jeu. Oct 22nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Tout ce qu’il faut savoir sur le sprint final de la J League !

9 min read

Alors que le championnat de J League 1 a fait relâche pendant ce week-end pour laisser un peu de place à la Levain Cup (surnommée aussi affectueusement la Crackers Cup, vu que le sponsor en question est un spécialiste du gâteau apéro), il est grand temps pour nous de faire le point sur tout ce qui nous attends pour la fin de la saison. Plus que trois journées de championnat avant le Championship !

L’automne sera chaud sur l’archipel…

La course au titre de J League :

Kawasaki, l’année ou jamais?

Kawasaki

Kawasaki Frontale a été l’équipe la plus régulière de la saison, du moins jusqu’à ces dernières semaines. L’équipe de Yahiro Kazama a en effet concédé ces deux derniers mois quatre défaites, alors qu’ils n’en avaient lâché qu’une seule de Mars à Août !

On a retrouvé ces dernières semaines des faiblesses que l’on croyait corrigées. Tant et si bien que depuis la dernière journée, et un sec 3-0 pris à Kobe, Kawasaki n’est plus en tête au classement général du championnat. Alors oui il y a eu des événements malheureux comme la défaite à Omiya lors d’un match où Yoshito Okubo fut expulsé de manière injuste tôt dans la partie, ou la récente blessure de Kengo Nakamura qui lui fera encore rater un ou deux matchs. Néanmoins tout peut être réglé d’ici le Championship et si on retrouve le Kawasaki conquérant et flamboyant alors on peut espérer voir ce club décrocher enfin son premier titre de champion ! Après tout ils avaient brillamment battu Urawa (1-2) dans son antre. Ce qui a été fait peut être refait.

Et puis enfin on a appris la semaine dernière que Yahiro Kazama, coach en place depuis 4 ans et demi, allait quitter le club à l’issue de la saison. Et nul doute que lui et son groupe auront envie de terminer cette histoire en apothéose…

Urawa peut-il enfin forcer son destin ?

Urawa

L’année de la rédemption est elle arrivée ? On se pose chaque année la même question avec les Reds, eux qui sont à la poursuite d’un titre depuis bientôt 10 ans. Comme chaque année on a envie d’y croire. Les performances récentes restent toujours excellentes et Urawa est largement en tête du 2nd stage. 11 victoires, 1 nul et 2 défaites depuis Juillet, c’est plutôt flatteur !

L’effectif est d’expérience et il est au complet actuellement. En fait le vrai problème des Reds se situe au niveau du mental. Habitués aux désillusions parfois cruelles, Urawa va devoir forcer son destin pour de bon, mais ce blocage psychologique a peut être sauté samedi dernier. Urawa, en battant le Gamba Osaka aux tirs au but, a en effet remporté la Levain Cup (équivalent Coupe de la Ligue) et enfin mis à jour son palmarès. Il y a maintenant de plus gros poissons à aller chercher, cette J League 2016 en premier lieu !

Actuellement en tête du classement général, avec un petit point d’avance sur Kawasaki, Urawa a donc pour le moment son spot en grande finale en poche. Au vu de leur calendrier pour les trois dernières journées ils devraient le conserver (déplacements à Niigata et Iwata en lutte pour le maintien et réception de Yokohama ne jouant plus rien). Toutes les cartes sont entre leurs mains, à eux de ne pas les ruiner.

Kashima en embuscade

Kashima

Les Antlers sont assurés d’être en Championship depuis fin Juin et leur victoire lors du 1st stage. Une bonne chose pour eux tant la suite s’est montrée plus pénible. Le départ de Caio Lucas pour les Emirats avait annoncé la couleur. Une mauvaise surprise qui a fait mal à l’équipe et aux résultats. Des tensions internes sont apparues autour du buteur de l’équipe Mu Kanazaki et de son coach. Ce dernier a même été à un cheveu de démissionner après une altercation en plein match entre les deux.

