sam. Déc 5th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

MLS – Week 9: La Timbers Army souffle enfin.

3 min read

Retour sur un week-end MLS avec beaucoup de rencontres inter-conférences au programme. Mais aussi des buts, des premières et le 100e match MLS de Thierry Henry.

  Christian Fernandez (D.C. United, en blanc) et Darlington Nagbe (Portland).

Christian Fernandez (D.C. United, en blanc) et Darlington Nagbe (Portland).

Enfin. Après 9 rencontres, les Portland Timbers tiennent enfin leur première victoire de la saison. La franchise de l’Oregon a donc attendu de recevoir D.C. United pour lancer son année 2014 (3-2). Pire, ils se sont payés le luxe de faire patienter la Timbers Army jusqu’aux arrêts de jeu puisque le but victorieux de Maximiliano Urruti a été marqué à la dernière seconde, histoire de donner encore plus de frissons aux spectateurs. Le Chicago Fire a cru, lui aussi, tenir sa première victoire. Mais celle-ci n’a été que mirage. A la 89e minute, les locaux menaient 2-1 devant le Real Salt Lake. Et puis Joao Plata et Alvaro Saborio sont arrivés (2-3). Ni vu ni connu, le RSL reste toujours invaincu dans ce championnat (4 victoires et 5 nuls). Néanmoins, il est toujours devancé au classement par les Seattle Sounders. A domicile, Seattle a disposé du Philadelphia Union grâce à Obafemi Martins (encore une fois) et Chad Marshall (2-1).

A égalité avec la franchise du Washington au début de la rencontre, le FC Dallas n’a pas réussi à suivre le rythme imposé. A cause d’un but marqué par Bradley Wright-Phillips, les Texans se sont inclinés devant les New York Red Bulls dans une rencontre où ils auront été réduits à 10 pendant tout le match (0-1). C’était également le 100e match en MLS de Thierry Henry, auteur de la passe décisive. Enfin, dans le dernier match inter-conférence, le Houston Dynamo n’a pas connu le même destin que son rival d’Etat. En déplacement à Los Angeles pour y affronter les Chivas USA, les Orange se sont régalés (1-4). Si la franchise a encore un peu de retard à l’allumage, elle peut toujours se reposer sur son trio Barnes-Bruin-Davis, à la conclusion des quatre buts du Dynamo, pour masquer ses difficultés actuelles.

 

  Josh Williams (Columbus) et Matt Besler (Kansas City).

Josh Williams (Columbus) et Matt Besler (Kansas City).

Dans les duels de la conférence Est, la plus homogène, un choc était attendu entre le Sporting Kansas City et le Columbus Crew. Avec deux buts inscrits aux deux extrémités du temps, c’est le SKC qui a remporté ce match (2-0). Le tenant du titre, qui recevait d’ailleurs les bagues de champion en cérémonie d’avant-match, est désormais leader à l’Est. Dans l’autre rencontre, le rookie Patrick Mullins a donné la victoire au New England Revolution sur la pelouse du Toronto FC (1-2). Si les Canadiens (qui avaient pourtant la possession) marquent le pas, la franchise de Boston revient peu à peu à son niveau de la saison dernière après un début de saison en demi-teinte.

A l’Ouest, les Colorado Rapids s’en sont remis à un but magnifique de Vicente Sanchez pour gagner (1-0). La victime du jour, le Los Angeles Galaxy, est désormais sixième de la conférence. Pour terminer, le récital du jour est à mettre à l’actif des Vancouver Whitecaps. Les vingt premières minutes du match contre les San Jose Earthquakes (3-2) ont été un régal et confirment le potentiel des ‘Caps. Les Quakes, avec un Pierazzi une nouvelle fois sur le banc, ont pu compter sur Chris Wondolowski pour réduire le score mais il y aura un vide si celui-ci part au Brésil. De leur coté, les Whitecaps sont désormais cinquièmes avec cinq points d’avance sur le Galaxy (qui n’a joué que six matchs, soit trois de moins). Mais nous sommes en MLS. Un championnat où l’on pense que des tendances se mettent en place et où celles-ci sont broyées la semaine suivante.

Résultats: Toronto FC 1-2 New England Revolution ; Vancouver Whitecaps FC 3-2 San Jose Earthquakes ; Chicago 2-3 Real Salt Lake ; Colorado Rapids 1-0 Los Angeles Galaxy ; Seattle Sounders FC 2-1 Philadelphia Union ; Portland Timbers 3-2 D.C. United ; Chivas USA 1-4 Houston Dynamo ; FC Dallas 0-1 New York Red Bulls ; Sporting Kansas City 2-0 Columbus Crew.

Exempt: Impact de Montréal.

Sources photos: réseau MLSsoccer.com

2 thoughts on “MLS – Week 9: La Timbers Army souffle enfin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.