dim. Déc 8th, 2019

TLM Sen Foot

Mais on le dit quand même

Prix Gadi 2014, à vos votes

5 min read

Vous êtes déçus de ne pas avoir pu voter pour le Ballon d’Or ? Séchez vos larmes, on est là. Vous connaissez ces joueurs qui ont tous d’une manière ou d’une autre laissé un trace dans le football français, sauf que vous ne savez pas du tout ce qu’ils sont devenus (nous non plus d’ailleurs, avant d’écrire cet article). Vous avez donc l’occasion d’en faire sortir un de l’anonymat. Toute l’équipe de TLMSF s’est réunie et a désigné de manière démocratique les 4 finalistes. Le vainqueur, c’est à vous de le désigner. Les nominés sont …

Trophée gadi

Sebastian Ribas, de Milan à Strasbourg

ribas

En 2011, il était le grand artisan de la montée de Dijon en Ligue 1. Meilleur joueur et meilleur buteur de Ligue 2, l’attaquant uruguayen refusait pourtant de prolonger en Côte d’Or. Malgré un échec précédent quelques années plutôt à l’Inter où il n’a disputé qu’un match, il décide de retenter sa chance en Serie A, cette fois-ci au Genoa. Résultat : aucun match disputé. Six mois plus tard, il trouve une porte de sortie par un prêt au Sporting Portugal, un nouvel échec. Quelques jours après son retour du Portugal, il retourne en prêt et redécouvre la Ligue 2, cette fois chez l’ambitieux Monaco. Sauf qu’il se pète rapidement les tibias, et ne joue qu’avec la réserve. Logiquement, son prêt tourne une nouvelle fois au fiasco. Un an plus tard, direction cette fois ci le prestigieux Barcelone pour se relancer. Le SC Barcelona, en Equateur, encore un échec. Six mois plus tard, en janvier 2014, il commence à remonter la pente … A Strasbourg, en National, où il inscrit  – sur pénalty – son premier but depuis son départ de Dijon trois ans plus tôt. En fin de saison, il n’est une nouvelle fois pas conservé et oblige le Genoa à lui trouver un club. Direction alors le ventre mou de la D3 espagnole, à Cartagène, où il est actuellement meilleur buteur à égalité d’une équipe dont le manager général n’est autre que son père.

 

Park Chu Young, le Lillois

park

Débarqué à Monaco dans un relatif anonymat à l’été 2008, l’attaquant sud coréen aura été l’une des rares bonnes surprises des années de galère de l’ASM, qui amèneront le club de la Principauté jusqu’à la L2 en 2011 … On l’annonce alors à Lille, où il commence à passer sa visite médicale avec le nouveau champion de France. Sauf que le jour de signer son contrat, le président Seydoux ne trouvera une chambre d’hôtel vide. Et pour cause, Park a sauté dans l’Eurostar pour s’engager avec Arsenal. Mais mal lui en a pris. Chez les Gunners, il ne parvient pas à s’imposer et reste cantonné aux matchs de coupe, avec Marouane Chamack. La solution pour lui est alors dans le prêt, au Celta Vigo tout d’abord, où il retrouve du temps de jeu mais pas spécialement son efficacité, puis par deux allers-retours à Watford, en Championship, ponctués d’un petit but. Laissé libre par Arsenal cet été à la fin de son contrat, il rebondit finalement à Al Shabab, en Arabie Saoudite, club qui porte le même nom d’ailleurs qu’un groupe terroriste somalien. Enfin, cela ne l’a pas empêché de retourner en sélection, avant peut être de retrouver l’Europe, puisqu’il est annoncé avec insistance au Havre si le projet de reprise du club parvient à son terme (on sait jamais …)

 

Amara Diané, est ce que Tubize ?

diané

Sans lui, le PSG n’en serait probablement pas là. Le buteur du maintien parisien à Sochaux s’était fait une belle petite réputation en Europe, où certains voyaient en lui le nouveau Drogba. Si bien que plusieurs clubs de Premier League, donc Newcastle, lui faisaient les yeux doux. Que nenni, s’il quitte bien la capitale à l’été 2008, c’est pour découvrir le championnat du Qatar, plus précisément à Al Rayyan où son duo avec José Aloisio puis Pascal Feindouno fait des merveilles. Deux ans et demi plus tard, il rejoint Bruno Metsu et Juninho à Al Gharafa, avant de décoller pour l’Arabie Saoudite et Al Nasr où il rejoint un certain Luca Toni, puis Al Dhafra. Sans avoir remporté le moindre titre de champion dans son escapade dans les pays du Golfe, il est retourné dans un relatif anonymat en Europe il y a quelques mois. C’est le ventre mou de la D2 belge qui l’accueille désormais, et Tubize, charmante petite bourgade ouvrière du Brabant, où il est déjà titulaire indiscutable. C’est déjà ça.

 

Habib Bamogo, joue avec Messi

bamogo

Il est l’un des joueurs phares de la Ligue 1 des années 2000. Avec son club formateur de Montpellier, il explose lors de la saison 2003-2004, à l’issu de laquelle il termine avec 16 pions aux compteurs, ce qui fait de lui un des tous meilleurs buteur de l’Hexagone. Sauf que Montpellier termine bon dernier du championnat. C’est à Marseille, orphelin de Didier Drogba, qu’il doit donc rebondir. Après une première saison décevante aux côtés de Steve Marlet et Peguy Luyindula, il est envoyé en prêt, d’abord à Nantes, puis au Celta Vigo. Dans aucun cas il ne s’imposera. C’est finalement après un nouveau prêt à Nice que Bamogo trouvera un club qui lui fait confiance, quitte à débourser 2 millions d’euros. Mais avec un bilan famélique de 14 buts en plus de 100 matchs, quatre saison plus tard, son contrat n’est pas prolongé. C’est là que sa carrière va devenir exotique : trois championnats découverts en trois ans, aucun but marqué. D’abord la Grèce avec le Panetolikos, où il retrouve Kanga Akalé pour décrocher une très belle avant-dernière place. Puis la Championship anglaise et Doncaster, où avec Fred Piquionne, il réussissent l’exploit de terminer lanterne rouge. Enfin, à l’automne 2012, après plusieurs mois sans club, il rebondit au prestigieux Botev Plovdiv, en Bulgarie, pour une pige avortée de six mois. Alors qu’on le pensait, à 32 ans, parti pour la retraite, il s’est engagé en mai, après plus d’un an sans club, avec le Persiram Raja Ampat, en Papouasie, où il côtoie désormais un camerounais du nom de Georges Messi. Malgré sa première réalisation en plus de 4 ans, son club est actuellement parmi les trois derniers du championnat indonésien.

8 thoughts on “Prix Gadi 2014, à vos votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.