un retour de Saint Priest est toujours envisageable dans ce championnat de fous.

Chasselay est 15ème avec 44 points (-15). Hyères est 12ème avec 46 points (-8).

 

To be continued …

Henri Death

 

1 thought on “Le CFA C : Journée 23. 3 weeks later …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.