sam. Oct 24th, 2020

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Petits fours et champagne au Parc des Princes

4 min read

Parce que TLMSF est suffisamment hype, on était invité aux côtés de So Foot, Le Parisien ou autre Canal + à une soirée de charité dans les salons privés du Parc des Princes. Et entre deux petits fours et une coupe de champagne, on a vu du monde.

Certains disent que Luis Fernandez hantera à jamais l’antre parisienne. Et mine de rien, ce n’est pas totalement faux, puisque c’est grâce à son appui que le projet de son fiston Yohan, diplômé de Dauphine, a vu le jour. L’idée De Don2Star est encore inédite en France : mettre en ligne une plateforme d’enchère proposant des objets appartenant à des célébrités, le site les démarchant et leur proposant des associations (Soleil d’Enfance, Make A Wish, Les Enfants de la Terre, ELA …). En somme, un véritable intermédiaire entre les stars et les associations caritatives. Et si le concept n’est pas uniquement axé sur le foot, les mecs qui tapent dans le ballon rond étaient de loin les  plus attendus. 

Le Petit Journal trouvait pas Zlatan. Ils ont du se contenter de Bafe.

Les célébrités ne sont jamais à l’heure. Et pourtant, c’est Bafé Gomis qui est le premier à arriver à 19h pétante. Habillé de manière très sobre à notre grand désespoir, le temps de prendre quelques photos et le voilà au micro du Petit Journal, qui s’échauffe probablement en attendant d’avoir mieux avec des joueurs du PSG. Dans la foulée, c’est Mamadou Sakho qui se pointe, salue son pote de l’équipe de France avec un gros câlin, et va se poser dans un coin avec son entourage.

Kirikou featuring Tracy Chapman.

Pendant ce temps, Luis Fernandez fait le tour de la salle, sert des centaines de mains, visiblement heureux de voir le fiston voler des ses propres ailes. Les invités se succèdent, mais alors que tout le monde s’agglutine autour de Matt Pokora (venu déguisé en David Beckham) et de Mokobe, les snipers de TLMSF remarquent au fond de la salle un arrivant bien discret qui n’a pas tant changé depuis son départ à la retraite. Ce Fabrice F. – pour ne pas citer son nom – , 37 printemps, est l’un des joueurs les plus détestés du football français. Quasi-incognito, il traverse la salle et se tape la discute avec Mamadou Sakho. Le temps de prendre une photo, et qu’il me jette un regard noir.

Fabrice F. parle à Mamadou Sakho. Ou au moins, fait semblant.

L’invitation vendait du rêve, annonçant – séparément – la venue de Zlatan et des joueurs du PSG. Rien du tout, le Suédois ne pointera pas le bout de son nez. Quant aux joueurs présents, pas de Beckham non plus : ils n’étaient que deux, puisque seul Zoumana Camara viendra accompagner Sakho. Heureusement, alors qu’on est en plein ravitaillement de mille-feuilles au foie gras, un nouveau stock de footeux débarque : les lillois Rio Mavuba et Aurélien Chedjou (confondu pendant de longues minutes avec Siaka Tiéné), et un nouveau lyonnais, le très classe Clément Grenier.

Malika Ménard et ses jambes interminables finissent aussi par se pointer. Visiblement, tout le monde est là, la présentation officielle peut débuter. Au micro, Messaoud Benterki évoque le rôle du site en présence de représentants des associations. La vidéo des célébrités n’ayant pas pu se rendre à la soirée montre l’ampleur du projet. Jamel Debouzze, Zinedine Zidane, Yannick Noah, Laurent Blanc, José Mourinho, Rafael Nadal, Iker Casillas et Samuel Eto’o entres autres, se succèdent pour annoncer la vente de leurs effets personnels.

Coup de foudre.

Et histoire de finir la soirée en beauté, l’homme de terrain de Canal + laisse le micro à Cyril Hanouna, arrivé telle une rockstar quelques minutes auparavant. Le mec mesure son immense popularité et balance quelques vannes plus ou moins bien placées, tout en interpellant Grenier, Chedjou, ou encore Booder, qui vient de se ramener. Une fois son intervention terminée, le présentateur de Touche Pas à Mon Poste est aussi entouré qu’un président en visite officielle, le moment que choisissent donc une bonne partie des invités pour s’éclipser, avant même le dessert.

Le nez de Booder > Le nez de Zlatan.

La salle se vide, même Luis a disparu. Parmi les quelques convives, restent une médaillée olympique (Marlène Harnois) et son mec (le hurdleur Samuel Coco-Viloin) et … Papuss Camara, content d’être là, et visiblement plus habitué aux tribunes du Parc des Princes qu’à sa pelouse.

1 thought on “Petits fours et champagne au Parc des Princes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.