Les Antlers ont déjà concédé 6 défaites lors de ce 2nd stage, soit le triple que pour le 1st stage dans son ensemble… Les problèmes évoqués couplés à une certaine démotivation liée à l’absence de véritable carotte depuis leur qualification (imputable à ce format de championnat) ont cassé la dynamique de la première moitié de saison. Par exemple Kashima reste sur une défaite 3-1 à domicile face au promu Omiya Ardija…

Il va vite falloir réagir et retrouver ce qui a fait leurs forces pour ne pas tout gâcher dans un mois. Leurs trois derniers matchs sont d’ailleurs de sacrés échauffements à ça. Déplacement au FC Tokyo et puis surtout deux gros matchs à domicile face à Kawasaki et Kobe. D’ailleurs il est temps d’en parler du Vissel…

Vissel Kobe à la poursuite d’un miracle

vissel

Oui nous avons encore une chance d’avoir un invité surprise à la table du Championship ! Néanmoins, et au risque de doucher vos espoirs, la probabilité que l’ont ait des Play-Offs à quatre est assez faible. Le Vissel Kobe est toutefois toujours dans la course grâce à un superbe 2nd stage où ils sont pour le moment installés à la 2ème place. Le seul problème c’est que pour se qualifier ils doivent impérativement gagner ce 2nd stage, or Urawa dispose encore de 5 points d’avance à trois journées du terme.

Kobe n’a donc pas le choix : il leur faut faire un sans faute et espérer au moins deux accrocs de la part des Reds. Et si le Vissel est en mesure de faire sa part du contrat, la condition d’un écroulement des Reds est improbable au vu du calendrier. Mais même si le Vissel ne parvient effectivement pas à aller plus loin ce ne sera pas une calamité pour eux. Ils auront quoi qu’il arrive réalisé une belle saison et devront faire partie des outsiders la saison prochaine si leur dynamique se confirme.

A l’inverse des équipes que l’on va évoquer maintenant puisque l’on va maintenant voir ce qui passe à l’autre bout du classement.


La course au maintien :

Fukuoka c’est fini. Shonan bientôt, qui pour accompagner? Voilà comment on peut résumer rapidement la situation aujourd’hui en bas de tableau de J1.

shonan
Shonan a 9 orteils en J League 2, le dixième est en approche.

Il n’y a pas eu de miracle donc du côté de l’Avispa Fukuoka (19 pts). L’équipe menée par Ihara, montée à l’arraché l’an passé en Play-Offs de promotion, n’aura jamais trouvé le moyen de hisser son niveau de jeu au standard J1. 4 victoires en 31 matchs, pire attaque et pire défense… Les chiffres parlent d’eux-mêmes et c’est à l’issue de la dernière journée et d’une humiliante défaite 5-0 à Nagoya que le couperet est tombé. L’autre équipe pour qui le châtiment va être rendu très rapidement (sans doute dès ce samedi et le déplacement à Omiya) c’est Shonan Bellmare (21 pts). L’équipe n’aura jamais su se relever d’une inter-saison dramatiquement négociée qui a vu partir presque tous les joueurs majeurs de l’effectif. Une mauvaise entame de saison, avec un peu de malchance parfois aussi, a mis tout de suite dans le dur les hommes du coach coréen Cho Kwi-jae. Comme pour Fukuoka les renforts estivaux n’ont pas suffit pour instaurer une dynamique positive. On retrouvera donc ces deux là en J2 en 2017.

Pour le troisième condamné par contre il y a encore de la bagarre et pas moins de quatre concernés. Le plus mal classé au classement est un habitué à la lutte pour la survie : Ventforet Kofu (28 pts). Cette habitude de ce genre de situation pourrait leur servir à garder leur nerfs. Leur calendrier est de plus favorable avec des matchs à Fukuoka puis Shonan avant de recevoir Tosu qui ne joue plus rien.

