lun. Juil 13th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Août en J League : Plus serré que jamais !

9 min read

Le mois de Juillet de J League avait été celui du coup de barre des Reds d’Urawa après avoir pourtant martyrisé tout le monde pendant les quatre premiers mois. Le Sanfrecce Hiroshima en avait largement profité en prenant 10 points de plus que les Diamants rouges sur cinq journées. Et en s’emparant du fauteuil de leader au classement général par la même occasion ! Mais ça, c’était avant. Parce que depuis Urawa a retrouvé ses fondamentaux et le Sanfrecce a connu un début de fringale. Du coup l’écart de points entre les deux est aujourd’hui tout simplement inexistant !

Depuis le mois dernier, on a dorénavant deux classements parallèles à prendre en compte pour faire les comptes en J League. Le classement général dont le premier gagnera le droit d’aller de suite en grande finale des Play-Offs. Et puis il y a le classement de la phase retour (ou de la Clausura si vous avez l’Amérique du Sud dans un coin de votre coeur), et là on retrouve les équipes qui carburent à fond depuis les premiers jours de l’été lorsque que celle-ci a débuté. Leur objectif étant de gratter leur accessit pour les Play-Offs en remportant ce demi championnat. Et oui c’est de suite un peu plus complexe que pendant la phase aller où on avait qu’un unique classement. Mais c’est aussi drôlement plus intéressant.

KAshimaCaio
Les Antlers de Caio ont enfin le sourire !

LES ANTLERS PRENNENT LES RÊNES DE LA PHASE RETOUR

J’ai passé mon temps à dire pendant les premiers mois de championnat que Kashima méritait mieux que leur place au fond du ventre mou. Leurs performances honorables en ACL malgré l’élimination et leur effectif de très bons jeunes joueurs pouvaient garder vivants tous les espoirs des fans des Antlers. ET BIEN ON Y EST. Les coéquipiers de Gaku Shibasaki renaissent de leurs cendres. Le départ du brésilien Toninho Cerezo du poste d’entraîneur après une défaite à Matsumoto le 19 Juillet a fait l’effet d’un électrochoc. Les joueurs semblent comme libérés depuis ce choix de la direction des Antlers, ils sont méconnaissables et les résultats le sont aussi. Six matchs et six victoires depuis !! Symbole de cette belle période, la victoire récupérée sur la pelouse du Sanfrecce Hiroshima (0-1) alors leader du classement général ! Les deux victoires à domicile qui ont suivi face à Sendai et Yamagata ont validé ce résultat. Avec en prime un vrai golazo contre ces derniers. Enfin l’autre gros test du mois d’Août était cet autre déplacement à Kawasaki hier midi, mais ce ne fut pas un réel problème. Victoire (1-3) sans trop trembler.

Du coup il y a fort à parier que l’intérim de Masatada Ishii, ancien assistant de Cerezo, dure encore un bon moment. Sauf s’il est officiellement intronisé head-coach d’ici là. On peut lui rendre hommage pour avoir remis les têtes de ses joueurs à l’endroit. Surtout quand c’est des Yasushi Endo ou des Caio Lucas dont la faculté à régaler tout amateur de beau jeu est largement au dessus de la moyenne ! Le dernier cité, meilleur jeune joueur de la saison 2014, s’est fendu de trois buts et trois passes décisives sur les cinq derniers matchs. De belles stats qui vont de paire avec une influence retrouvée dans le jeu de Kashima. Assurément le joueur de ce mois d’Août. Et on se remet à rêver de la possibilité de le voir défendre les couleurs du Japon en sélection d’ici quelques temps. Une perspective à laquelle le joueur est plus qu’ouvert.

LE ROI SOLEIL BRILLE DE NOUVEAU

L’autre équipe en forme du moment diffère d’une seule lettre avec Kashima. Il s’agit de l’un des deux représentants japonais en quarts de finale d’ACL : Kashiwa Reysol ! Les jaunes sont eux aussi dans une superbe dynamique, ayant tout comme les Antlers remporté leurs trois premiers matchs aoûtiens. Il y a même un autre point commun, celui d’avoir ramené trois points de leur déplacement à Hiroshima. Dans la manière Kashiwa a fait mieux puisque Cristiano avait marqué un retentissant triplé pour le (0-3) des joueurs de Rey-Kun ! Une attaque qui retrouve donc des couleurs. La nouveauté qui fait que Reysol a franchi un palier, c’est que les hommes de Tatsuma Yoshida ont trouvé la recette pour ne plus prendre de buts. Trois clean sheet de suite en Août. La claque reçue à Shonan fin Juillet a apporté des enseignements il semblerait…

