jeu. Oct 22nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Urawa Reds vs Gamba Osaka : le « Classique » du Japon sera explosif !

10 min read

La saison de J League entre dans son « money time » ! Il n’y a en effet plus que quatre petites journées de championnat à disputer avant de se lancer dans les Play-off (aussi appelé Championship) lors desquels au moins trois équipes se disputeront le titre. On est déjà assurés depuis le mois de Juin d’y retrouver Kashima après leur victoire dans le 1st stage. Depuis ce week-end on sait également que les Reds d’Urawa et Kawasaki Frontale seront de la fête puisqu’ils ne peuvent plus être éjectés du podium du classement général, qui offre quoi qu’il arrive des places en Championship.

Urawa déjà en Championship, le Gamba à la lutte

Cependant il peut y avoir dans le meilleur des cas deux autres équipes invitées à la bagarre finale. Les cas de figure sont plus compliqués mais toujours faisables. C’est le Gamba Osaka qui est le poursuivant le mieux placé aujourd’hui pour peut être faire la post-saison. Et pour se faire il n’ont pas le choix : ils doivent impérativement remporter le 2nd stage (qui est pour rappel juste la 2eme moitié de championnat) dont le classement est le suivant. Seule la première place donnant le fameux sésame.

2ndstage

Et ça tombe bien car le Gamba va jouer Urawa ce week-end et Kawasaki à la dernière journée, des occasions rêvées de combler ce retard. Il faudra faire un quasi sans-faute pour accrocher cette place et la partie n’est pas gagnée quand on voit la forme des leaders. De plus Vissel Kobe et Kashiwa Reysol sont toujours là en embuscade et peuvent également profiter de faux pas ou de matchs nuls pour jouer leurs cartes !

Bref, vous l’avez compris le match entre Urawa et le Gamba Osaka de samedi matin va être bouillant. Car en plus d’être un match crucial au niveau des enjeux sportifs, c’est le match le plus chaud du Japon entre deux clubs dont les supporters ne s’aiment vraiment pas !

Reds et Gamba : un poil de haine, beaucoup de passion !

gambareds

Ce match on pourrait un peu le comparer à notre bon vieux OM – PSG franco-français. Plusieurs raisons à cela :

Deux grosses équipes !

Urawa c’est le plus gros budget de J League, à la poursuite de titres et d’une gloire passée. Forcement ça s’en donne les moyens. Les Reds sont en effet très actifs chaque hiver sur le matché des transferts, s’efforçant de ramener les plus beaux morceaux de J League sous leurs couleurs. Ce n’est pas le Sanfrecce qui dira le contraire en ayant perdu ces dernières années Makino, Nishikawa, Kashiwagi, Moriwaki ou Ishihara, tous partis à Urawa.

Côté Gamba il y a également un bon budget, mais il est utilisé différemment. Le club s’est construit un nouveau stade et investit plus dans la formation qui est l’une des meilleures du pays. Plus de discrétion sur le marché des transferts et des fortunes diverses sur celui-ci. Mais quand tu sors régulièrement d’excellents jeunes joueurs ce n’est pas si grave. Cette saison c’est Ideguchi qui s’est imposé, avant lui c’était Usami et le prochain sera Ritsu Doan. Et puis c’est bien le Gamba qui a remporté des titres ces dernières saison, preuve que ça marche !

D’ailleurs l’historique des rencontres entre les deux équipes est sans équivoque depuis plusieurs années. SI l’on prends les 22 derniers matchs entre ces deux là, on a 15 victoires du Gamba pour seulement 4 victoires des Reds et seulement 3 petits matchs nuls. Ultime promesse de gros match ?

Les meilleurs publics !

Urawa et le Gamba sont les clubs les plus populaires des deux plus gros bassins de population du Japon, déjà ça aide ! Les Reds ont depuis 10 ans la meilleure affluence moyenne de J League, en oscillant autour des 40 000 ! Si Urawa attire également à l’extérieur c’est aussi car c’est à la fois le club le plus populaire mais aussi le plus détesté du pays !

Le Gamba était lui limité de par son ancien stade à la capacité réduite mais est depuis longtemps le club le plus populaire de la région d’Osaka. Le tout neuf Suita City Stadium réduit l’écart, malgré la saison parfois compliquée qu’a vécue le Gamba, notamment à domicile. D’ailleurs le premier Gamba – Reds de la nouvelle enceinte, gagné 1-0 par les locaux, était plutôt agréable à voir côté tribunes !

