lun. Juil 13th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

La J League en Octobre : Le Sanfrecce Hiroshima touche aux buts

7 min read

Trois journées en ce mois d’Octobre qui annonce l’automne et le retour des matchs de J League très tôt le matin. A deux petites journées de la fin de la phase retour, et de la saison régulière dans son ensemble, il y a de plus en plus de réponses de données, aussi bien en haut qu’en bas de tableau. 


 Encore très chaud en haut de classements !

urawaatfct
Urawa en battant Tokyo sort son adversaire du jour de la course à la 1ere place.

Il n’y a plus beaucoup d’équipes qui jouent un quelconque objectif. Et c’est pour les Play-Offs que c’est encore le plus chaud ! Le haut de tableau nous offre donc trois duels pour cette fin de saison. Le premier concerne le Sanfrecce Hiroshima et les Reds d’Urawa pour le classement général. En effet la course pour la première place ne concerne plus que ces deux là depuis que le FC Tokyo s’est incliné face aux Reds samedi matin dans un match fou. En l’emportant (4-3) de façon assez logique Urawa prends neuf points d’avance sur son adversaire et huit sur le Gamba Osaka qui ne peuvent plus mathématiquement se joindre à la fête. Et surtout les Reds reviennent au même nombre de points que le Sanfrecce. Cela est toutefois insuffisant pour prendre les rênes du championnat puisque Hiroshima a une bien meilleure différence de buts (+36 contre +26).

Bien malin qui peut dire aujourd’hui qui finira à la première place à l’issue de la dernière journée. Les deux équipes sont dans une forme similaire et leurs calendriers leur offre à chacun un match compliqué pour la prochaine journée et un match « facile » à domicile pour conclure. Il y a donc fort à parier que les Gamba Osaka – Hiroshima et Urawa – Kawasaki du 7 Novembre prochain soient décisifs…

L’autre intérêt du classement général réside dans la course à la troisième place qui offrira une place en Play-Offs. La bagarre sera intense entre le Gamba Osaka, repassé 3eme avec un petit point d’avance dimanche dernier à la faveur de sa victoire à Sendai (3-1), et le FC Tokyo. Le Gamba s’est donc bien remis de son élimination en demi-finale d’ACL cette semaine avant de disputer ce samedi la finale de Nabisco Cup face à Kashima. Car oui, même si c’est plus compliqué cette saison, les hommes de Kenta Hasegawa sont toujours en course pour conserver leurs trois titres nationaux de la saison passée.

Enfin la dernière place pour les Play-Offs sera elle attribuée par la phase retour ! Et là le duel n’est pas tout à fait le même ! Oui on retrouve encore le Sanfrecce Hiroshima, mais là c’est les Kashima Antlers qui sont là pour les embêter. C’est le seul espoir pour les Antlers de se qualifier pour la post-saison, eux qui sont depuis très longtemps en retard au général à cause d’un début de saison totalement raté. Mais ça s’annonce corsé pour eux puisque depuis ce week-end ils accusent trois points de retard sur leur concurrent à cause d’une défaite (2-1) sur la pelouse de Shonan. Les Antlers recevront deux fois pour les deux dernières journées, un avantage qui devra être pleinement fructifié pour espérer aller plus loin.

playoffsj1
Ce que seraient les Play-Offs si le classement en restait là. Si Kashima gagne la phase retour on aura une post-saison à 4 équipes. C’est malheureusement pour le suspense mal engagé.

Par contre, et par rapport au mois dernier, les derniers espoirs se sont évanouis pour Kashiwa Reysol, désormais hors de portée de la première place de la demie-saison. D’ailleurs cette saison très moyenne en J1 sera la seule de Tatsuma Yoshida en tant que coach de Reysol. Le club a annoncé qu’il y aura du changement sur le banc alors que Yoshida va reprendre un autre rôle au sein du staff. On parle du brésilien Milton Mendes pour reprendre le flambeau. C’est également foutu pour Kawasaki Frontale qui se consacrera plus au record de Yoshito Okubo qu’à autre chose lors des deux journées restantes.

Pour Yokohama F.Marinos en revanche un très maigre espoir demeure, un espoir de fous comme dirait quelqu’un. Parce qu’avec six points de retard sur le Sanfrecce le réveil semble trop tardif pour l’équipe d’Eric Mombaerts. On ne les verra surement pas en Play-Offs mais leurs anciens vont bien. D’ailleurs parlons-en.


500èmes pour Bomber Nakazawa et Yasuhito Endo !

bomber500
500 matchs en J1 ça se fête !

Les Marinos sont probablement l’équipe qui termine le mieux la saison. Les éléments d’expérience de cette équipe ne cessent jamais d’assurer. On pense bien sur à Shunsuke Nakamura mais pour le coup c’est bien Yuji ‘Bomber’ Nakazawa qui a eu droit aux honneurs il y a 10 jours lors de la victoire (2-1) face au Vissel Kobe. Non pas qu’il ait marqué (c’est Manabu Saito qui s’est chargé d’offrir la victoire à la 94eme minute) mais parce que le défenseur central a franchi une barre que même Renaud Lavillenie ne pourra jamais titiller.endo500

Lors de ce match Bomber a fêté son 500eme match de J League 1 ! Il rejoint ainsi un club très fermé de cinq joueurs ayant atteint cette barre gigantesque. Yasuhito Endo (qui a également passé cette barre le même jour que Nakazawa!) et Seigo Narazaki sont les autres membres du club à être toujours en activité en J1. Mais le gardien de Nagoya est même lui à un autre niveau encore puisqu’il a passé la barre des 600. Vous avez dit dinosaure ?

