lun. Fév 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA, Journée 16. Ça se décante

6 min read

Après une semaine de repos à cause de la Coupe Gambardella, le CFA reprend enfin. Tous les clubs professionnels sont encore engagés et Lyon et Nice pourraient se retrouver en 32èmes si l’OL gagne face à Chambéry, le match ayant été reporté plusieurs fois. Monaco s’en est bien sorti puisque les academicians ont gagné 9-0 en Corse et que le MHSC a éliminé Bordeaux. De l’autre côté Grenoble s’est fait éliminé en Coupe de France face à Boulogne sur Mer dans l’anonymat le plus total après son premier tour de folie, la magie de la Coupe en somme. Du coup ils peuvent maintenant se concentrer sur le championnat et ça s’est vu. Le classement a l’air un peu plus clair suite à cette journée. Bref :

CFA

Grenoble – Nice B (2-0) : Le match joué dimanche après-midi a vu le leader en place prendre un peu d’avance sur son voisin défait (voir plus bas). Après une ouverture du score du vétéran Nassim Akrour (23 ans d’écart avec certains de ses adversaires) au quart d’heure de jeu, les Niçois ont poussé sur une pelouse du Stade des Alpes toujours aussi pourrie, mais se sont fait crucifier sur une penalty de Nasrallah à la 71e. Ce qui a permis à la France de découvrir la technique du coach Beunardeau sur les coup-francs (voir ici). Original et pas bête, j’ai toujours été favorable à ce genre de coup de pied arrêtés originaux, contrairement à ce qu’on voit tout le temps où le gardien est battu dès que c’est bien tiré. Bon, ça reste quand même dur de mettre en place ce genre de chose sur penalty, qui aurait été plus utile sur ce coup-ci. De son côté le GF 38 a pris 4 points d’avance sur Béziers, ce qui permet de voir la fin de saison avec encore plus d’optimisme afin de retrouver le National Vrai. C’est d’autant plus une belle performance que la semaine dernière avait vu les Isérois perdre à Sète, après avoir été réduits à huit !

Vous vus souvenez de comment on défend sur un coup-franc ? Ben oubliez tout c'est de la merde
Vous vous souvenez de comment on défend sur un coup-franc ? Ben oubliez tout c’est de la merde

Béziers – Villefranche Beaujolais (1-2) : C’est la rencontre phare de cette journée. Le dauphin qui perd à domicile face à Villefranche, 11ème avant le match. Malgré une ouverture du score à la 18e sur corner par Rodrigue César et une sortie fantôme du gardien. Sur une pelouse pourrie ici aussi, les Biterrois poussent et frappent même sur la barre avant de se faire rejoindre (Fostier, 85e) suite à un corner. Ils poussent encore et se font contrer à la 91e. L’ASB jouait ici sans ses nouvelles recrues, Stéphane Kakou, qui nous vient de Luzenac et du National et d’Abdou Dieye, de Rodez, mais également sans Florian Sotoca, le meilleur buteur du club qui rejoint le MHSC en L1. Autant dire que la montée en National, probable il y a quelques jours semble devenue un peu plus compromise. Quant aux Villefranchois, ils soufflent un peu et s’éloignent de la zone rouge, qui reste inchangée après cette journée.

Marignane – Monaco (1-2) : Non vous ne rêvez pas, une équipe de Monaco qui marque plus d’un but en un match. Rigolez pas les U19 viennent de marquer 17 buts sur leurs deux dernières rencontres. Bref, belle performance des monégasques, un hold-up sur la pelouse des marignanais. Ce qui pousse leur série d’invincibilité à 8 matches, depuis le 18 octobre et une défaite face à Grenoble. La rencontre avait bien commencé pour les locaux avec un but dès la 5e minute de Latard, mais trois minutes plus tard une bourde de Vanni, le gardien, permettait aux Muneghu de revenir à la marque. S’ensuivit alors une multitude d’occasions manquées par l’USM, dont une transversale. Mais Morgan Kamin finissait par donner la victoire aux monégasques avec l’aide du poteau à la 89e. Ce qui permet donc à l’ASM de passer devant son adversaire du jour, qui semble bien dire au revoir à une montée potentielle. Enfin faire des prévisions dans le foot …

Saint-Priest – Rodez (1-1) : 5ème match sans défaite d’affilée pour les Aveyronnais. Saint-Priest avait ouvert le score à la 65e mais Boutabout a fini par égaliser pour Rodez dans les arrêts de jeu. Mais au final ce match nul n’arrange aucune des deux équipes, qui perdent une place après cette journée. Dommage pour les Saint-Priestois qui, par leur non-capacité à tenir le score, voient un petit écart se creuser avec les non-relégables. Hyères reste toujours à 2 points et la différence de buts est plutôt favorable (-7). Mais faudrait commencer à ne plus rien lâcher maintenant, ne plus perdre des points utiles comme à Nice il y a deux semaines où on les a vu perdre 4-3 après avoir mené 3-1.

Lyon Duchère – OL (2-0) : Le vrai derby auquel doit faire face l’Olympique Lyonnais, pas celui face à l’ASSE, a rendu son verdict. Et c’est le quartier du Nord-Ouest qui l’a emporté sur … bah sur la ville entière. Un doublé en première mi-temps du milieu Ludovic Saline a permis aux Duchérois de s’imposer sur un terrain pourtant neigeux et de pouvoir regarder la zone rouge avec un peu plus de hauteur, voire de se rapprocher de son adversaire du jour. Ça a un peu bougé d’ailleurs au club puisque Oussama Abdlejelil, 21 ans seulement, rentre déjà au pays et à la JS Kabylie mais se renforce avec Chris Ntangu #transfertTLMSF.

Montpellier – Hyères (1-1) : Encore un match nul qui finit par pénaliser les deux équipes. Le maintien est assez chaud pour ces deux équipes qui se tiennent en un point et nul doute que prendre un peu d’avance, en plus de mettre un coup au moral adverse aurait bien aidé. Résultat cela amène nos deux équipes à se retrouver à 4 points de Rodez, 12ème. C’est pas avec des nuls qu’on se sauve, même quand les concurrents en font aussi.

Le Pontet – Chasselay (3-0) : Nouvelle lourde défaite pour la lanterne rouge du championnat, même tarif qu’au match aller au mois d’août. Ça semble se compliquer chaque semaine un peu plus pour les partenaires de Giuly. A eux de se relancer la semaine prochaine à domicile face au MHSC, c’est une occasion en or. Du coté des vauclusiens on enchaîne un 6ème match sans défaite, dont un nul face au leader grenoblois, c’est donc une bonne saison pour eux. Maintenant de la à viser la montée quand on est à 10 points du leader … on verra bien.

Sète – Matigues (1-0) : Coup d’arrêt pour les martégaux qui restaient pourtant sur une victoire convaincante 3 buts à 0 face à Béziers. Terrible coup du sort pour une équipe bucco-rhodanienne dominatrice mais maladroite devant le but. A cela s’ajoute un penalty stoppé par le gardien sétois en première mi-temps et une domination numérique suite à l’expulsion de Garcia à la 53e. Petit parallèle avec les voisins de l’OM d’ailleurs. Le but est survenu sur corner à la 85e par Christophe Rouve, 44 ans. Attends, QUOI ??

Et voila c’était une journée de plus pour vous et nous a paradis des clubs pourris. Le suspense a un peu diminué après cette journée mais reste bel et bien présent. Allez on a hâte de voir la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.