Une petite rivalité historico-sportive Kansai / Kantô !

Là vous vous dites : « Hein ? Quoi ? », je vous explique, sortez vos bouquins de géographie. Urawa est un des clubs de la ville de Saitama, une des plus peuplées de la région de Tokyo, région que l’on appelle Kantô et qui regroupe plus de 42 millions d’habitants.

Osaka est quand à elle la principale ville de l’autre grand bassin de population du pays : le Kansai. Moins peuplé mais comptant tout de même 22 millions d’habitants.

150429100343-discover-japan-kansai-kanto-map-exlarge-169

Depuis l’époque médiévale ces deux régions sont des rivales. En effet à l’époque des Shoguns le siège du pouvoir n’était pas fixe comme il peut l’être de nos jours. Autrefois la capitale était Kyoto, et avant elle c’était Osaka et Nara, trois cités situées dans le Kansai, et ce n’est qu’au 17eme siècle que le pouvoir migra vers Tokyo pour ne plus y bouger. Cela est resté un peu dans les esprits et a fait cette rivalité, même si aujourd’hui elle s’exprime plus par le sportif que par la politique. Par exemple, la plus grosse rivalité sportive du pays est en base-ball entre Hanshin Tigers et Yomiuri Giants. Des clubs des deux régions toujours.

Au quotidien ça ne va pas beaucoup plus loin que ça. Au final on pourrait comparer ça avec les bonnes réflexions que s’envoient parisiens et sudistes de par chez nous. Plus du chambrage qu’autre chose en résumé.

La parole est aux fans !

Enfin pour finir ce focus sur ce match particulier, nous avons été demander à des supporters des deux équipes ce qu’ils pensaient de ce match et de nous raconter leur meilleur souvenir d’un Urawa – Gamba. Petite interview croisée avec Lionel et Alan, deux fans du Gamba que vous connaissez peut être en étant à la base de J Soccer Magazine, mais aussi de Ryan, supporter des Reds et grand connaisseur de football asiatique !

 Pourquoi un Urawa – Gamba est il un match vraiment particulier pour vous ?

Lionel:  Car c’est l’un des plus beaux classiques de la J League, les deux équipes sont réputées pour avoir parmi les supporters les plus chauds (du bon côté du terme). Urawa c’est un petit peu le rouleau compresseur financièrement (même si le joueur le mieux payé de la J League reste Endo), chaque année ils rachètent les meilleurs joueurs de la J League pour se construire une équipe de « stars » alors que Gamba Osaka ont eux de leur côté l’une des meilleures académie de jeunes du Japon. Chaque année plusieurs jeunes intègrent l’équipe première (Usami, Honda, Higashiguchi, Inamoto ou encore Ideguchi pour n’en citer que quelques-uns, car oui Honda a été formé à Gamba mais a joué pour Nagoya).

Ryan: Les matchs entre Urawa et Gamba ont développé une vraie rivalité entre les deux équipes au fil des années. Que ce soit au niveau sportif mais aussi au niveau des fans. Urawa a de gros problèmes à obtenir de bons résultats dans les gros matchs face au Gamba (comme en ACL 2008, en championnat en 2014, en Championship l’an passé). Et hors du terrain quelques franges de supporters ont causé des problèmes avec des actes de violence ou des chants offensants.

Alan: Urawa c’est le club qui pense être le meilleur, qui dépense le plus d’argent, qui s’attribue le plus de fans mais qui au final ne gagne quasiment rien. Gamba leur a fait perdre beaucoup ces dernières années, c’est devenu un peu comme un derby. Les fans des deux équipes haïssent perdre ce gros match.

 Quel est votre ressenti sur celui qui arrive samedi ?

Lionel: Urawa est connu pour s’écrouler quand il ne le faut pas, pour le moment ils sont premiers avec Gamba et Kawasaki à leurs trousses et ce match est primordial, et c’est justement dans ce genre de rencontre que le Gamba excelle. Comme l’année dernière et il y a deux ans, Gamba avait gagné les matchs qui valaient de l’or et cette année ne sera pas différente j’espère ! Shun Nagasawa est en très grande forme et Ideguchi s’impose de plus en plus au milieu de terrain. Ademilson quant à lui est capable du meilleur comme du pire.

