lun. Déc 9th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Le Gibraltar Phoenix l’emporte…20-1 face à l’Angels FC

3 min read

Non, il n’y a aucune faute de frappe. Mercredi soir, lors d’un match de deuxième division gibraltarienne, le Gibraltar Phoenix s’est imposé 20 à 1 contre l’Angels FC. Même si le jeune membre de l’UEFA et de la FIFA est habitué à des scores fleuves, là, les vingt-deux acteurs de ce match ont fait fort.


Deux trajectoires différentes

Avant cette rencontre, le Gibraltar Phoenix est septième, juste derrière l’Angels FC. Le club subit un début de saison compliqué avec deux défaites, une sur décision de la GFA pour ne pas avoir respecté le quota de trois joueurs gibraltariens sur la feuille de match dont un sur le terrain contre les Hound Dogs d’Ercan Mehmet, et l’autre pour ne pas avoir aligné une équipe face aux Bruno’s Magpies de Clément Loubière. Après ces mésaventures, le Phoenix renaît de ses cendres et fait sa loi contre le FC Olympique (5-0) avant de poursuivre contre le Cannons FC (1-0).

De son côté, l’Angels FC revient en deuxième division après avoir été relégué de l’élite la saison dernière. Après un match nul (1-1) contre le College 1975, l’Angels lance sa saison contre le Leo FC (2-0) avant de poursuivre face aux Hound Dogs (3-0). Néanmoins, la suite est moins rose car les coéquipiers de Daniel Moreno doivent s’incliner contre les Bruno’s Magpies (5-0) et le Boca Gibraltar (2-3). De plus, le nouveau manager général de l’équipe, Joel Richard Williams, a démissionné quelques semaines après son arrivée et certains joueurs venus avec lui en ont fait de même.

Le Phoenix est aux anges

Le coup d’envoi est donné à 20h30. Les Anges ouvrent le score par Daniel Del Real dès la sixième minute de jeu. Ce sera le seul fait notable de cette rencontre pour eux. Une véritable vague déferle sur la défense de l’Angels avec six buts encaissés en première mi-temps dont un triplé de German Cortes, un doublé de Luis Casas et un but de Francisco Nieto Arguez. Mike Nicholls, directeur de Chestertons, la plus importante agence immobilière de Gibraltar, assiste à la rencontre mais quitte le stade à la mi-temps. Il écrit, sur Twitter, que le score de 6-1 lui fait penser à une rencontre de cricket.

Le Phoenix fait tourner à la mi-temps et la fête continue en seconde période avec quatorze nouveaux buts, faisant passer le tableau d’affichage à 20-1. German Cortes fait porter son total à sept buts sur l’ensemble du match. Jonathan Tomillero, entré en jeu pendant la pause, inscrit un quadruplé et Casas termine à six buts. Antonio Jimenez et Kevin Martinez ajoutent également leurs pierres à l’édifice. L’entraîneur de l’Angels FC, Lewis Fraer, effectuait son deuxième match sur le banc du relégué. Il va s’en souvenir.

Si cela peut faire rire sur le Rocher ou dans les rédactions, ce match a également créé un malaise chez certains observateurs.

German Cortes (Gibraltar Phoenix) inscrit sept buts lors de cette rencontre contre l'Angels FC. Tous droits réservés : Gibraltar Phoenix
German Cortes (Gibraltar Phoenix) inscrit sept buts lors de cette rencontre contre l’Angels FC. Tous droits réservés : Gibraltar Phoenix

Un joueur blessé sur le terrain

Vendredi matin, plus de 36 heures après cette déconvenue, l’Angels FC sort un communiqué de presse. Le club qualifie cette défaite d' »embarassante » mais salue « les neuf joueurs [de son équipe] qui étaient aptes à jouer, avec un joueur [évoluant] même avec une blessure« . Information étonnante car selon la feuille de match publiée par la fédération, onze joueurs étaient bien inscrits avec un remplaçant.

L’Angels s’excuse auprès de son nouvel entraîneur mais précise que les dirigeants ne voulaient surtout pas déclarer forfait pour ce match. Dans ce communiqué, les Anges avouent qu’ils sont « dans une période de transition« , avec une nouvelle manière de travailler, mais affirment avoir l’objectif de remonter en première division, ce qui s’annonce fort compromis pour cet exercice.

Si, grâce à cette victoire 20-1, le Gib Phoenix remonte au deuxième rang avec neuf points, à cinq longueurs du premier, les Angels perdent une place et se retrouvent septième, à égalité de points avec quatre autres équipes mais desservis par une différence de but catastrophique (-19).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.