Il y a encore quelques semaines on imaginait sans mal Nagoya Grampus (29 pts) descendre, sauf que le réveil a eu lieu début Septembre. Le limogeage du coach rookie Takafumi Ogura et le retour de la légende Marcus Tulio Tanaka en défense centrale a complètement revigoré le club. Nagoya a pris 10 points sur 15 depuis et n’est plus relégable aujourd’hui. De plus un calendrier « facile » avec les réceptions d’Iwata et de Shonan devrait les avantager.

En réalité l’équipe qui est le plus en danger aujourd’hui c’est l’Albirex Niigata (30 pts). A l’arrêt complet ils ont également viré leur entraîneur, Tatsuma Yoshida, avant le match à Iwata de la dernière journée, match gagné par l’Albirex (1-2). Leur avance reste courte, et surtout ils pourraient avoir beaucoup de mal à prendre d’autres points. Réceptions d’Urawa et de Hiroshima entrecoupées d’un déplacement au Gamba Osaka. De loin le pire calendrier des prétendants à la survie.

Enfin il ne faut pas non plus oublier le Jubilo Iwata (32 pts) dans cette partie de tableau. Après une bonne première moitié de saison pour leur grand retour, ils ont connu depuis des mois très pénibles. Depuis début Juillet ils n’ont gagné qu’un seul match de championnat (et à Fukuoka qui plus est). Le petit matelas qu’ils ont devrait, sauf vraie surprise, suffire à les laisser hors de danger, sur le papier du moins…


Classement des buteurs :

Je vous le concède c’est plus anecdotique, mais il faudra aussi suivre ce duel de buteurs entre le brésilien Leandro (Vissel Kobe) et le nigérian Peter Utaka pour le titre de meilleur buteur du championnat ! Les deux disposent d’une certaine avance sur le duo de Kawasaki et au vu des divers états de forme le brésilien devrait pouvoir aller chercher ce titre. Leandro c’est tout de même 6 buts sur les 4 dernières journées contre un seul pour Utaka.

scorers


Et en J League 2, que se passe t-il ? 

Dans l’antichambre de l’élite aussi on se rapproche de l’épilogue ! Il ne reste plus que six journées à disputer ici bas et on aura bientôt notre premier promu en la personne du Consadole Sapporo (78 pts). Le seul club de l’île d’Hokkaido a en effet 11 points d’avance sur la troisième place. La conclusion de cette très belle saison est attendue dans les prochaines semaines et on est bien contents de retrouver l’unique Sapporo Dome en J League 1 !

consa
Tout va bien à Sapporo.

Derrière on retrouve Matsumoto Yamaga (71 pts). Les Gans ont finalement bien digéré leur rétrogradation de la saison passée malgré un départ poussif. Tant et si bien que ce sont eux qui détiennent pour l’instant la 2ème place synonyme de montée directe, mais il y a du monde dans leur dos prêt à leur rafler la mise. Les deux poids lourds de ce championnat sont là en embuscade. C’est le Cerezo Osaka (67 pts) qui est troisième avec un point de plus que Shimizu S.Pulse (66 pts). Ces trois là sont dans une bonne forme et le second accessit pour la J1 devrait se jouer entre ceux là.

Les deux déçus devront passer par les Play-Offs de promotion pour aller chercher une place en J1. Comme chaque année quatre équipes y prendront part et on retrouvera alors le Fagiano Okayama (63 pts) et Kyoto Sanga FC (59 pts). Le top 6 est quasiment réglé puisque derrière Machida Zelvia ne peut pas monter en J1 pour une affaire de licence et Yokohama FC est 10 points derrière Kyoto.

Enfin en bas c’est serré. Pour l’instant c’est Zweigen Kanazawa, promu l’an passé, qui ferme la marche et est pour l’instant relégué directement en J3. L’avant dernier doit lui disputer un barrage aller-retour contre le deuxième de J3, pour le moment on aurait donc droit à un alléchant Giravanz KitakyushuOita Trinita. Enfin c’est Tochigi SC qui est leader du troisième et dernier échelon de la J League et qui n’est donc pas loin de remonter. Mais tout cela est bien provisoire et le suspense reste entier !

1 thought on “Tout ce qu’il faut savoir sur le sprint final de la J League !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.