dim. Déc 15th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS Cup Playoffs – Episode 2: Conference Semifinals (Second Leg).

5 min read

usa

 

Cette semaine, on passe de six à quatre rencontres pour les manches retours des demies de conférence. Avant une pause de deux semaines en raison des dates FIFA, on connaît les deux affiches que constitueront les finales de conférence.

 

red-bulls
Image rare d’Henry qui fête un but avec ses coéquipiers Red Bulls. (source: espnfc).

08/11 – Eastern Conference Semifinal: D.C. United 2-1 New York Red Bulls

Parmi les équipes qui se déplaçaient ce week-end, New York était celle qui avait les meilleures cartes en main après sa victoire 2-0 de l’aller. 1000 supporters des Red Bulls sont venus garnir les tribunes du RFK Stadium de Washington, dont la tribune sud était pleine.

La rencontre est partie sur les chapeaux de roue quand Nick DeLeon plaça sa tête à la 18e minute (1-0). L’écart n’était plus que d’un seul but en faveur des Bulls, qui ont très vite repris deux buts d’avance. A la 55e minute, la paire française a de nouveau régalé. Thierry Henry adressa un centre à destination de Péguy Luyindula, qui marqua ainsi son deuxième but des play-offs après celui du match aller.

Dans une fin où D.C. United devait inscrire trois buts pour se qualifier, la franchise de la capitale a livréun assaut sur les buts new-yorkais (qui se concrétise sur les stats: 19 tirs vs. 6 pour DCU !) et une domination sans partage (61,8 % de possession), un seul but a été inscrit, la volée de Sean Franklin.

Leader de la conférence et régulier toute l’année, D.C. United est désormais éliminé du championnat par les New York Red Bulls, quatrième. De quoi redonner vie aux débats sur les play-offs dans le soccer chez nos amis ricains, et notamment chez Grant Wahl, analyste sur SI.com. D.C. United peut néanmoins être fier de son « worst-to-first ». Quant à lui, New York a sans doute savouré ce système et attend patiemment le nom de son adversaire de la finale de conférence.

Aggregate: D.C. United 2-3 New York Red Bulls.

09/11 – Eastern Conference Semifinal: New England Revolution 3-1 Columbus Crew

Si New York avait un certain avantage en se déplaçant, le Columbus Crew n’était pas dans une situation idéale en visitant le Gilette Stadium, le fief du New England Revolution, qui lui avait passé un savon dans l’Ohio. En plus, Columbus devait faire sans Schoenfeld, Higuain et Anor, tous trois blessés.

Et, une nouvelle fois, c’est la précision des attaques qui a fait la différence. Si les deux équipes ont quasiment autant tiré au but (15-17 pour CLB), New England en a néanmoins cadrés 10, contre 7 pour Columbus. Bien moins entraînante que le match aller, cette confrontation s’est tout de même débridée avec le premier but, inscrit à la 40e minute par l’inévitable, Lee Nugyen. L’ancien joueur du PSV a ensuite été imité par José Gonçalves, le meilleur défenseur 2013.

Les espoirs du Columbus s’envolèrent pour de bon avec le troisième but, celui de Teal Bunbury. Dans cette soirée cauchemardesque, le Crew a aussi perdu deux joueurs sur carton rouge, Justin Meram et Ethan Finlay. Seul le but de Tchani a fait sourire les quelques supporters du Crew venus à Foxborough.

Columbus termine donc sa belle saison sur cette élimination. Néanmoins, 2015 sera aussi difficile car ce sera celle de la confirmation. Pour cela, il faudra prendre exemple sur New England, qui aura fort à faire en finale de conférence, contre les New York Red Bulls.

Aggregate: New England Revlution 7-3 Columbus Crew

LegenD. (Source: espnfc).
LegenD.
(Source: espnfc).

09/11 – Western Conference Semifinal: Los Angeles Galaxy 5-0 Real Salt Lake

Landon Donovan n’a pas encore fini de régaler le public. Alors que les deux équipes s’étaient quittées sur un score de parité vierge lors de la première manche, le Los Angeles Galaxy n’a fait qu’une bouchée du Real Salt Lake au retour à Carson, Californie.

La possession fut équilibrée mais Los Angeles a réussi là où il avait pêché à l’aller: frapper au but. Le Galaxy n’a surtout pas imité l’inefficacité caractérisant le RSL à l’aller et a converti cinq de ses 19 tirs. Un chiffre auquel on pourrait ajouter les trois sauvetages réalisés par Nick Rimando, ce qui montre à quel point l’addition aurait pu être salée.

Tout a commencé à la dixième minute quand LD10 a marqué le premier but de la soirée. Une performance qu’il a rééditée aux 54e et 72e minutes. Robbie Keane et Marcelo Sarvas ont également participé à la fête pour un score final de 5-0, forcément peu habituel en play-offs.

Le Los Angeles Galaxy est désormais assuré de retrouver la finale de la Conférence Ouest. Tout amateur de football espère alors que c’est Seattle qui sortira vainqueur du duel contre Dallas. De son côté, le Real Salt Lake a imité le Sporting Kansas City, son adversaire de la dernière finale, et sort dès son entrée en play-offs. Chaque finaliste sera donc forcément une nouvelle tête.

Aggregate: Los Angeles Galaxy 5-0 Real Salt Lake.

10/11 – Western Conference Semifinal: Seattle Sounders FC 0-0 FC Dallas

Et la finale de rêve aura lieu. Lundi, les Seattle Sounders se sont qualifiés aux dépens du FC Dallas. Un jour inhabituel pour des play-offs MLS mais qui a permis à Seattle de jouer sur un terrain avec peu de lignes de foot US. La saison dernière, la demie de conférence contre Portland avait fait grincer les dents par la présence des lignes des Seahawks.

Et ce duel est aussi rentré dans l’histoire comme étant le premier des play-offs MLS à s’être joué sur la règle des buts à l’extérieur. Après le 1-1 récolté au Texas, le mutisme des deux équipes a donc profité à Seattle. Certains ont leurs opinions sur le fait qu’une équipe puisse avancer sans gagner de rencontre mais les Sounders ont su en profiter. Mis à part ce poncif, rien à signaler sur ce match en dehors de quelques occasions. C’est surtout défensivement que les hommes de Sigi Schmid souhaitaient se rassurer. C’est aussi de cette manière qu’ils sont parvenus à se qualifier. Dans une rencontre équilibrée (51,8% en faveur de Dallas), Seattle n’a concédé qu’un seul tir cadré.

Moins d’un mois après leur double duel comptant pour le Supporters’ Shield, Seattle et Los Angeles se retrouveront pour deux confrontations en finale de conférence. De plus, nous savons désormais que le vainqueur de ce duel accueillera la MLS Cup.

Programme:

23/11, 19h30 HF – New York Red Bulls – New England Revolution – NBC

23/11, 00h00 HF – Los Angeles Galaxy – Seattle Sounders FC – ESPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.