Du coup on se mettait à être optimiste pour leur match d’ACL face à Guangzhou Evergrande. Sauf que le match aller disputé mardi au Hitachi Stadium a douché une grande partie de nos espoirs. Victoire 1-3 des chinois, et sans Robinho ni Elkeson… Le retour aux affaires domestiques contre Kofu ce midi a cassé la série de victoires et de clean sheets (2-2). Et oui l’ACL peut laisser des traces.

L’autre club de J League en lice en ACL, le Gamba Osaka tournait lui au ralenti en J1 ces temps-ci. Mais au moins il a su ramener un bon résultat de son voyage en Corée en ACL. Un (0-0) engrangé de façon assez heureuse mais qui leur laisse toutes leurs chances. En championnat « seulement » quatre victoires en phase retour et un Takashi Usami qui se fait bien discret. Heureusement que le gentil géant Patric a remis le Gamba sur la voie du succès face à Shimizu il y a une semaine et face à Shonan ce midi. Le Gamba doit à tout prix continuer à prendre des points, parce que dans l’état actuel des choses, il n’est pas qualifié en Play-Offs. Ce qui serait une grande déception pour le champion sortant.

UrawaKoroki
Efficaces et victorieux sans être flamboyants. Good old Urawa?

URAWA REVIENT TOUT PRES

Dans la course à la première place du classement général, la bataille fait rage. Nos équipes en forme que sont KashiMa/Wa partent de trop loin pour avoir leur mot à dire ici. On est bien partis pour voir une bataille à quatre entre Urawa, Hiroshima; le FC Tokyo et le Gamba Osaka. Le Sanfrecce Hiroshima semblait bien parti pour s’envoler à la manière du Gamba édition 2014, mais une double claque à domicile face à Kashima puis Kashiwa les ont très vite ramenés sur terre. C’est encore un peu sonnés que le Sanfrecce est allé à Niigata pour repartir de l’avant. Ça a été fait grâce à Shiotani et Kazu Morisaki. Pas un grand match dans le contenu mais qui fera du bien mentalement. Redémarrage confirmé hier avec une démonstration face à une équipe mieux classée : Nagoya. Grampus n’a pas pesé lourd, balayés (5-2). Douglas s’offrant dans l’affaire un triplé. Tout ça leur permet de conserver un tout petit avantage sur les autres au classement général, mais le Sanfrecce Hiroshima et les Reds d’Urawa sont à égalité de points au général. Hiroshima n’est devant qu’à la différence de buts !

Car oui, Urawa n’a pas réitéré son mois de Juillet catastrophique, ce qui n’est absolument pas une surprise en soi. C’est également sur le dos de l’Albirex Niigata que les Reds se sont redressés. Victoire confirmée ensuite par un succès face à Shonan dans un match très intense. La réaction de Tomoaki Makino en fin de match après un duel gagné somme toute banal face à Kaoru Takayama suffit à montrer la détermination des Reds. Ou le côté bouffon de Makino, c’est au choix. Urawa a retrouvé ce qui a fait sa force jusqu’ici. Solidité défensive, efficacité offensive, bien organisé tactiquement et intraitable à domicile. Mais il y a un gros hic au mois des Reds : leur match d’hier à Yokohama. Ridiculisés par la bande de Shunsuke Nakamura. Humiliés (4-0) et confirmant ainsi, qu’à l’extérieur, Urawa n’est pas le même.

Des qualités et des défauts que l’on retrouve également au FC Tokyo. La refonte du secteur offensif avec le départ de Muto et les arrivées de Burns et Sandaza semble de plus en plus digérée. L’australien montre les qualités qui lui ont permis d’être meilleur buteur du championnat de son pays. Contre le Gamba notamment, il fut simplement parfait. Une passe décisive royale pour Yonemoto et un but pour donner les trois points à son équipe dans un gros match. C’est en déplacement que le FCT montre des limites. Quatre points pris en autant de déplacements en phase retour. A rectifier pour vraiment s’incruster dans la course au « titre ».

bellmarestyle
Une victoire ça se partage. A la mode Shonan.

