mer. Oct 23rd, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

FC Dnipro – FC Séville : ! CAMPEONES !

1 min read

27 avril 2015 : Le jour où le FC Séville à l’occasion de marquer l’histoire en remportant sa 4ème Ligue Europa (Coupe de l’UEFA ou C3 pour les plus vieux) et par la même occasion sa 2ème consécutive. Pour entrer dans le panthéon de la petite soeur de la coupe aux grandes oreilles, les joueurs d’Unai Emery doivent battre le FC Dnipro Dnipopetrovsk (<– écrit sans copié-collé).

La compo : Unai Emery choisit d’aligner le onze type (si on le peut le qualifier ainsi avec l’absence de Pareja) : Sergio Rico – Aleix, Kolo, Carriço, Tremoulinas – Krychowiak, Mbia – Reyes, Banega, Vitolo – Bacca.

Sur le banc : Beto, F.Navarro, Diogo, Coke, Iborra, Denis, Gameiro.

Barbosa, Arribas, Pareja, Deulofeu et Iago Aspas sont en tribunes.

Première mi-temps :

20h45 : Dans une ambiance de folie au Narodowy Stadium de Varsovie, les sévillans donnent le coup d’envoi du match. La première frappe de cette finale est signée du colombien Carlos Bacca mais elle passe largement au-dessus. Domination purement andalouse dans ce début de partie. A la 5ème minute, José Antonio Reyes dribble un joueur dans la surface puis s’écroule mais l’arbitre anglais de la rencontre, Martin Atkinson, ne siffle pas. Quelques secondes plus tard, sur une contre-attaque bien jouée, Kalinic arrive à se défaire du marquage de Carriço et trompe Sergio Rico de la tête.
6′ : FC Dnipro 1-0 FC Séville.

La réaction du FC Séville est immédiate, Banega, Vitolo puis Reyes tentent leur chance mais leurs tirs sont soit contrés, soit à côté des cages adverses. 24ème minute, Trémoulinas centre depuis son côté gauche et trouve Krychowiak qui smashe sa tête mais Boyko (gardien du Dnipro) repousse en corner. Les assauts sur les cages des ukrainiennes s’accumulent mais le gardien ukrainien veille bien et renvoit toutes les frappes en corner. 27ème minute, 3ème corner consécutif pour Séville, celui-ci est joué à la rémoise, Banega envoie le ballon dans la boîte et suite à un mini-cafouillage, Krychowiak, l’enfant du pays, reprend en glissant et égalise pour Séville !
27′ : FC Dnipro 1-1 FC Séville.

CGCqU0WWgAAuAlv
Sur l’action qui suit, Reyes envoie une passe laser -tel Xavi- entre deux défenseurs ukrainiens pour Bacca, le colombien dribble le gardien avant de marquer dans le but vide. Retournement de situation en 3 minutes.
30′ : FC Dnipro 1-2 FC Séville.

CGCs_BpWoAEguGG
5 minutes après ce second but sévillan, le Dnipro tente de réagir et s’en remet à son joueur fétiche au nom imprononçable (et inécrivable) : Yehven Konoplyanka. Le jeune ukrainien – d’ailleurs sur les tablettes du FC Séville- enroule une frappe et oblige Sergio Rico à se déployer pour repousser en corner. A la 42ème minute, Kolodziejczak, un peu dépassé par l’importance du match et par la pression, commet une faute idiote à l’entrée de la surface. Rotan s’élance pour frapper le coup-franc et l’envoie directement dans les filets de Sergio Rico.
43′ : FC Dnipro 2-2 FC Séville.

4 buts inscrits en première période et encore du suspense pour la deuxième mi-temps : que demander de plus ?

Deuxième mi-temps :

Les joueurs du Dnipro dominent ce début de première période mais sans se créer de réelles occasions. Séville n’arrive pas à attaquer. Unai Emery constatant les problèmes offensifs de son équipe décide alors d’effectuer le premier changement peu avant l’heure de jeu : Coke remplace Reyes. Aleix Vidal monte d’un cran passe donc au poste de milieu droit. Changement payant car l’apport offensif supplémentaire d’Aleix permet au FC Séville de se créer beaucoup plus d’occasions. 66ème minute, cafouillage similaire à celui du premier but, Krychowiak, encore lui, aurait pu s’offrir un doublé ma sa frappe ne trompe pas Boyko. 2 minutes après, Vitolo, suite à contact, tombe dans la surface mais l’arbitre ne bronche pas. 72ème, Banega crée le trouble à l’entrée de la surface ukrainienne qui peine à se dégager, Vitolo en profite pour donner subtilement à Bacca, à la limite, qui ne se pose pas de question et fusille le gardien du gauche. A noter que le colombien à pris un carton jaune totalement absurde pour avoir ramasser un drapeau colombien lancé par les fans et avoir célébré avec…
72′ : FC Dnipro 2-3 FC Séville.

CGCs_eEWgAAENFf

Dans les 5 minutes suivantes, Bacca montre qu’il a encore faim de buts et oblige Boyko à effetuer plusieurs gros arrêts. A la 80ème et à la 85ème, Emery effectue ses deux derniers changements : Gameiro et Iborra remplacent respectivement Bacca et Banega, tous les deux auteurs d’une magnifique prestation. A la 87ème minute, le brésilien du Dnipro, Matheus, s’évanouit et tombe la tête la première sur le terrain. Des images qui ont donné des frissons aux téléspectateurs et qui ont glacé les supporters des deux équipes qui se sont arrêté de chanter pendant un instant. Heureusement, le joueur reprend connaissance mais sort quand même sur civière du terrain. Le club finit donc le match avec 10 joueurs. La dernière grosse occasion du match est pour Coke dans le temps additionnel : le défenseur espagnol réalise un une-deux sublime avec son coépiquipier sur l’aile droite, Aleix Vidal, mais loupe la balle de 4-2.

Conclusion :

Victoire 3-2 grâce à un but de Grzegorz Krychowiak et un doublé de Carlos Bacca. Le FC Séville remporte sa seconde finale d’Europa League consécutive et devient le premier club à remporter la compétition 4 fois. Séville est donc qualifié pour la Champions League la saison prochaine.

CGCttzbWEAAJSYN

Homme du match :

Ever BANEGA : match exceptionnel du petit ‘mago’ argentin toujours précis dans ses passes et ses dribbles. Il a été capable de faire la différence sur la plus part de ses prises de balles et s’est même offert un passe décisive.

FC+Dnipro+Dnipropetrovsk+v+FC+Sevilla+UEFA+m6axHwBDVhOl

1 thought on “FC Dnipro – FC Séville : ! CAMPEONES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.