mer. Déc 2nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 3: Bernardo Anor, maire de Columbus !

4 min read

MLS

En ce week-end de clasico et d’élections municipales, la journée de MLS n’a pas donné lieu à de grandes histoires ou à de grands matchs. Retour néanmoins sur les faits saillants de cette 3e semaine, dont le meilleur joueur a été un vénézuélien. Putain, c’est n’importe quoi, la MLS, en fait.

Bernardo est surtout heureux parce qu’il (A)n’aura pas à choisir entre Anne et Nathalie dimanche prochain.
Bernardo est surtout heureux parce qu’il (A)n’aura pas à choisir entre Anne et Nathalie dimanche prochain.

Le calendrier a été bien fait cette semaine, ce qui me permet de caser trois matchs dans chacun des paragraphes. Commençons notre tournée par la Conférence Est. Dans le duel des mauvais élèves de 2013, le Toronto FC a remporté sa deuxième victoire en autant de rencontres face à D.C. United (1-0). Outre le troisième but de Jermain Defoe, on retiendra surtout le jeu déjà en place des Canadiens et la performance de Michael Bradley. Deux victoires en deux matchs, c’est également le cas du Columbus Crew, vainqueurs du Philadelphia Union grâce à deux buts du Vénézuélien Bernardo Anor (2-1). Elu joueur de la semaine, le numéro 7 du Crew a surtout ébloui les spectateurs par sa frappe de 25 mètres. Si les deux équipes négocient bien leur prochaine semaine (à Salt Lake et à Seattle), le duel prévu lors de la Rivalry Week (Week 5) sera très intéressant à suivre. Pour terminer, évoquons le match nul entre le Chicago Fire et les New York Red Bulls (1-1). S’il n’y avait qu’une chose à tirer de cette rencontre, c’est que les deux buts ont été marqués par des roux: Larentowicz pour les locaux et McCarty pour les visiteurs. Un match sans âme, donc.

Venons-en désormais aux confrontations entre équipes de conférences différentes, le New England Revolution recevait les Vancouver Whitecaps. Au terme d’un match insipide (je l’ai regardé en replay et je me suis fait chier ; un peu comme quand on regarde un film en connaissant la fin), les deux équipes ont confirmé leurs dispositions de début de saison (0-0). La franchise de Boston n’a toujours pas marqué le moindre but alors que les ‘Caps demeurent toujours invaincus (1 victoire et 2 nuls). Tous les Canadiens ne peuvent pas en dire autant. Pour son premier match à domicile de la saison, l’Impact de Montréal a récolté sa troisième défaite, devant les Seattle Sounders (0-2). La malchance des équipes en difficulté s’est même invitée sur le premier but, inscrit par le gardien Troy Perkins contre son camp. A Kansas City, le Sporting a attendu le penalty de Dom Dwyer pour s’offrir sa première victoire de la saison devant les San Jose Earthquakes (1-0). A noter que Jean-Baptiste Pierazzi est peut-être à créditer du plus beau sauvetage de la journée, avec un retourné acrobatique défensif. C’était notre « point Frenchy».

Le bleu contre le rouge. Une certaine allégorie de la politique française. Sauf qu’à Dallas, les rouges ont gagné.
Le bleu contre le rouge. Une certaine allégorie de la politique française. Sauf qu’à Dallas, les rouges ont gagné.

La fin de notre voyage nous emmène à l’Ouest. Au Texas, le FC Dallas a confirmé sa bonne forme de début de saison avec sa victoire devant les Chivas USA (3-1), pourtant eux aussi en bonne forme. Ensuite, les Rocheuses ont été le théâtre de deux affrontements entre équipes qualifiées en play-offs la saison dernière. Les Colorado Rapids ont pris le dessus sur les Portland Timbers, décidément à la peine en ce début de saison (2-0). Les Timbers ont envoyé des ninjas plutôt que des gardiens. Ainsi, Donovan Rickets a été exclu à cause de high kick, son remplaçant en a fait de même, en moins spectaculaire. De leur côté, les Colorado Rapids peuvent s’estimer satisfaits avec ces deux penaltys. Sans eux, pas sûr qu’ils réussisent à remporter un match équilibré. Pour la deuxième fois en deux matchs, le Los Angeles Galaxy s’est mesuré au Real Salt Lake. Alors qu’il avait perdu à domicile, Le Galaxy a su ramener un point grâce à Robbie Keane (1-1).

Résultats: New England Revolution 0-0 Vancouver Whitecaps FC ; Real Salt Lake 1-1 Los Angeles Galaxy ; Toronto FC 1-0 D.C. United ; Columbus Crew 2-1 Philadelphia Union ; Colorado Rapids 2-0 Portland Timbers ; Sporting Kansas City 1-0 San Jose Earthquakes ; FC Dallas 3-1 Chivas USA ; Chicago Fire 1-1 New York Red Bulls ; Impact de Montréal 0-2 Seattle Sounders FC.

Exempt: Houston Dynamo.

Autour de la MLS

  • Les trois équipes de MLS engagées cette semaine en Ligue des Champions ont été éliminées par des clubs mexicains. Parmi les trois, c’est San Jose est passé le plus proche de la qualification (et qui doit avoir le plus les boules). C’est aux tirs au but que Toluca a éliminé les Californiens après deux nuls 1-1. Le Los Angeles Galaxy et le Sporting Kansas City se sont fait éliminés après avoir gagné la première manche 1-0 à domicile, respectivement étrillés par Tijuana (4-2) et Cruz Azul (5-1).

  • L’USL Pro (troisième niveau du soccer US) a entamé sa saison. Dans un duel de Los Angeles, la réserve du LA Galaxy (ingénieusement nommée… LA Galaxy 2), a disposé des Orange County Blues (3-1). En ouverture, Charleston Battery et Orlando City (futur club de MLS) se sont quittés sur un nul 1-1.

  • Ci-dessous, vous pouvez admirer le futur écusson du New York City FC, dont l’entrée en MLS est prévue pour 2015. Dévoilé jeudi, à la suite d’un vote des fans, je le trouve personnellement très réussi (comme l’autre en course). Mais il est néanmoins moins beau que celui du Columbus Crew (oui, j’anticipe la réaction de l’éditeur).

 3

Crédits photos: Sites du Columbus Crew, du FC Dallas et du New York City FC.

2 thoughts on “MLS – Week 3: Bernardo Anor, maire de Columbus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.