lun. Oct 14th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Dans l’oeil d’Unai Emery | Fiorentina – FC Séville : En finale !

4 min read

Demi-finale retour de Ligue Europa : après avoir cartonné au match aller en Espagne (3-0), Séville se rend à Florence pour « officialiser » sa place en finale. Le match du week-end n’ayant pas été formidable (1-1 contre le Celta), Unai Emery décide de reconvoquer les cadres (qui avaient été laissés au repos) et écarte Deulofeu, Arribas, Barbosa et Aspas qui regarderont le match depuis les tribunes.

ACF+Fiorentina+v+FC+Sevilla+UEFA+Europa+League+QVVyE6HxdYYl

La compo : Le même onze de départ qu’au match aller à une exception près : Coke à la place de Reyes. Sergio Rico aux cages, Coke, Kolo, Carriço, Tremoulinas en défense, Krychowiak, Mbia, Vitolo, Aleix, Banega au milieu de terrain et Bacca seul en pointe.

Sur le banc : Beto, Fernando Navarro, Diogo, Reyes, Denis Suárez, Iborra et Gameiro.

Première mi-temps :

21h05 : Les joueurs de Séville donnent le coup d’envoi, le match est lancé. Grosse pression d’entrée de la part des deux équipes et c’est l’équipe qui évolue à domicile qui se procure la première occasion du match : Borja Valero tente sa chance et tire au-dessus des cages de Rico. A la 6e minute, Aleix s’incruste dans la surface adverse et se fait crocheter sous les yeux du 5e arbitre, mais celui-ci ne trouve pas l’idée de siffler un penalty très intéressant… Les joueurs de la Fio dominent clairement ce début de match et enchaînent les actions sur les buts de Sergio Rico mais, quand Arribas n’est pas là, la défense est solide. A la 15e minute, Sergio Rico sort un arrêt monstrueux sur une tête de Gonzalo Rodriguez à bout portant et montre encore qu’il est dans une forme extraordinaire. Comme souvent lorsqu’ils sont dominés, les sévillans décident de marquer. 22e minute, Banega tire un coup-franc, excentré côté droit, au premier poteau et Bacca, en mode renard, reprend et trompe Neto : 1-0. Seulement 4 minutes plus tard, Banega, encore lui, tire un coup-franc lointain au second poteau, Coke centre en première intension et trouve Carriço qui trompe le gardien : 2-0. Seville fait le break en 26 minutes. Quelques minutes plus tard, suite à une déviation de Vitolo, Coke se retrouve seul face à Neto mais le défenseur tire -largement- au-dessus. Pas de grosses occasions jusqu’à la 45e et Séville rentre aux vestiaires avec un avantage de 2 buts.

Seconde mi-temps :

Les deux équipes sont de retour sur la pelouse, le match peut reprendre. D’entrée, Sergio Rico recommence à écœurer les attaquants adverses, il sort une double parade spectaculaire sur des frappes de Salah et Iilicic. A la 54e minute, Unai Emery effectue son premier changement tactique : Iborra remplace Banega qui avait un carton jaune. Sur l’action qui suit le changement, Aleix lance Bacca et le colombien se retrouve devant Neto et décide de rejouer intelligemment pour Aleix, mais le héros du match aller n’avait pas suivi et loupe la balle de 3-0. Aleix, à la 61e, montre son sens du sacrifice : il effectue une course de 50 mètres à pleine vitesse et récupère le ballon dans les pieds d’un défenseur de la Fio et centre pour Bacca, mais le meilleur buteur du FC Séville rate son tir. Seville menant 5-0 sur l’ensemble des 2 matchs, Krychowiak décide donc de faucher Pizarro dans la surface pour remettre un peu de piment dans le match. Penalty pour la Fiorentina. Mais Ilicic décide rendre un hommage à Jonny Wilkinson (ou Sergio Ramos, comme vous voulez) et envoie le ballon dans les nuages. Après cela, Emery procède à ses deux derniers changements : Gameiro et Reyes remplacent Bacca et Vitolo. Le reste du match appartient à Sergio Rico ; le futur gardien de la Roja réalise deux beaux arrêts sur Joaquin et Badelj. Juste avant la fin du temps réglementaire, Gameiro récupère le ballon au second poteau, suite à un corner, contrôle de la poitrine et enchaîne en demi-volée mais le ballon rase la barre de Neto. Le match se termine après 2 minutes de temps additionnel vierges.

sevillaaa

Conclusion :

Pour la quatrième fois de son histoire et la seconde année consécutive, le FC Séville est en finale de Ligue Europa. Victoire 2-0 grâce à des buts de Bacca et Carriço. Sergio Rico aura encore été monstrueux dans ses cages. Séville affrontera le Dnipro, tombeur du Napoli dans l’autre demi-finale, en finale, le 27 mai à Varsovie, terre natale de Gregorz Krychowiak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.