ven. Déc 6th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Prix Gadi 2015 : les résultats

2 min read

Pendant près de trois semaines, vous avez été plusieurs centaines de milliers à voter pour désigner le prix Chris Gadi 2015. Et vous avez offert la victoire à l’immense Taye Taiwo à l’issue d’une lutte à l’arrachée avec Jean Eudes Maurice. Loin derrière, Frédéric Nimani prend également place sur le podium. Déception finale pour Chris Gadi qui ne remportera pas une deuxième fois le trophée qui porte son nom.

 

GADI2015

L’équipe de TLMSF s’associe pour souhaiter une bonne année à tous les participants. En espérant qu’ils puissent à nouveau concourir lors de l’édition 2016 du Prix Gadi, faisons d’ailleurs un point sur les finalistes des deux premières éditions.

Que sont-ils devenus ?

  • Chris Gadi : le grand vainqueur de l’édition 2013, on t’as donné des nouvelles il y a peu ici. Pourtant ça n’a pas suffit à le faire gagner.
  • Neeskens Kebano, son dauphin, s’en sort pas si mal. Succédant à Michy comme Soulier d’ébène belge (le meilleur joueur africain ou d’origine africaine du championnat) en 2015 avec Charleroi, il a signé dans la foulée à Genk pour 4M d’euros. Il a aussi largement participé à la troisième place de la République Démocratique du Congo à la CAN, délivrant deux passes décisives dans le money time d’un quart de final haletant contre le voisin du Congo.
  • Ahmed Soukouna vient quant à lui de monter en National avec Béziers.
  • John Verhoek a enfin découvert la 2. Bundesliga d’abord à Francfort et désormais à Sankt Pauli, où il affiche la stat impressionnante de 9 buts en 69 matchs.
  • Habib Bamogo, gagnant 2014, ne donne plus de nouvelles. La dernière fois, il jouait le maintien en D1 indonésienne.
  • Sebastian Ribas, le deuxième, a quitté la D3 espagnole pour se relancer en Uruguay au CA Fénix Montevideo. Enfin, il y est remplaçant. Et le club joue le ventre mou dans championnat.
  • Chu-young Park est lui rentré au bled. Adieu donc l’Arabie Saoudite et retour au FC Seoul, le club qui l’a fait connaitre. D’ailleurs, son arrivée dans le club de la capitale sud-coréenne a contraint une autre ancienne star de la Ligue 1, Everton Santos (oui oui, celui du célèbre duo Everton et Souza), à partir.
  • Amara Diané a pris sa retraite en janvier 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.