 


Shimizu et Yamagata relégués en J2

montedioj2
Pas parce qu’on est effondrés qu’on ne salue pas les fans à Yamagata, prends en de la graine Europe.

Dans la course au maintien le suspense est, sauf intervention divine, terminé. On connait deux des trois relégués et le dernier à rejoindre le purgatoire est également connu à 99.99%. Car c’est peu de dire que Matsumoto Yamaga est en sursis avec 6 points et 9 buts de retard sur l’Albirex Niigata, premier non relégable et seule équipe à être à portée de fusil théorique.

Pendant quelques semaines on s’est toutefois inquiétés au sujet du Vissel Kobe au vu de leur très mauvaise série en cours. L’équipe managée par Nelsinho Baptista en était à cinq défaites de suite avant de recevoir, de battre et de condamner le Montedio Yamagata à la J2 samedi matin (3-1). Pas de miracle donc pour le deuxième club du Tohoku, promu cette saison et qui fait donc un aller-retour entre les deux divisions. Mais si la mission maintien est un échec il ne faut toutefois pas cracher sur cette équipe qui était sur le papier très largement inférieure à tout le reste mais qui n’aura rendu les armes qu’à deux journées de la fin. Bien des équipes promues ces dernières saisons n’ont pas tenu aussi longtemps. D’ailleurs la direction du club a reconnu le travail de l’entraîneur Nobuhiro Ishizaki puisqu’elle l’a déjà confirmé dans sa fonction pour la saison prochaine.

On ne peut pas en dire autant de Shimizu S.Pulse, aussi bien dans les attentes que dans les impressions laissées sur cette saison 2015. Un véritable naufrage à tous les niveaux. Pour vous montrer l’état des troupes en ce moment, sachez que la défaite samedi contre Kashiwa (0-3) était la 11ème consécutive en J1. Et que la dernière victoire remonte à fin Juillet. Bref tout le monde est content à Shizuoka ! Première équipe reléguée cette saison (une semaine avant Yamagata) on sait déjà que plusieurs cadres sont sur le départ, en particulier Genki Omae (11 buts cette saison) et il est hautement improbable de revoir Kazuaki Tasaka sur le banc, les médias parlent récemment de Hiroshi Jofuku pour le poste… Si l’effectif garde quelques cadres et se remet la tête à l’endroit ça peut néanmoins très bien se passer en 2016 pour la remontée. Membre historique de la J League depuis sa création en 1992, c’est donc la première fois que Shimizu est relégué. Parmi les 9 autres équipes historiques de la première J1, seuls Nagoya, Yokohama et Kashima restent comme ayant toujours évolué en première division à ce jour.

Les fans inconsolables de Shimizu juste après la relégation ont en tout cas touché les fans nippons de tous bords. Sur Twitter un hashtag de soutien (  ) a même percé pour les réconforter en leur présentant tous les bons aspects de la J2 (petits plats, mascottes cools ou encore stades typiquement typiques). Quand on vous dit que le Japon c’est bon(té).

 


#POINTSHUNSUKE ! (©Freezze)

Notre petite sucrerie mensuelle est de qualité cette fois ! La spéciale Shunsuke a cette fois été livrée sur la pelouse du Vegalta Sendai lors de la victoire des Marinos. Coup franc avec un peu moins de distance que d’habitude, c’est donc la finesse qui prime et le pied gauche de notre ami est surement l’une des choses les plus soyeuses qui existe.

Quelques buts superbes sinon ce mois ci. Il y a notamment celui de Kosei Shibasaki qui est d’ailleurs en lice pour le premier #ButTLMSF (D’AILLEURS VA VOTER SI C’EST PAS DÉJÀ FAIT). Ce week end fut très chargé niveau beautés entre les réalisations de Taniguchi, de Douglas ou de Tomoaki Makino. Inutile de vous dire que vous devriez en retrouver un pour le deuxième vote la semaine prochaine. Et cette fois la J1 vaincra !


CLASSEMENT GENERAL

J1classssss


CLASSEMENT DES BUTEURS

22 buts : Yoshito Okubo (Kawasaki Frontale)

19 buts : Takashi Usami (Gamba Osaka)

17 buts : Douglas (Sanfrecce Hiroshima)

15 buts : Yohei Toyoda (Sagan Tosu)

14 buts : Cristiano (Kashiwa Reysol)

12 buts : Yuki Muto (Urawa Reds)


 

Pour en savoir plus au quotidien go follow @NikkoKei et @JLeagueFr ! A très bientôt sur TLMSF !

Crédits photos : Soccerdigestweb.com

1 thought on “La J League en Octobre : Le Sanfrecce Hiroshima touche aux buts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.