jeu. Oct 22nd, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le CFA C, Journée 29 : C’est maintenant ou jamais

7 min read

Salut à tous, encore une semaine où on a eu du lourd, du très très lourd. Un total de 30 buts pour l’avant-dernière de la saison qui fait s’interroger sur les défenses. Cette semaine vous aurez donc droit à quelques surprises, beaucoup de spectacle, mais un classement toujours aussi chaud. Quelques clubs sont enfin sauvés alors que pourtant c’était pas gagné. Mais sinon absolument tout va se jouer lors de la dernière journée. On aura donc du suspense, de la peur, de la joie, pourquoi pas un petit peu de corruption, et de la déception. Le groupe C est le seul pour lequel le titre n’est pas encore attribué avant la dernière journée : dans le groupe A, Sedan a explosé tous les records en dépassant les 100 points pour faire une remontée à la Grenoble, dans le groupe B, Belfort s’adjuge le titre pendant que la réserve de l’ASSE doit gagner pour éviter la descente, et le groupe D voit le club des Herbiers accéder au National. C’est dans le sud-est que l’attente reste insoutenable. Alors autant voir tout de suite ce qui s’est passé :

CFA

Saint Priest – Nice (0-1) : La semaine dernière j’annonçais que Montpellier allait descendre alors que Saint Priest avait une chance infime de se sauver. Cette semaine les rhodaniens sont bel et bien officiellement relégués en CFA 2. Une relégation totalement logique puisqu’ils ne comptent que cinq victoires sur vingt-neuf rencontres, un chiffre bien trop faible pour espérer quoi que ce soit. Le but de ce match est une illustration de leurs manques à ce niveau, puisque le jeune Dorian Caddy (qui serait en partance pour rejoindre son frère Warren à Ajaccio) a pu exécuter un beau slalom au milieu de la défense avant de finir tranquillement, et d’assurer par la même occasion le maintien de son équipe qui boucle donc sa deuxième saison à ce niveau. Les niçois présentent un bilan équilibré et, si ils gagnaient leur prochaine rencontre par six buts d’écart, pourraient finir avec dix victoires, dix nuls et dix défaites et une différence de buts de zéro. Mais sinon au revoir Saint Priest et bonne chance. Leur seul espoir de maintien réside maintenant dans le cas où huit clubs de CFA se retrouveraient relégués administrativement par la DNCG. Peu probable.

Saint Priest est 16ème avec 55 points (-14). Nice est 7ème avec 66 points (-6).

Lyon La Duchère – Grenoble (0-1) : Deux équipes aux situations diamétralement opposées. Cela s’est vu sur le terrain puisque les contacts ont été très rugueux tout au long de la partie et on est pas passés loin de la bagarre générale. Les duchèrois ont privilégié un jeu physique et défensif, se contentant de coups de pied arrêtés pour glaner un succés qui aurait été bienvenu, sans réussite. Les grenoblois tentaient de conserver leur jeu habituel, avec de la possession et du jeu court. Mais c’est d’une contre-attaque que va venir le but de Hugo Cianci, son premier but depuis 2013, ça remonte mais c’est au meilleur moment possible qu’il marque. La course continue encore et encore dans les deux camps, mais avec un point commun : si ces deux équipes ne l’emportent pas la semaine prochaine, ils pourraient échouer lamentablement dans leurs objectifs, sinon ils devront espérer des défaites de leurs concurrents directs. Alors autant ne pas prendre de risque et bosser dur cette semaine.

La Duchère est 14ème avec 59 points (-1). Grenoble est 2ème avec 85 points (+22).

Le Pontet – Lyon (2-4) : Lourde défaite de la part du Pontet. Pas vraiment ce dont il y avait besoin dans le sprint final mais qui reste somme toute logique face à une énorme équipe de Lyon, qui plus est en forme. La décision était déjà faite en première période après notamment un doublé d’Aldo Kalulu et un score lourd de 4 buts à 1. Le reste n’était qu’une gestion de match de la part des jeunes lyonnais, et les vauclusiens n’ont jamais pu revenir au score malgré de nombreuses opportunités. Du coup les pontétiens continuent à se faire peur, les voila avec seulement un point d’avance sur la zone rouge. Les lyonnais eux profitent de la défaite de Martigues pour monter sur le podium. Mérité tant les jeunes ont un niveau au dessus chez les gones, et méritant quand on sait que les U19 devaient disputer en même temps la Coupe Gambardella où ils joueront la finale prochainement, en lever de rideau de la finale de la Coupe de France.

Le Pontet est 12ème avec 60 points (-4). Lyon est 3ème avec 78 points (+14).

