mar. Oct 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

ACL : Après 3 journées, la J.League fait triste mine

5 min read

L’Asian Champion’s League (=ACL) poursuit son petit bonhomme de chemin. On en est dorénavant à la moitié de la phase de poules et de vraies tendances se sont dégagées. Le bilan, cette année encore, n’est pas bon. Kashiwa est bien parti pour être l’équipe qui sauve les meubles de la J.League au niveau continental. Parce que du côté des trois prétendus gros, c’est un quasi zéro pointé et la sortie qui se profile.

 

Groupe E : Kashiwa et Jeonbuk se détachent

wakogoal
Wako pour le but de la gagne (crédits: soccerdigestweb.com)

Le match de mardi matin entre Kashiwa Reysol et les Chinois du Shandong Luneng était absolument crucial. Parce que sur le papier les Coréens de Jeonbuk Motors sont un petit cran au dessus dans ce groupe et que donc les deux adversaires de cette semaine étaient amenés à se battre pour la 2eme place qualificative pour les 16emes de finales. Le champion du Viet-Nam qu’est Binh Duong étant tristement destiné à faire de la figuration.

Kashiwa avait un point d’avance sur Shandong avant ce match et ils en ont maintenant quatre puisqu’au bout d’un match qu’ils ont vraiment dominé ils se sont imposés (2-1). Le but du latéral Naoki Wako libérant les siens en toute fin de match. Victoire primordiale qui les met 4 points devant les Chinois. De quoi se donner un droit à l’erreur lors de la phase retour. Lors de l’autre match du jour, Jeonbuk s’est tranquillement imposé (3-0) contre Binh Duong. Ces derniers qui avaient déjà été défaits à Kashiwa (5-0) lors de la 2eme journée.

Au final Jeonbuk et Kashiwa ont leur destin entre leurs mains. Ils devront faire le boulot au Viet-Nam et ne pas perdre face à Shandong pour valider leur ticket pour la suite. Rien d’insurmontable.

classgrE

 

 

Groupe F : le Gamba Osaka loin du compte

gambaburiram
Usami bien cerné, le Gamba dans le dur (crédits: the-afc.com)

Le Gamba Osaka était sur le papier le favori du groupe. Mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas assumé ce statut jusque là. Défaits lors de leurs deux premières sorties, la réception de Buriram s’apparentait déjà à un match couperet. Et si la maîtrise globale du match est pour eux, les opportunités sont bien partagées. Tant et si bien qu’après l’ouverture du score de Hiroyuki Abe, les Thaïlandais égaliseront sur un sublime coup franc direct de Theerathon Bunmathan. Ils auraient même pu en marquer un autre de la même trempe mais il est retombé sur l’équerre du but de Higashiguchi. Score de parité donc (1-1) qui ne fait pas du tout les affaires du Gamba. Ils se retrouvent en effet à 5 points de la seconde place occupée par Seongnam après leur victoire (0-1) sur le terrain de Guangzhou R&F.

Le match retour entre ces deux là sera presque une petite finale pour les Chinois qui devront ramener une victoire de Corée pour recoller à leur opposant. Du côté du Gamba, seul quelque chose s’apparentant à un miracle pourra les amener en 16emes de finale. Surtout avec leurs deux prochains matchs se déroulant à l’extérieur. Ça devra commencer par une victoire en Thaïlande sur le terrain de Buriram. Et aller chez eux c’est pas un cadeau. Seongnam qui a perdu là-bas (2-1) peut en témoigner.

classgrf

 

 

Groupe G : Urawa au fond du trou

beijingreds
Pablito Batalla avait un temps d’avance (crédits: chinanews.com)

Les débuts réussis d’Urawa en championnat auraient pu être l’élément déclencheur d’une réaction en ACL. Le match proposé n’avait cependant rien de facile. Se déplacer à Pékin pour y affronter l’une des meilleure équipe de Chinese Super League n’a rien d’une promenade de santé. Et en effet ce fut autrement plus dur que contre des promus de J.League. Au final Beijing Guoan s’impose (2-0) grâce à des buts de Pablo Batalla et de Dabao Yu. C’est toujours le même cocktail côté Reds : grande naïveté défensive et gigantesque inefficacité devant. Tant que ça ne changera pas l’issue des matchs ne changera pas non plus

Urawa se retrouve donc avec le merveilleux total de zéro point en trois journées. Autant dire qu’il faudrait là plus qu’un miracle pour voir les 16emes. Un 9/9 par exemple. Mais avec ce qu’on montré les Reds depuis le début on n’y croit franchement pas.

Dans l’autre match du groupe ce fut complètement fou entre Brisbane Roar et Suwon (3-3). Pour en savoir plus, faites un petit tour par ici. Le vainqueur éventuel du « match retour » fera un très grand pas vers la qualification. Pendant ce temps là, Beijing Guoan observe tout ça d’en haut l’air tranquille.

classgrG

 

 

Groupe H : Kashima sans défense face à Guangzhou Evergrande

gouelke
Ces deux là méritent bien d’être félicités ! (crédits: globoesporte.globo.com)

Comme Urawa, les Antlers n’avaient aucun point avant de rendre visite au mastodonte asiatique qu’est Guangzhou Evergrande. Kashima a fait un match intéressant mais doit finalement concéder une troisième défaite en autant de matchs (4-3). La faute surtout au duo de choc Ricardo Goulart – Elkeson. Deux buts pour le premier nommé (qui en est à 6 buts en 3 matchs) et un pour le second. Xuri Zhao marquera le dernier but des Chinois, juste avant celui de Gaku Shibasaki qui clôt la marque à la 93eme.

Même constat que pour Urawa : les Antlers, avec zéro point, sont quasiment éliminés. On avait un petit peu moins d’attentes les concernant vu la profondeur de l’effectif et le groupe bien plus compliqué. Mais il y a quand même des regrets sur les matchs contre Sydney et Séoul où il y avait matière à mieux faire.

Je vous aurais bien parlé de l’autre match entre Sydney et le FC Séoul mais ce fut une vraie purge donc oublions. Ces deux là se battront pour la 2eme place du groupe. Loin derrière Guangzhou.

classgrH

Calendrier 4eme journée

Mardi 7 Avril:

Kashima Antlers – Guangzhou Evergrande

Buriram United – Gamba Osaka

Mercredi 8 Avril:

Urawa Reds – Beijing Guoan

Shandong Luneng – Kashiwa Reysol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.