jeu. Oct 22nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Matsumoto douché, Okayama et le Cerezo en finale pour la montée !

4 min read

Après la fin de la saison régulière et de ses 42 journées, ponctuées par les montées de Sapporo et Shimizu, quatre équipes se sont lancées ce matin dans les Play-Offs de promotion ! Ce seront les derniers avant un moment puisque la J League 2 passera l’an prochain à un système de barrage entre le 3eme de J2 et l’antépénultième de J1 (comme en France donc). Troisièmes de la saison, Matsumoto Yamaga était favori de ce mini-tournoi où il ne peut en rester qu’un. Mais comme on est en J League tout peut tourner très vite, et ça n’a pas raté !

akam

Fagiano Okayama mets Matsumoto KO

19 points séparaient les deux équipes à la fin de la saison, et pourtant au final c’est bien Okayama qui a coulé les espoirs des Gans sous une pluie battante et continue. Le match avait pourtant bien démarré pour Matsumoto qui maîtrise les débats et se crée les meilleures (bien que rares) occasions. C’est à la 23ème minute que le match bascule. Sur un long dégagement de la défense du Fagiano, Shingo Akamine dévie le ballon de la tête dans la course de Yuki Oshitani qui file ouvrir la marque d’un tir du droit parfaitement placé. Matsumoto qui n’avait besoin que d’un nul pour se qualifier, de par son classement, se retrouve alors du mauvais côté de la barrière.

Sonnés il faudra attendre le retour des vestiaires pour voir les locaux aller de l’avant. Les occasions se démultiplient, avec notamment un poteau pour Kohei Kudo et un penalty oublié suite à une main flagrante en pleine surface… Malgré ça Matsumoto ne baisse pas les bras et trouve la faille sur corner. Oublié aux six mètres Paulinho égalise à la 74ème minute.

Yamaga continue de se montrer dangereux par la suite alors qu’Okayama ne réfléchit plus trop et joue tout en kick’n rush, pas une mauvaise idée sur une pelouse gorgée d’eau. Finalement ça sera payant à la 92ème minute et un gros trou d’air de l’axe central de la défense de Yamaga. Akamine remporte son duel face à Schmidt et qualifie son équipe pour une finale inédite pour eux. Côté Matsumoto les larmes s’ajoutent aux gouttes de pluie sur les visages des joueurs et des fans, la remontée attendra, malgré une saison à 84 points… Du côté d’Okayama ça exulte, le Fagiano est à 90 minutes de découvrir la J1 pour la première fois de son histoire !

crz

Le Cerezo d’adjuge le « derby » du Kansai

L’autre duel opposait donc le 4ème, Cerezo Osaka, au 5ème, Kyoto Sanga FC. Là aussi la pluie est largement au rendez-vous pour ce match aux allures de derby. Mais longtemps au Kincho Stadium il n’y a pas eu vraiment de match. Le Cerezo se montre bien supérieur en première mi-temps et le but de Yoichiro Kakitani offre un avantage très mérité d’un but à la pause.

Kyoto n’existe pas vraiment et l’entrée de Yuki Horigome et de Koki Arita vont amener un peu plus de peps face au 5-2-3 installé par Okuma. Le match devient de plus en plus haché alors que Sanga doit marquer deux buts pour se qualifier en finale. Le premier aurait pu arriver à 10 minutes du terme mais Kim Jin-hyeon sort une parade de haute volée face à Escudero.

Finalement ce but arrivera au tout début du temps additionnel. Un long coup franc est dévié vers Koki Arita étrangement seul dans la surface qui nettoie la lucarne de Kim. La fin de match est, comme à Matsumoto, un joyeux bazar mais il n’y aura pas ici de surprise pour conclure l’affaire. Le Cerezo Osaka se qualifie grâce à ce 1-1 et jouera la finale face au Fagiano Okayama avec l’avantage du terrain dimanche prochain. Et là encore un nul pourra leur suffire pour remonter parmi l’élite et retrouver le voisin et rival qu’est le Gamba…

Kanazawa en bonne position pour sauver sa tête

Enfin on avait également ce matin le match aller du barrage entre la J2 et la J3 ! Deuxième de J League 3, Tochigi SC recevait Zweigen Kanazawa. Au terme d’une rencontre peu emballante, c’est bien le pensionnaire de J2 qui a pris un avantage certain grâce à un but en toute fin de match de Koyanagi. Une victoire 1-0 à l’extérieur qui donne une belle longueur d’avance avant le match retour de dimanche prochain !

1 thought on “Matsumoto douché, Okayama et le Cerezo en finale pour la montée !

  1. Sur un site, apparemment il y aurait un match aller et retour. Le prochain match entre Osaka et Kyoto est programmé pour 4 décembre prochain. A mes yeux, Kyoto n’est donc pas encore éliminé… Si ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.