Montpellier – Rodez (5-2) : Une grosse victoire face à une équipe de haut de tableau en forme de baroud d’honneur pour les montpelliérains. Il aurait été plus avisé de gagner sur ce genre de scores lorsque cela comptait encore et pouvait apporter de l’espoir. Mais il est trop tard, et le MHSC est maintenant officiellement relégué en CFA 2, ce qui peut amener des regrets sur certaines rencontres au cours de la saison, notamment un match à Nice en avril qui les a vu perdre leur avantage au score dans les dix dernières minutes. Mais l’année prochaine verra une autre équipe réserve intégrer le groupe, la réserve de l’OM est promue de l’échelon inférieur. Du coté de Rodez, on repasse devant au classement à l’inverse des pires défenses après cette déroute.

Montpellier est 15ème avec 56 points (-13). Rodez est 6ème avec 69 points (-8).

Villefranche – Monaco (0-3) : Une saison qui s’achève pour ces deux équipes de milieu de tableau sans grandes ambitions. Elle se termine par une équipe de Villefranche qui met fin à sa longue série d’invincibilité, face à une équipe de Monaco qui cesse sa chute interminable (12ème sur la phase retour). Pas grand chose à espérer quel qu’aurait été le résultat de la rencontre, les deux équipes sont maintenues largement. Saison suivante !

Villefranche est 8ème avec 66 points (-11). Monaco est 10ème avec 65 points (+7).

Marignane – Chasselay (4-1) : Le saviez-vous ? Marignane n’a pas oublié comment gagner. Et Chasselay vient de se rappeler comment perdre. Un goût amer cependant, vu que la dernière série de défaites avait amené le club à occuper la dernière place du classement. Un match dans lequel les chasselois n’ont pas vraiment existé, menés de bout en bout et qui ont été submergés par la soudaine réussite offensive de Marignane. Sûrement les visiteurs étaient-ils relâchés après le maintien assuré à la fin de cette dure saison. Il est temps de se reposer après une année dure aussi bien physiquement que mentalement.

Marignane est 5ème avec 71 points (+9). Chasselay est 11ème avec 63 points (-12).

Béziers – Martigues (2-0) : Ce duel de haut de tableau aura vu la logique respectée et le leader s’imposer. Le succès sera venu en deuxième mi-temps avec deux buts inscrits par Diawara et Fortuné qui permettent de glaner quatre points extrêmement précieux dans le sprint final pour le titre. Il faudra attendre la semaine prochaine pour connaitre le lauréat de la montée en National suite à la victoire simultanée de Grenoble. Le match en lui-même on s’en fout, Martigues s’est contenté de défendre à dix, sans doute pour déranger Béziers, mais ces derniers ont forcé le verrou et inscrit deux buts, bien essayé. Du coup on attendra la semaine prochaine, suspense !

Béziers est 1er avec 86 points (+20). Martigues est 4ème avec 77 points (+10).

Sète – Hyères (2-2) : Si pour le FC Sète 34 ce match comptait pour du beurre, il en était autrement du coté de Hyères. De justesse hors de la zone de relégation, les varois se devaient de remporter un succès loin de leurs bases pour se sauver. Un objectif donc raté à cause d’une fin de première période qui a vu les visiteurs encaisser deux buts en une minute, au plus mauvais moment possible diront certains. Si ils ont tout de même pu revenir au score sans parvenir à prendre l’avantage, ils manquent l’occasion de gagner d’autres points précieux dans la course au maintien. Il leur faudra donc jouer une ultime finale la semaine prochaine face à leurs homologues du Pontet, où la différence de buts pourrait leur être fatale.

Sète avec 65 points (-6). Hyères est 13ème avec 60 points (-7).

photo d'illustration
Public … en feu

La semaine prochaine ce sera l’heure du bilan, de l’épilogue de notre beau championnat. Toutes les décisions seront prises et il faudra sortir les tableaux pour prendre des notes. Mais il est possible de faire une prévision selon les résultats à venir :

 

Béziers peut être champion :

_ En cas de victoire

_ En cas de match nul et de non-victoire de Grenoble

_ En cas de défaite et de défaite de Grenoble.

Grenoble peut être champion :

_ En cas de victoire et de non-victoire de Béziers

_ En cas de match nul et de défaite de Béziers

Le Pontet peut être sauvé :

_ En cas de victoire ou de match nul

_ En cas de défaite et de défaite de La Duchère

Hyères peut être sauvé :

_ En cas de victoire

_ En cas de match nul et de non-victoire de La Duchère

_ En cas de défaite de La Duchère

Lyon La Duchère peut être sauvé :

_ En cas de victoire

_ En cas de match nul et d’une victoire du Pontet (ou de Hyères par quatre buts d’écart)

_ En cas de défaite et d’une défaite par forfait du Pontet ou de Hyères.

 

On verra bien. La suite au prochain numéro.

Henri Death

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.