Ryan: On (Urawa) est tranquille au niveau du classement général désormais, ce qui signifie que pour ce match il n’y aura pas autant de pression qu’on pouvait imaginer il y a quelques temps. Mais en même temps il n’y a que 4 points d’écart entre les deux sur le 2nd stage, et beaucoup de fans aimeraient faire en sorte de mettre le Gamba hors course pour le Championship dès à présent…

Alan: Une fois de plus le Gamba peut l’emporter et mettre une bonne pression sur les Reds au niveau du 2nd stage. Urawa a la mauvaise habitude de s’effondrer dans les moments clés, mais cette fois ils ont déjà leur ticket d’acquis pour le Championship. Sans doute moins de pression cette fois donc. Moins de nervosité cette fois ?

 Comment imaginez vous la fin de saison de votre équipe ? 

Lionel: Comme d’habitude, Gamba reviendra dans les derniers matchs et accrochera une place en finale, c’est comme ça chaque année. Et même dans les matchs, Gamba c’est un vrai diesel, il leur faut un petit moment pour se mettre à rouler mais des qu’ils commencent à avancer, ils sont intouchables.

Ryan: La place pour le Championship est assurée, les performances tout au long de la saison ont été bonnes et également contre les équipes qui sont elles aussi déjà qualifiées. Je pense que ça se jouera beaucoup sur le premier match, selon sur qui on tombera dans le cas où on ne va pas en finale directement. Si il ne devait y avoir que Kawasaki et Kashima en autres équipes, je souhaiterais affronter Kashima d’abord en « demi-finale » pour arriver ensuite face à Kawasaki dans une solide forme.

Alan: Je n’aime pas le système de Play-offs actuel mais c’est encore ainsi pour l’instant… C’est difficile de deviner ce qui va se passer, une équipe qui termine 3 ou 4ème au général peut au final être proclamée championne…

 Allez c’est l’heure de se mouiller, un pronostic ?

Lionel: Un 1-3 pour Gamba, ça sera un match très engagé comme d’habitude et il y aura des cartons. Je vois bien Gamba mener 3-0 puis prendre un rouge (Ademilson ou Ideguchi?) puis prendre un but dans les arrêts de jeu. Donc 1-3 Gamba ! Depuis que je supporte Gamba (2002) je les ai rarement vu perdre contre Urawa.

Ryan: Ça sera un match compliqué forcement. Mais avec le retour de Shinzo Koroki dans le XI et un Toshiyuki Takagi qui montre enfin une belle forme je pense qu’une victoire 2-1 est dans nos cordes. Certains de nos titulaires ne seront pas là (Sekine suspendu, Makino très incertain) ce qui signifie que certains secteurs pourraient souffrir surtout derrière. Concéder au moins un but est probable, mais je pense qu’on a assez de puissance de feu pour compenser cela.

Alan: Victoire 3-2 pour le Gamba !

 Votre meilleur souvenir personnel d’un match entre les deux équipes ? 

Lionel: Clairement le match de 2010 au vieux stade Banpaku. Une victoire 3-2 du Gamba au bout du temps additionnel grâce à Endo. définitivement mon meilleur moment vécu dans un stade!

Ryan: Je ne peux pas dire que j’en ai vraiment, du moins ces dernières années. Ce qui m’a le plus marqué dans ces matchs c’est la défaite de Novembre 2014. Il restait 3 matchs à jouer cette saison là et on était en route pour gagner notre premier titre depuis 7 ans. et le Gamba avait gagné le match grâce à deux buts en toute fin de match… Au final c’est le Gamba qui a terminé champion. Un vrai cauchemar qui reste vivace dans les esprits des fans des Reds et qui a montré toutes nos faiblesses. J’espère que cette année on pourra prouver qu’on a corrigé ces faiblesses.

Alan: Ce n’est peut être pas le « meilleur » souvenir, mais le plus marquant. Après une victoire du Gamba à Saitama, les joueurs et les fans avaient célébré avec leur habituelle danse de la victoire. Des supporters des Reds n’avaient pas supporté et avaient commencé à jeter toutes sortes d’objets en direction du parcage. Les fans du Gamba ont du rester deux heures dans le stade après le match pour leur propre sécurité. Heureusement ce n’est plus comme ça aujourd’hui…


Merci à vous messieurs pour votre disponibilité et bon match à vous tous !

Rendez-vous donc samedi matin à 7h00 heure française pour vivre ce classique qui, vous l’avez bien compris maintenant, est à ne pas rater !

4 thoughts on “Urawa Reds vs Gamba Osaka : le « Classique » du Japon sera explosif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.