sam. Oct 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Kashima remporte la J League ! les Reds ont encore craqué…

5 min read

Après le match aller remporté 1-0 mardi midi sur la pelouse des Kashima Antlers, les Reds d’Urawa étaient dans une position parfaite pour remporter un titre qui les fuit depuis 10 ans. Et pourtant… Malgré cet avantage d’un but, malgré l’avantage du terrain, malgré qu’ils aient été la meilleure équipe de la saison… Les Reds ont réussi l’exploit d’offrir le titre de champion aux Antlers. Comment ont ils fait cette fois ? Retour sur ce match.


Le temps est clément (14° en début de soirée de Décembre avouez qu’il y a pire), le stade est plein à craquer et l’ambiance forcément présente. 59837 fans sont présents au Saitama Stadium pour le dernier match de la saison. Le rouge, couleur principale des deux équipes, est donc plus que représenté dans les travées.

saista

Urawa n’a besoin que d’un nul pour être sacré quand Kashima doit l’emporter en marquant au moins deux fois. Un 1-0 n’étant pas suffisant pour eux, il y aurait en effet égalité sur les deux matchs et alors c’est le mieux classé qui est vainqueur, donc Urawa. Encore une règle très simple que l’on ne regrettera pas…  Les deux onze de départ sont sans surprise. Une fois entrées dans l’arène les équipe respectent une minute de silence pour les disparus du crash de l’avion de Chapecoense, suivi de l’hymne national. Puis les chevaux sont enfin lâchés !

Le match démarre par une nette domination des Reds qui posent le pied sur le ballon. C’est donc fort logiquement qu’Urawa ouvre la marque par Shinzo Koroki. Grosse passivité de la défense de Kashima qui sur une touche laisse filer Toshiyuki Takagi qui centre parfaitement pour Koroki qui réalise une volée parfaite, 1-0 à la 9ème minute. Game over ?

https://twitter.com/JLeagueFr/status/805000283055128576

Dans la foulée Yuki Muto réalise un festival côté gauche avec petit pont sur Shuto Yamamoto et frappe sur la barre de Sogahata… Avec deux buts d’avance et une certaine maîtrise on a encore plus de mal à voir ce qui peut arriver à Urawa. Et bien ce sera l’attentisme qui leur sera fatal. Petit à petit Kashima entre dans son match. Nagaki et Ogasawara sont très remuants dans l’entrejeu et Gaku Shibasaki est à son aise, lui qui revenait de blessure au match aller. Finalement c’est avant la pause que Kashima sera récompensé, le centre parfait de Yasushi Endo trouve la tête plongeante de Mu Kanazaki pour l’égalisation, 1-1 !

https://twitter.com/JLeagueFr/status/805008874797461504

Et oui avec ce 1-1 les Antlers ne sont plus qu’à un petit but du titre, la règle du but à l’extérieur étant de la partie pour cette finale en aller-retour. Un 2-2 en cumulé suffit au bonheur de Kashima. Invité sur le plateau de NHK à la pause, Coach Vahid salue les performances de Nagaki et Sekine, regrette l’inefficacité de Muto et se montre satisfait du match en général qu’il pense voir indécis jusqu’au bout du bout. Il ne pensait pas si bien dire.

Cette dernière mi-temps de la saison démarre sur les mêmes bases que la fin de la première. Kashima prends logiquement les choses en main et Urawa recule et ne se montre plus dangereux du tout, à part sur une occasion ratée de Muto, encore. Une idée dangereuse pour une équipe qui vit surtout de son talent offensif et sa justesse technique… Les nombreux changements autour de l’heure de jeu endorment un peu plus les Reds. Les coups de pied arrêtés de Shibasaki sont toujours plus dangereux et Nishi est proche d’en profiter. Peu après c’est Shoma Doi qui trouve la barre dans une position similaire à celle de Muto en première période.

Puis ce qui devait arriver arriva. Sur une action anodine c’est Tomoaki Makino qui se fait prendre dans son dos par Yuma Suzuki qui file au but. La défenseur des Reds l’accroche dans la surface et le penalty est accordé, seul un jaune est donné en revanche. On joue la 79ème minute et Mu Kanazaki a alors le penalty du titre au bout du soulier :

https://twitter.com/JLeagueFr/status/805022500543401985

A partir de cet instant les Reds ont donc un petit quart d’heure en comptant les arrêts de jeu pour marquer un but et récupérer le titre qu’ils semblaient tenir bien en main. Sauf que la défense de Kashima n’est pas celle d’Urawa et que sans Koroki, Sekine et Takagi tous sortis en cours de match ce n’est plus vraiment le même Urawa. Les Reds poussent, en vain. Seul Yuki Muto aura une véritable occasion de but mais sa reprise de volée passe loin du cadre.

Cette occasion est survenue à la 94eme minute, quelques secondes plus tard l’arbitre libère les Antlers : Kashima remporte son huitième titre de champion du Japon !

https://twitter.com/JLeagueFr/status/805028201609252869

https://twitter.com/JLeagueFr/status/805032044090769408

Mu Kanazaki auteur de trois buts lors du Championship est sacré MVP de celui-ci, pas mal sachant qu’il n’avait marqué que deux buts depuis le mois de Juin ! Et si l’on doit féliciter les Antlers pour ce sacre au final mérité, qui les emmène en plus en Coupe du Monde des Clubs, il ne faut pas oublier une chose. Ce sacre marque aussi l’aboutissement ultime de l’échec et de l’absurdité du système de championnat. On est tout de même en droit de se poser la question suivante : comment une équipe qui a terminé 3eme sur la saison entière peut-elle finir championne devant une équipe qui a fini avec 15 points de plus ?

Au moins ce genre de raisonnements et de questionnements sont désormais à mettre aux oubliettes puisque l’on aura la chance de disposer de nouveau d’un championnat « classique » dès 2017. Un système qui aurait cette saison offert le titre à Urawa… Pas de chance, il faudra encore attendre un an de plus au moins !

1 thought on “Kashima remporte la J League ! les Reds ont encore craqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.