mar. Oct 22nd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C, Journée 27 : On se rapproche du verdict

6 min read

Salut à tous, une semaine de plus s’est écoulée, la fin du championnat approche à grands pas. La décision finale est proche, mais ce n’est pas cette semaine qui modifiera le cours de la saison. Les derniers perdent et les premiers gagnent, ce qui ne nous arrange absolument pas et nous oblige à attendre encore pour voir si les pronostics étaient justes. On sait juste que les six premiers sont déjà assurés de ne pas descendre, et que seuls les quatre premiers peuvent prétendre au titre final, sous réserve d’un improbable cataclysme. On passe quand même aux matches, beaucoup de buts ce week-end, les défenses ont visiblement décidé de partir en vacances avec un peu d’avance :

CFA

Marignane – Lyon (1-2) : Une nouvelle victoire des jeunes lyonnais qui mènent au classement fictif des réserves. Victoire à l’extérieur pour les gones, pourtant privés de leurs U19 qui se sont qualifiés pour la finale de la Coupe Gambardella après une victoire contre Rennes. Chanceuse cependant puisque Marignane avait obtenu un penalty en fin de match, écarté par Mocio le gardien lyonnais. Les marignanais ont vécu une seconde partie de saison difficile, sans jamais avoir réellement été mis en danger. Ils ont pourtant encaissé plus de buts depuis janvier que sur la première partie de saison. Les deux équipes restent situées en haut du classement, et peuvent préparer très sereinement la saison prochaine.

Marignane est 5ème avec 66 points (+8). Lyon est 4ème avec 72 points (+12).

Béziers – Hyères (2-1) : La méforme n’aura pas duré pour les biterrois. Ralentis par un coup d’arrêt sur la pelouse des lyonnais, les leaders nous venant du sud-ouest reprennent leur marche en avant en s’imposant face aux relégables hyérois dans la douleur. Un match de fou ! Alors que les varois faisaient un mur en défense, ils finissaient par marquer à la 89e minute. Alors que le hold-up se profilait, l’ASB faisait preuve de caractère comme elle n’en avait jamais fait preuve auparavant (et jamais eu besoin d’ailleurs) en finissant par inscrire deux buts dans les deux dernières minutes du match. Complètement fou et improbable mais pourtant vrai, les biterrois vont chercher leur titre à tout prix et ça se voit. Victoire extrêmement précieuse puisque sans cela les leaders voyaient la première place chipée par Grenoble à la différence de buts. On sait déjà où les grenoblois ne passeront pas leurs vacances. Du coté de Hyères on peut très logiquement rager, c’est une très belle opportunité qui s’envole.

Béziers est 1er avec 80 points (+18). Hyères est 14ème avec 54 points (-9).

Sète – Rodez (0-2) : Pas grand chose à dire sur cette rencontre, si ce n’est que c’est encore un bon et étonnant résutat de la part de Rodez. Après Marignane, c’est les sètois qui tombent deux buts à zéro face à une équipe surprenante qui assure donc son maintien. En finissant certes avec deux expulsés et deux sorties sur blessure, ce qui n’aide jamais vraiment à gagner un match. Les rodéziens quant à eux ont visiblement appris à défendre et n’encaissent pas de but pour la deuxième semaine consécutive, ce qui n’est probablement jamais arrivé cette saison. Pas d’inquiétude pour les deux équipes, l’avenir n’est pas (encore) sombre.

Sète est 8ème avec 61 points (-6). Rodez est 6ème avec 64 points (-6).

Le Pontet – Grenoble (1-3) : Les grenoblois n’avaient pas remporté de succès à l’extérieur depuis le 20 décembre dernier contre Montpellier. C’est dire s’il fallait les aider. Une transversale, un carton rouge et trois buts d’un coup, le Pontet a fait le nécessaire. Belle performance puisque Tlili, le joueur expulsé aura tenu quatorze minutes sur la pelouse avant d’enchainer deux cartons jaune en une minute, sublime. Une victoire obtenue en fin de match aussi par le dauphin grenoblois qui leur permet de rester au contact du leader et d’entretenir l’espoir d’une hypothétique montée. Le Pontet continue à jouer à se faire peur, la zone rouge étant très proche mais avec Rodez et Lyon au programme, la fin de saison va être difficile. L’ultime journée verra se jouer un Hyères – Le Pontet probablement décisif et mortel.