SHONAN STYLE : PLAGE, SURF ET FOOT

C’est la surprise de la saison et elle perdure semaine après semaine. Elle mérite donc bien un petit focus. Promu en J1 après avoir écrasé de manière historique l’échelon inférieur la saison passée, le Shonan Bellmare montre à tout le monde qu’il est complètement légitime à ce niveau. Le club qui avait au siècle dernier formé un certain Hidetoshi Nakata vit ses plus belles heures depuis de longues années. Basé à Hiratsuka, dans la préfecture de Kanagawa, Shonan se veut le club de la côte sud. Celle des plages les plus prisées de la région large de Tokyo, meilleur spot de surf du pays et royaume de la farniente sous le regard bienveillant du Mont Fuji. Au delà des frontières elle est plus connue pour être la terre natale du plus célèbre des Great Teacher. A tout ça il faut maintenant ajouter que c’est une zone de foot. C’est pas la région cool par excellence ?

On retrouve un peu de ce côté cool dans l’équipe et ce n’est pas surprenant. Les cadres que sont Wataru Endo, Ryota Nagaki, Daisuke Kikuchi et Kaoru Takayama sont tous originaires du Kanagawa et tous formés au club ! L’état d’esprit est la plus grande force de Shonan. Une bande de potes avec un coeur gros comme ça et qui se mets minable à chaque match. La maîtrise technique des joueurs et le management du coach coréen Cho Kwi-Jae en plus donne l’un des meilleurs promus depuis bien longtemps. Trois victoires sur les cinq dernières sorties du club de la belle mer (sans E à la fin) mettent le dernier champion de J2 dans une position très confortable. A sept points seulement de Kashima, leader de la phase retour. Et puis l’une de ces victoires arriva dans un derby (2-1 contre Kawasaki). Et cela faisait une éternité que Shonan n’en avait pas enlevé un; cerise sur le gateau donc ! Le seul défaut de cette équipe sur ses sorties récentes, c’est contre les gros. Le manque d’expérience et d’efficacité offensive se fait ressentir. Mais cela n’a rien d’illogique car n’oublions pas que l’on parle d’un promu, et non d’un prétendant au titre.

Les deux autres équipes du Kanagawa sont légèrement devant Shonan, mais les trajectoires sont complètement opposées pour Kawasaki et Yokohama. Si les partenaires de Shunsuke Nakamura ont fait un sans faute en Août, ceux de Kengo Nakamura ont fait un vilain zéro pointé ! Mais un point commun pour les deux formations : leurs rêves de Play-Offs sont en bonne partie évanouis … Les Marinos ont néanmoins un peu plus de chances d’y arriver via le classement de la phase retour. Et encore, ça va être extrêmement ardu de reprendre huit point à ces Antlers là. A moins que ce soit le classement général qui nous réserve de grandes surprises, avec un hypothétique effondrement du Gamba Osaka ou du FC Tokyo ? Couplé à une fin de saison supersonique pour Yokohama ? La troisième place du général peut emmener en Play-Offs, c’est tout l’intérêt de la réforme mise en place cette saison. Décidément la saison de J League n’a pas fini de nous surprendre !


#POINTSHUNSUKE ! (©Freezze)

Bon sinon on a eu quelque jolies réalisations aoûtiennes à part l’idôle du Nissan Stadium. Déjà le coup franc nakamuresque de Kosuke Ota (FC Tokyo) à Shimizu.  De très belles frappes lointaines également avec celles de Ramon Lopes (Vegalta Sendai) et de Tsukasa Umesaki (Urawa Reds) (par contre Mr Umesaki, retravaillez la célébration).


CLASSEMENT PHASE RETOUR

J1retourrank


CLASSEMENT GENERAL

generalJ1


CLASSEMENT DES BUTEURS

16 buts : Takashi Usami (Gamba Osaka),

15 buts : Yohei Toyoda (Sagan Tosu), Yoshito Okubo (Kawasaki Frontale),

14 buts : Douglas (Sanfrecce Hiroshima)

11 buts : Hisato Sato (Sanfrecce Hiroshima), Genki Omae (Shimizu S.Pulse), Cristiano (Kashiwa Reysol)

10 buts : Yoshinori Muto (FC Tokyo), Yuki Muto (Urawa Reds)


 

Pour en savoir plus au quotidien go follow @NikkoKei et @JLeagueFr! A très bientôt sur TLMSF !

Crédits photos : Soccerdigestweb.com, bellmare.co.jp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.