Le Pontet est 12ème avec 58 points (-1). Grenoble est 2ème avec 77 points (+19).

Nice – Lyon La Duchère (2-2) : Un match nul mais avec des buts, mauvaises défenses obligent. La Duchère ouvrait le score, Nice prenait l’avantage grace à Vincent Koziello, MiniPouce pour ses partenaires, petit-fils de Claude Puel pour Julien Cazarre et Moussa Mbow, éternel réserviste. Si le maintien est quasiment acquis pour les niçois (Monaco, Saint Priest et Villefranche au programme), les duchérois restent la tête hors de l’eau, à l’extrême limite de couler. Le déplacement la semaine prochaine chez la lanterne rouge sera primordiale et l’occasion parfaite de prendre un peu le large, si tant est que ce soit possible.

Nice est 9ème avec 60 points (-7). La Duchère est 13ème avec 57 points (+1 !).

Montpellier – Saint Priest (0-1) : Un match entre les deux plus mauvaises équipes, on s’attend à ne pas être déçu. Un seul but marqué qui ramène les deux équipes au même niveau au final. Les montpelliérains avaient une belle occasion de revenir à la hauteur de Hyères mais ont échoué à domicile face à la lanterne rouge, sans gloire. Cette victoire des priestois laisse un espoir fugace et futile de se maintenir, trop de retard accumulé au cours de la saison compromettent l’avenir, surtout que c’est Grenoble qui clôturera la saison des rhodaniens. Deux futurs relégués a priori.

Montpellier est 15ème avec 51 points (-14). Saint Priest est 16ème avec 50 points (-14).

photo d'illustration

Villefranche – Chasselay (1-4) : Y a-t-il vraiment besoin de donner les détails du match ? Qu’y a-t-il qui ne pourrait nous surprendre ? Chasselay qui remporte encore un match au point de se rapprocher de la première partie de tableau ? C’est le cas. Ludovic Giuly qui inscrit un coup du chapeau en un quart d’heure et qui file vers un titre de meilleur buteur à 38 ans ? Aussi. Un carton rouge pour finir le match ? C’est l’usage en CFA. Victoire écrasante à l’extérieur dans un des derbies du Rhône. Un résultat favorable pourrait entériner le maintien dès la semaine prochaine. ce qui récompenserait une énorme deuxième partie de saison des chasselois (34 points pris sur 48 possibles, seulement un de moins que Béziers sur la même période). Villefranche aussi a fait une bonne demi-saison également, un nul sur les trois derniers matches suffit à assurer le maintien.

Villefranche est 7ème avec 63 points (-8). Chasselay est 10ème avec 60 points (-9).

Monaco – Martigues (0-2) : On passe à une équipe qui fait tout l’inverse de ceux cités avant. Monaco est la pire équipe depuis la trêve hivernale avec seulement deux victoires obtenues en douze matches (dont une grace à trois penalties). Les monégasques s’appuient surtout sur un début de saison canon. L’inverse des martégaux, impressionnants de régularité au cours de la saison. Ce match en est la preuve. Un premier but peu avant la mi-temps sur un retourné, ce qui est la preuve d’un niveau technique beaucoup trop élevé pour le CFA, un monégasque se faisait expulser peu après l’heure de jeu, pour poursuivre dans le thème de la journée et un penalty en fin de match. Le FCM reste sur le podium, en embuscade de contre-performances improbables de ses prédécesseurs.

Monaco est 11ème avec 59 points (+4). Martigues est 3ème avec 74 points (+12).

La semaine prochaine un petit Lyon – Sète, ça c’est pour le spectacle. A coté un Saint Priest – La Duchère décisif dans l’optique du maintien qui pourrait sceller le sort des locaux, et Grenoble – Montpellier, très important pour les deux clubs aux parcours radicalement opposés, n’importe quel score pourrira la saison d’au moins une équipe.

 

Henri Death

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.